Les actions commerciales boostent le chiffre d’affaires de Lotus

Les actions commerciales boostent le chiffre d’affaires de Lotus

Au cours du premier semestre 2013 le chiffre d’affaires du fabricant de biscuits  Lotus Bakeries  a augmenté de 14,7% à 159,767 millions d’euros. Une croissance que Lotus doit avant tout à l’intensification de ses actions commerciales.

La Biscuiterie Willems génère la moitié de la croissance du chiffre d’affaires

Sur le plan commercial Lotus obtient donc d’excellents résultats : plusieurs pays affichent des ventes en hausse. Une croissance dont 7% provient des activités existantes, l’autre moitié résultant de l’acquisition de la Biscuiterie Willems.


Lotus attribue cette croissance notamment aux  investissements significatifs en matière de communication avec le consommateur, à l’efficacité de l’organisation des ventes et du marketing et à l’augmentation des efforts commerciaux dans le point de vente.


Belles performances sur tous les fronts

Pour la Belgique Lotus annonce un renforcement de sa part de marché dans tous ses segments. Les Pays-Bas affichent une légère progression du chiffre d’affaires, grâce notamment au succès du pain d’épices Snelle Jelle et des spéculoos Lotus.            

 
En France aussi la consommation de spéculoos connaît une forte croissance, soutenue par deux campagnes télévisées nationales associant les biscuits Lotus avec le moment de la dégustation d’une tasse de café. Ailleurs dans le monde Lotus enregistre également de bons résultats, notamment aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, au Moyen-Orient et en Chine.


Un combat de dinosaures contre LU

Par ailleurs Lotus s’apprête à commercialiser les biscuits Dinosaurus, dont le groupe a racheté la licence pour un certain nombre de pays l’an dernier à la biscuiterie espagnole Galletas Artiach, mais dont son concurrent Lu dispose encore des droits  jusqu’à la fin de cette année.


Dès la seconde moitié de 2014 les biscuits Dinosaurus seront fabriqués dans l’usine de Lotus Bakeries à Lembeke. Toutefois Lotus peut s’attendre à une concurrence de LU, qui depuis peu a créé sa propre version du célèbre petit biscuit pour enfant.


D’importants investissements réduisent le bénéfice

Le semestre dernier Lotus a investi pour 17,3 millions d’euros dans l’optimalisation de son unité de production à Geldrop et dans l’extension de la capacité de son site de Sintjohannesga, afin de répondre à la demande croissante de pain d’épices aux Pays-Bas. En Belgique l’entreprise a achevé  son programme d’investissement relatif au déménagement de sa ligne de production des frangipanes de Lembeke à Oostakker.


Suite à ces investissements, le bénéfice net n’a pas progressé autant que le chiffre d’affaires, mais augmente néanmoins de 5,2% à 13,474 millions d’euros.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Ahold en Delhaize fusionnent également aux Etats-Unis

08/12/2017

L’unification d’Ahold et de Delhaize se poursuit : au mois de janvier, Ahold USA et Delhaize America font fusionner.  L’entreprise de fusion belgo-néerlandaise poursuit ainsi sa quête de réduction des coûts.

Fin de la lutte pour le pouvoir au sein de la famille Aldi Nord

08/12/2017

Des années de lutte pour le pouvoir chez Aldi Nord, la partie d’Aldi qui gère des magasins en Belgique et aux Pays-Bas, ont pris fin suite à une décision prononcée par le tribunal.  L’influence de la famille fondatrice se voit ainsi limitée.

Les syndicats chez Carrefour craignent le plan de transformation

08/12/2017

L’entreprise de supermarchés Carrefour aura besoin de longs mois et même de quelques années pour mener à bien sa restructuration.  Entre-temps, les syndicats sont très inquiets quant à l’avenir.

Filet Pur : Une boîte vide, remplie d’air

08/12/2017

Le supermarché n’est qu’une poubelle remplie de nullités, voilà ce que nous apprenions cette semaine, parmi d’autres infos FMCG captivantes que saint Nicolas nous a apportées dans sa hotte. Voici votre résumé hebdomadaire mitonné par RetailDetail Food!

Cinq tendances de supermarchés en 2018

08/12/2017

IGD, l’organisation internationale spécialisée dans l'étude des supermarchés, identifie cinq tendances qui détermineront le marché du foodretail au cours des douze prochains mois.

Walmart ne veut plus être perçu comme un simple magasin

07/12/2017

Le géant américain de la grande distribution Walmart a décidé de changer son nom légal ‘Wal-Mart Stores’ en 'Walmart' tout court, car à l’ère du e-commerce l'enseigne se veut plus qu’une simple chaîne de magasins physiques.

Back to top