Les conflits entre retailers et fournisseurs de plus en plus fréquents ? | RetailDetail

Les conflits entre retailers et fournisseurs de plus en plus fréquents ?

Les conflits entre retailers et fournisseurs de plus en plus fréquents ?

Les négociations entre fournisseurs et retailers ne se déroulent pas toujours sans heurts. Récemment encore un différend s’est produit entre Colruyt et Ab Inbev.  Depuis la tempête s’est calmée, mais il s’agit là d’un signe révélateur dans un secteur où les situations conflictuelles ne sont pas rares.

Colruyt vs. AB InBev

Cela n’aura échappé à aucun amateur de bière, fin de la semaine dernière dans tous les magasins Colruyt de notre pays plusieurs références du plus grand producteur de bière mondial AB Inbev faisaient cruellement défaut  dans les rayons, comme le communiquait le journal De Morgen.  Il y a quelques semaines en effet des négociations entre le discounter de Hal et le groupe brassicole louvaniste avaient tourné au vinaigre, confirment les deux parties. « Effectivement il y a quelques semaines Colruyt n’a pas recommandé un certain nombre de références », déclare-t-on chez AB Inbev.


AB Inbev n’a pas voulu révéler la cause de ce différend, mais déclare néanmoins que depuis le problème a été solutionné : « Etant donné que Colruyt est un client important et apprécié, nous avons réagi rapidement et entamé le dialogue. La gamme complète de nos produits est à nouveau disponible dans les magasins Colruyt. »


Boycottage dans les rayons

« Parfois il se passe des choses pendant les négociations », réagit-on à Hal. Mais ces’ choses’ semblent se produire de plus en plus souvent entre les fabricants et les distributeurs, comme récemment encore chez Albert Heijn qui exigeait une réduction supplémentaire à ses fournisseurs. « Le dynamisme du marché » ne facilite pas les relations entre les différents acteurs.


Bien que passés sous silence dans la communication, ce genre d’incidents,  où certains produits sont bannis des rayons, se produisent pourtant régulièrement, selon  Gino Van Ossel, professeur à la Vlerick Business School. Toutefois l’ampleur de ce boycott  peut varier d’une seule référence (un certain format d’emballage par exemple) à un portefeuille entier de marques.


Les distributeurs soignent leur image de prix

Selon Van Ossel  la fréquence de ces conflits augmente : « Le marché est plus agressif. Du côté des fournisseurs,  j’entends que les signatures de contrats à l’année sont plus rares. De plus en plus souvent les distributeurs et le producteurs  se réunissent environ tous les deux mois. »


Le professeur en retail estime qu’ il s’agit là d’une conséquence directe de l’importance accordée aux prix dans les  supermarchés. Chaque chaîne retail est attentive à son image de prix, d’où une concurrence accrue parmi les différents acteurs. Les prix varient davantage et par conséquent la pression envers les fournisseurs augmente.

 

En effet aujourd’hui  le distributeur veut – doit dans le cas de Colruyt – aligner ses prix à ceux de la concurrence.  C’est alors que le retailer se tourne vers son fournisseur. Soit ce dernier entre  dans le jeu  du retailer, soit il risque de perdre sa place dans les rayons.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Lidl ouvre un restaurant pour les étudiants en blocus

22/05/2018

Lidl soutient les étudiants en blocus : pour les aider à manger sain durant la période d’examens la chaîne de supermarchés ouvre un restaurant pop-up à Gand, accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Carrefour se voit contraint de fermer des centaines de magasins Dia

22/05/2018

Carrefour ne trouve pas de repreneurs pour des centaines de ses anciens magasins Dia en France.  Près de 230 points de vente devront probablement fermer leurs portes.

Carrefour et Tencent ouvrent un magasin high-tech à Shanghai

22/05/2018

Dans le concept de magasin ‘Le Marché’ qui vient d’ouvrir ses portes, le premier résultat d’un récent partenariat entre Carrefour et Tencent, les clients peuvent payer par reconnaissance faciale aux check-out sans personnel.

Carrefour dévoile des détails de son plan de transformation

22/05/2018

La santé et la numérisation sont les fers de lance des projets de Carrefour Belgique. Les clients iront chercher ou rapporter les commandes online dans tous les magasins Express. Le non-food fait place au bio et à l’horeca dans les hypermarchés.

Filet Pur: Par ici les friandises !

18/05/2018

Comment Colruyt parvient à rester si bon marché, que manigance Albert Heijn dans son rayon frais, pourquoi Delhaize mise sur le sans gluten et quelle est cette folle ambiance chez Aldi? Réponse dans le résumé hebdomadaire de RetailDetail Food.

Holland & Barrett envisage l’ouverture de magasins végans

17/05/2018

La chaîne britannique Holland & Barrett (anciennement Essenza au Benelux), spécialisée dans les produits de santé, projette l’ouverture de magasins entièrement végans. Une tendance que doit suivre l’enseigne, estime le CEO Peter Aldis.