Les alternatives aux produits laitiers ont la cote, au détriment du lait de vache | RetailDetail

Les alternatives aux produits laitiers ont la cote, au détriment du lait de vache

Les alternatives aux produits laitiers ont la cote, au détriment du lait de vache

Il y a 15 ans la consommation de lait de vache s’élevait à 75 litres par personne par an, aujourd’hui cette moyenne n’est plus que de 50,5 litres. En contrepartie  les ventes de lait de soja et autres alternatives aux produits laitiers sont en hausse.

Une panoplie d’alternatives  

En 2013 les achats de lait de consommation par Belge ont baissé de près de 2%, mais en raison du prix moyen plus élevé le Belge ont néanmoins dépensé 3,6% de plus pour les produits laitiers, selon les chiffres du VLAM (Office Flamand d'Agro-Marketing). Le lait de vache, avec une consommation de 50,5 litres par habitant, reste en tête du classement, bien que le Belge boive 3,25 litres de lait de soja, de riz ou autres alternatives aux produits laitiers.


Pieter Ceuleers de Bio-Planet confirme cette tendance : « Nous constatons un glissement dans nos ventes. Les ventes de produits laitiers végétaux ont augmenté de 37% par rapport à l’an dernier. »


 « Les rayons en magasin et les chiffres du VLAM le prouvent, il y a bel et bien une demande d’alternatives au lait de vache », écrit le journal De Standaard. Outre les boissons à base de soja et de riz déjà très courantes, on trouve aujourd’hui des tas d’autres variantes de lait végétal à base d’épeautre, avoine, amandes, noisettes, coco, quinoa et kamut (une variété de blé). Et l’offre ne cesse de croître : il est déjà question d’un lait à base de pommes de cajou. »


L’ascension des ‘alternatives au lait’ n’est d’ailleurs pas un phénomène exclusivement belge : selon le producteur de boissons à base de soja Alpro le marché des alternatives végétales au lait dans l’ensemble de l’Europe progresse de 11%. Alpro pour sa part revendique une croissance de 16%.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un tourbillon de mauvaises nouvelles

22/06/2018

Malgré les tentatives de nombreux retailers alimentaires pour camoufler leur actualité morose, Filet Pur est néanmoins parvenu à la débusquer. Voici le résumé hebdomadaire, quelque peu douloureux mais toujours très instructif, de RetailDetail Food!

Panos remplace la carte client par une app

21/06/2018

La chaîne de sandwicheries Panos a digitalisé son programme client : adieu à la carte en plastique, bienvenue à l’app. « A court terme nous espérons via ce canal atteindre et faire la connaissance de 150.000 clients », indique l’enseigne.

Kellogg’s accusé d’emballage trompeur

21/06/2018

Test-Achats a déposé une plainte auprès du SPF Economie contre Kellogg’s. L’organisation de défense des consommateurs estime que l’information sur les emballages des barres de céréales aux fruits rouges Special K est trompeuse.

La cherté de l’alimentation pousse le consommateur au-delà de la frontière

20/06/2018

Tandis que l’exportation de produits alimentaires belges est en plein boom, la consommation sur le marché intérieur est en baisse vu l’augmentation des prix. Une tendance inquiétante, estime l’industrie : le gouvernement doit intervenir.

Les fans de bière aventureux mettent les petits brasseurs au défi

20/06/2018

La consommation mondiale de ‘craft beer’ continue son ascension, mais pour les amateurs de bières spéciales artisanales la fidélité à la marque est une notion toute relative. De quoi mettre les producteurs au défi.

Albert Frère goûte aux fricandelles Vanreusel

20/06/2018

Ergon, un fonds d’investissement qui fait partie du holding GBL, a pris une participation dans Beltaste, l’entreprise derrière le fabricant de fricandelles Vanreusel. Ce dernier recherchait un partenaire financier depuis un certain temps déjà.