Les conflits entre retailers et fournisseurs de plus en plus fréquents ?

Les conflits entre retailers et fournisseurs de plus en plus fréquents ?

Les négociations entre fournisseurs et retailers ne se déroulent pas toujours sans heurts. Récemment encore un différend s’est produit entre Colruyt et Ab Inbev.  Depuis la tempête s’est calmée, mais il s’agit là d’un signe révélateur dans un secteur où les situations conflictuelles ne sont pas rares.

Colruyt vs. AB InBev

Cela n’aura échappé à aucun amateur de bière, fin de la semaine dernière dans tous les magasins Colruyt de notre pays plusieurs références du plus grand producteur de bière mondial AB Inbev faisaient cruellement défaut  dans les rayons, comme le communiquait le journal De Morgen.  Il y a quelques semaines en effet des négociations entre le discounter de Hal et le groupe brassicole louvaniste avaient tourné au vinaigre, confirment les deux parties. « Effectivement il y a quelques semaines Colruyt n’a pas recommandé un certain nombre de références », déclare-t-on chez AB Inbev.


AB Inbev n’a pas voulu révéler la cause de ce différend, mais déclare néanmoins que depuis le problème a été solutionné : « Etant donné que Colruyt est un client important et apprécié, nous avons réagi rapidement et entamé le dialogue. La gamme complète de nos produits est à nouveau disponible dans les magasins Colruyt. »


Boycottage dans les rayons

« Parfois il se passe des choses pendant les négociations », réagit-on à Hal. Mais ces’ choses’ semblent se produire de plus en plus souvent entre les fabricants et les distributeurs, comme récemment encore chez Albert Heijn qui exigeait une réduction supplémentaire à ses fournisseurs. « Le dynamisme du marché » ne facilite pas les relations entre les différents acteurs.


Bien que passés sous silence dans la communication, ce genre d’incidents,  où certains produits sont bannis des rayons, se produisent pourtant régulièrement, selon  Gino Van Ossel, professeur à la Vlerick Business School. Toutefois l’ampleur de ce boycott  peut varier d’une seule référence (un certain format d’emballage par exemple) à un portefeuille entier de marques.


Les distributeurs soignent leur image de prix

Selon Van Ossel  la fréquence de ces conflits augmente : « Le marché est plus agressif. Du côté des fournisseurs,  j’entends que les signatures de contrats à l’année sont plus rares. De plus en plus souvent les distributeurs et le producteurs  se réunissent environ tous les deux mois. »


Le professeur en retail estime qu’ il s’agit là d’une conséquence directe de l’importance accordée aux prix dans les  supermarchés. Chaque chaîne retail est attentive à son image de prix, d’où une concurrence accrue parmi les différents acteurs. Les prix varient davantage et par conséquent la pression envers les fournisseurs augmente.

 

En effet aujourd’hui  le distributeur veut – doit dans le cas de Colruyt – aligner ses prix à ceux de la concurrence.  C’est alors que le retailer se tourne vers son fournisseur. Soit ce dernier entre  dans le jeu  du retailer, soit il risque de perdre sa place dans les rayons.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La glace italienne, leader du marché en Europe

11/08/2017

Qui dit cuisine italienne pense inévitablement aux pâtes et aux pizzas, mais les Italiens jouissent également d’une solide réputation pour leurs glaces. Au niveau de la producton ils sont leader du marché européen. 

Le personnel du magasin Albert Heijn à Anvers malade d’inquiétude

11/08/2017

La moitié du personnel du supermarché Albert Heijn à la Groenplaats à Anvers est malade ou absent en raison de l’inquiétude qui règne concernant l’avenir du magasin. Celui-ci doit être cédé suite à la fusion, mais il ne trouve pas acquéreur.

Oprah Winfrey s’associe à Kraft Heinz

10/08/2017

La star américaine de la télé Oprah Winfrey, en collaboration avec Kraft Heinz, a développé une gamme de « potages et plats sains et nourrissants ». Ces produits doivent permettre au groupe de stimuler la croissance du chiffre d’affaires.

« Un seul magasin anversois bloque la fusion Albert Heijn-Delhaize en Belgique »

10/08/2017

La fusion d’Albert Heijn et Delhaize en Belgique n’est toujours pas accomplie. En cause : un seul magasin anversois, que le groupe ne parvient pas à vendre, écrit le journal De Standaard. Et ce un an après la finalisation de la fusion au niveau du groupe.

La Belgique toujours à la peine au sein du groupe Ahold Delhaize

09/08/2017

L’entreprise de supermarchés Ahold Delhaize a réalisé un solide deuxième trimestre et pense même pouvoir économiser davantage que prévu grâce à la fusion. Par contre au sein du groupe la Belgique reste à la traîne.

Une erreur à l’origine de super réductions sur le webshop de Carrefour

08/08/2017

La semaine derrière une erreur s’est produite sur le webshop de Carrefour, entraînant le doublement des réductions. Carrefour accordera néanmoins la plupart des réductions aux nombreux clients qui s’étaient précipités pour profiter de l’aubaine.

Back to top