Les agriculteurs protestent contre les prix cassés des discounters | RetailDetail

Les agriculteurs protestent contre les prix cassés des discounters

Les agriculteurs protestent contre les prix cassés des discounters

La nuit dernière le ‘Algemeen Boerensyndicaat’ a manifesté devant certains centres de distribution de discounters. L’organisation agricole entend protester contre les prix cassés que pratiquent les discounters au détriment des paysans.

Appâter le client

Le syndicat agricole ABS reproche aux discounters de vouloir attirer le client à tout prix. « Ils continuent d’utiliser comme appât nos produits frais de qualité à prix cassé. La viande par exemple se vend parfois en-dessous du prix.  Tout est bon pour gagner des clients », souligne le secrétaire général Guy Depraetere dans le journal De Tijd.


C’est pourquoi des actions de protestation ont été organisées durant la nuit de jeudi à vendredi devant les centres de distribution de Lidl à Gullegem et Sint-Niklaas, et de Tranmaet à Londerzeel, qui se charge de la logistique de la chaîne de boucheries Renmans, présente dans les filiales Aldi.


Une mauvaise année pour les paysans belges

Les paysans belges traversent actuellement une période difficile. Selon le bureau européen des statistiques Eurostat, le revenu agricole aurait chuté de 15,2% en 2014. Un recul qui s’explique en partie par la situation en Russie, qui a entraîné une baisse des prix des pommes et de poires.


« Tous les secteurs ont connu une mauvaise année. En Flandre chaque jour trois agriculteurs abandonnent leur activité. Le manque de revenus et de perspectives d’avenir en sont les principaux responsables. L’agriculture familiale court à sa perte », déplore Depraetere.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les supermarchés opposés à la proposition européenne en faveur des agriculteurs

20/02/2018

Les supermarchés s’opposent à la proposition de la Commission européenne visant à accorder des prix plus élevés aux agriculteurs lors des négociations. Selon certains distributeurs des Pays-Bas, d’Allemagne et d’Autriche, cela entraînera des hausses de prix pour le consommateur.

La chaîne de restaurants belge Umamido s’en va conquérir les pays voisins

20/02/2018

La chaîne de restaurants belge Umamido, spécialisée dans les plats à base de nouilles, envisage une expansion internationale l’an prochain et l’ouverture de nouveaux établissements en Belgique. Umamido  sert des rāmen, une soupe à base nouilles d’inspiration japonaise.

La Jupiler disparaît des rayons durant quelques mois

20/02/2018

AB InBev lance un coup de pub étonnant : sa marque phare Jupiler disparaîtra des rayons durant quelques mois. Afin de ‘soutenir’ les Diables Rouges lors de la Coupe du Monde (ou pour en tirer profit) la marque s’appellera temporairement ‘Belgium’.

Colruyt participe au service de courses de PostNL

20/02/2018

Aux Pays-Bas le nouveau service Stockon, en collaboration avec PostNL, livrera désormais les courses à domicile toutes les deux semaines. A noter que les marques maison portent le label Boni, la marque propre de la chaîne de supermarchés belge Colruyt.

Carrefour : choisissez vous-même le prix du lait ‘équitable’

19/02/2018

A l’exemple de la France, Carrefour lance le lait « La marque du consommateur », une nouvelle marque dont le prix est fixé par les consommateurs eux-mêmes. Le lait coûtera 1,05 €, afin que les agriculteurs obtiennent une marge plus importante.

La ministre De Block souhaite des codes santé sur les emballages

19/02/2018

La ministre de la Santé Maggie De Block examine s’il est possible d’apposer des étiquettes simples sur les emballages de produits alimentaires pour que les consommateurs puissent vérifier en un seul coup d’œil si un produit est mauvais pour la santé.

Back to top