Les Belges ont consommé 6000 tonnes de viande en moins en 2012

Les Belges ont consommé 6000 tonnes de viande en moins en 2012

Durant l’année écoulée les Belges ont consommé beaucoup moins de viande : la crise a incité les consommateurs à opter pour de plus petites quantités et des alternatives meilleur marché. L’été médiocre de 2012 y est également pour quelque chose.

Près de 6% de viande de bœuf  en moins

Crise oblige, le plus important recul concerne la viande de bœuf plus chère :  en 2012 les ventes de viande de bœuf ont chuté de 5,8%, comme l’indiquent  les chiffres du bureau d’études de marché GfK. Même les viandes ‘meilleur marché’ se sont moins bien vendues :  -4% pour la viande de porc et -3,8% pour le poulet. Au total les Belges ont mangé 6000 tonnes de viande en moins.


Selon Dirk Vanderveken de GfK la crise « nous a rendus plus prudents et a changé notre comportement d’achat. Le Belge a opté non seulement pour des alternatives meilleur marché, mais souvent aussi pour de plus petits  emballages et ce surtout pour les viandes plus onéreuses. »


La saison des BBQ tombée à l’eau

A ne pas sous-estimer non plus : l’impact de l’été pourri de 2012. « A cause de la météo médiocre, la saison des BBQ est littéralement tombée à l’eau », explique Dirk Vanderveken.  Le secteur est bien conscient que le Belge est un fanatique des BBQ.  Aussi les ventes d’été influencent considérablement le chiffre d’affaires global et le volume total de viande fraîche.


Même tendance chez nos voisins du nord : durant le troisième trimestre 2012 la quantité totale de viande de volaille y a baissé de 1,3%, la quantité de viande de porc vendue a diminué de 5,8% et les Hollandais ont acheté 8,4% de viande de bœuf en moins.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur:  De sympathiques brigands

24/11/2017

Les prix grimpent, la pérennité du supermarché est menacée et les fabricants de marques continuent de payer la note. Eh oui, quels coquins ces ‘food retailers’. Pour vous en convaincre, voici votre rubrique hebdomadaire concoctée par RetailDetail Food !

Nouveau CEO pour Nestlé Belgilux

23/11/2017

Nestlé a annoncé avoir désigné Michel Mersch comme nouveau CEO de Nestlé Belgilux. Il succède à Alexander von Maillot, qui occupera une nouvelle fonction au siège principal en Suisse.

Rémy Cointreau : forte croissance grâce à la demande accrue de cognac de luxe en Asie

23/11/2017

Au premier semestre de son exercice décalé, le groupe français de spiritueux Rémy Cointreau a enregistré d’excellents résultats. Son cognac de luxe s’est particulièrement bien vendu, surtout en Chine, au Japon et à Singapour.

Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize investit dans la start-up YouMeal

23/11/2017

YouMeal, une start-up qui aide les exploitations de restaurants à informer leurs clients de la composition de leurs plats, a levé 800.000 euros. L’un des investisseurs est Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize et actuellement président du COIB.

Hausse des ventes en ligne dans le secteur FMCG

22/11/2017

Les courses online sont en hausse de 30%, alors que le marché dans son ensemble n’a progressé que de 1,3%. Actuellement l’e-commerce représente 4,6% dans le segment FMCG. D’ici 2025 ce pourcentage devrait atteindre 10%, soit 145 milliards d’euros.

Nestlé envisage la reprise de Hain Celestial

22/11/2017

Nestlé serait intéressé par la reprise de Hain Celestial, une entreprise alimentaire américaine spécialisée dans la production d’aliments naturels et végétariens. La valeur de l’entreprise est estimée à 3,5 milliards d’euros.

Back to top