Les boulangers et bouchers sont de plus en plus nombreux à ouvrir un webshop

Les boulangers et bouchers sont de plus en plus nombreux à ouvrir un webshop

En Belgique en deux ans le nombre de magasins alimentaires locaux – bouchers, boulangers, poissonniers et légumiers – disposant d’un webshop a triplé, même si le pourcentage ne s’élève encore qu’à 9% à l’heure actuelle.

Mouvement de rattrapage

Par ailleurs 26% des magasins alimentaires locaux disent avoir l’intention de lancer un webshop endéans les deux ans, révèle une enquête du Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI). « Ces entrepreneurs ont tout à fait raison », estime Christine Matteeuws, présidente du SNI, « car un webshop permet d’atteindre un autre public et devient peu à peu essentiel dans notre société pressée, où le commerce en ligne gagne du terrain d’année en année. »


Néanmoins les magasins alimentaires restent à la traîne au niveau du e-commerce : en moyenne un quart des petits commerces (tous secteurs confondus) disposent d’un webshop. Pourtant un webshop est une quasi nécessité pour les commerçants locaux, s’ils veulent faire face à la concurrence des supermarchés et des shops des stations-service, souligne le SNI.


De fait, cette concurrence semble meurtrière : le nombre de magasins d’alimentation locaux baisse à vue d’œil. Sur base annuelle le nombre de bouchers en 2014 a diminué de 2,7%, le nombre de boulangers de 1,6%, le nombre de légumiers de 1,8% et le nombre de poissonniers de 2,8%, indiquent les chiffres officiels du SPF Economie.

 

Tags: