Les consommateurs sont prêts à payer plus pour les produits agricoles

Les consommateurs sont prêts à payer plus pour les produits agricoles

Selon une enquête, trois consommateurs sur quatre seraient prêts à payer plus pour les produits agricoles, à condition que cela permette aux agriculteurs d’obtenir un prix plus équitable.

« Les paysans ont des raisons de se plaindre »

Une enquête menée auprès de 1.000 consommateurs et 900 agriculteurs révèle que la grande majorité des consommateurs estiment que les paysans ont bel et bien des raisons de se plaindre, tandis que 7 répondants sur 10 pensent que le gouvernement devrait  entreprendre davantage pour soutenir les agriculteurs. Pas moins de 95% des répondants disent avoir du respect pour le métier et considèrent que le métier d’agriculteur à une plus grande importance sociétale que  celui d’agent de police, de journaliste ou de politicien.


Parmi les agriculteurs interrogés, 45% disent ne pas avoir touché plus de 1.100 euros net par mois en moyenne durant ces trois dernières années. Près de la moitié d’entre eux gagnent entre 1.150 et 1.750 euros et seuls 7% gagnent plus de 2.350 euros. Un agriculteur travaille en moyenne 66 heures par semaine : un sur trois travaille aussi le samedi et le dimanche, seuls 27% parviennent à  prendre des vacances plus d’une semaine par an.


Malgré ce lourd travail pour des revenus modestes, les agriculteurs font leur métier avec passion. Ainsi 92% d’entre eux disent exercer leur métier avec plaisir, malgré les difficultés, 80% retirent une satisfaction de leur travail et 83% ne regrettent pas leur choix professionnel. Près de la moitié voudraient même agrandir leur exploitation. 81% d’entre eux souhaiteraient néanmoins diminuer la charge de travail et avoir plus de temps libre.


Cette enquête du bureau d’études iVox, avec le soutien du Boerenbond, a été réalisée à la demande de Bayer CropScience (la branche agricole de Bayer AG). Les résultats ont été publiés quelques jours avant  la Journée de l’Agriculture, durant laquelle des dizaines d’exploitions agricoles ont ouvert leurs portes au public.

 

Tags: