Les brasseurs belges envisagent une plainte auprès de la Cour Européenne | RetailDetail

Les brasseurs belges envisagent une plainte auprès de la Cour Européenne

Les brasseurs belges envisagent une plainte auprès de la Cour Européenne

La Fédération des Brasseurs belges envisage de contester les nouvelles taxes françaises sur la bière auprès de la Cour Européenne de Justice. Selon l'organisation sectorielle, il s'agirait d'une forme de protectionnisme de la part des Français, car les taxes sur le vin par contre n’ont pas augmenté.

Le plus grand marché d’exportation

L’enjeu des brasseurs est immense, car la France est le principal client étranger de nos bières belges. Chaque année, un million d’hectolitres de bières « pils » et 2,5 millions d’hectolitres de bières spéciales traversent notre frontière sud, ce qui représente 20% de notre production nationale.


Cette production risque d’encaisser une fameuse gifle, car le gouvernement français de François Hollande augmente les accises sur la bière de 160%. Le tarif augmente par degré d’alcool de 2,75 euros à 7,2 euros aux 100 litres. Pour un casier de Duvel par exemple, cela représente 2,8 euros d’accises supplémentaires, plus la TVA à rajouter.

 

D’abord la Commission Européenne

Selon les brasseurs belges, l’augmentation des accises est en contradiction avec la libre circulation des marchandises en Europe, étant donné qu’il s’agit d’une mesure protectionniste qui concerne uniquement la bière (principalement importée) et non le vin (essentiellement produit au niveau local). Les brasseurs puisent leur courage dans une précédente prise de position de la Cour Européenne indiquant que la différence de prix entre le vin et la bière ne peut être trop importante suite à un régime fiscal différent.


La Commission Européenne émettra un jugement d’ici deux semaines. Le commissaire européen chargé de la fiscalité et des douanes, Algirdas Semeta, a néanmoins laissé entendre que le vin et la bière étaient deux produits bien distincts qui peuvent être taxés différemment. Si la réponse de la Commission n’est pas favorable aux brasseurs belges, ils iront frapper à la porte de la Cour Européenne de Justice.

 

 

Traduit par Laure Jacobs

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un tourbillon de mauvaises nouvelles

22/06/2018

Malgré les tentatives de nombreux retailers alimentaires pour camoufler leur actualité morose, Filet Pur est néanmoins parvenu à la débusquer. Voici le résumé hebdomadaire, quelque peu douloureux mais toujours très instructif, de RetailDetail Food!

Panos remplace la carte client par une app

21/06/2018

La chaîne de sandwicheries Panos a digitalisé son programme client : adieu à la carte en plastique, bienvenue à l’app. « A court terme nous espérons via ce canal atteindre et faire la connaissance de 150.000 clients », indique l’enseigne.

Kellogg’s accusé d’emballage trompeur

21/06/2018

Test-Achats a déposé une plainte auprès du SPF Economie contre Kellogg’s. L’organisation de défense des consommateurs estime que l’information sur les emballages des barres de céréales aux fruits rouges Special K est trompeuse.

La cherté de l’alimentation pousse le consommateur au-delà de la frontière

20/06/2018

Tandis que l’exportation de produits alimentaires belges est en plein boom, la consommation sur le marché intérieur est en baisse vu l’augmentation des prix. Une tendance inquiétante, estime l’industrie : le gouvernement doit intervenir.

Les fans de bière aventureux mettent les petits brasseurs au défi

20/06/2018

La consommation mondiale de ‘craft beer’ continue son ascension, mais pour les amateurs de bières spéciales artisanales la fidélité à la marque est une notion toute relative. De quoi mettre les producteurs au défi.

Albert Frère goûte aux fricandelles Vanreusel

20/06/2018

Ergon, un fonds d’investissement qui fait partie du holding GBL, a pris une participation dans Beltaste, l’entreprise derrière le fabricant de fricandelles Vanreusel. Ce dernier recherchait un partenaire financier depuis un certain temps déjà.