Les autorités envisagent d’interdire la vente d’alcool aux moins de 18 ans

Les autorités envisagent d’interdire la vente d’alcool aux moins de 18 ans

A l’exemple des Pays-Bas, qui ont interdit l’alcool aux moins de 18 ans, les autorités belges ont émis deux propositions en vue de sévériser la vente d’alcool aux jeunes. La première proposition fait la distinction entre les boissons à teneur en alcool supérieure  à 15% et les boissons à teneur inférieure ; la deuxième proposition – plus sévère – porte  à 18 ans, l’âge autorisé pour l’achat d’alcool. L’Unizo et le SNI se disent très sceptiques quant à l’efficacité de ces mesures.

Unizo : « Les commerçants  ne doivent pas être seuls à porter la responsabilité »

« Une interdiction sur la vente d’alcool ne peut fonctionner que si l’on instaure également une interdiction de détention et de consommation pour les jeunes », estime Buurtsuper.be, la branche de l’Unizo représentant les commerces indépendants. L’organisation fait référence ici aux Pays-Bas,  qui ont introduit à la fois une interdiction de vente et de consommation. En Belgique il s’agirait uniquement d’une interdiction de vente.


Buurtsuper.be craint qu’ainsi la responsabilité soit entièrement à charge du commerçant. Selon une enquête de l’Unizo, 9 commerçants sur 10 respectent la loi et  vérifient donc l’âge des clients, mais 4 commerçants sur 10 disent rencontrer des problèmes lors de ces contrôles : « Dans la plupart des cas, cela se limite à une discussion avec les jeunes ou leurs parents. Mais un commerçant sur 5 est régulièrement agressé verbalement et un commerçant sur 20 a déjà été victime d’agression physique. »


Autre inconvénient du respect de la règlementation :  une perte significative de clientèle pour 44% des commerçants. De plus le système n’est pas étanche : plus de 60% des commerçants ont déjà eu affaire à des jeunes mentant quant à leur âge. Aussi Buurtsuper.be demande d’urgence une concertation concernant les mesures proposées.


SNI : « Tout à fait ridicule »

Le Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI) est plus radical encore dans sa prise de position : « Interdire l’alcool aux moins de 18 ans est tout à fait ridicule, c’est une mauvaise idée. Il est clair que la société ne veut pas introduire une telle mesure », estime le SNI.


« Si cette interdiction devenait réalité, il sera aisé pour les moins de 18 ans de la contourner via des amis plus âgés qui se procureront de l’alcool, ce qui se passe déjà  dans les pays où l’alcool est interdit aux jeunes. Seules des campagnes de sensibilisation peuvent montrer les dangers de l’alcool. Ainsi, les jeunes auront toutes les informations en main pour consommer des boissons alcoolisées de manière responsable », ajoute le SNI.


Actuellement en Belgique  il est interdit de vendre de l’alcool aux jeunes de moins de 16 ans et de l’alcool fort aux moins de 18 ans.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un cheveux dans la soupe plastique

19/01/2018

Les retailers sont-ils des querelleurs et des escrocs? Les boissons énergisantes doivent-elles être interdites? Carrefour est-il à l’aube d’un assainissement et Delhaize va-t-il se hollandiser? Une semaine mouvementée que vous résume RetailDetail Food.

Colruyt et PepsiCo enterrent la hache de guerre : Pepsi à nouveau  disponible

19/01/2018

L’assortiment habituel de Pepsi et Lay’s sera à nouveau disponible chez Colruyt. Depuis novembre la chaîne avait retiré 29 produits du fabricant PepsiCo, qui refusait de lui accorder des réductions de prix. A présent le discounter met fin à ce boycott.

Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

Rewe teste la teneur minimale en sucre avec des puddings au chocolat

18/01/2018

Quelle est la quantité minimale de sucre jugée nécessaire par le consommateur ?  Rewe mène l’enquête auprès de ses clients. L’enseigne allemande  veut diminuer la teneur en sucre de ses produits maison, mais le client décide de la dose minimale.

Lidl tempère ses ambitions américaines

18/01/2018

Lidl  visait une centaine de magasins aux Etats-Unis durant la première année, mais se voit contraint de tempérer ses ambitions. Depuis sa traversée outre-Atlantique il y a environ six mois le discounter allemand y a ouvert 49 points de vente.

Carrefour clôture une année difficile

17/01/2018

Malgré une amélioration au 4ème trimestre, Carrefour termine une année particulièrement difficile, aussi en Belgique, où la croissance est négligeable. Attendons de voir quelles seront les mesures annoncées la semaine prochaine par le CEO Bompard.

Back to top