Les données de scanners des supermarchés utilisées pour le calcul de l’indice des prix | RetailDetail

Les données de scanners des supermarchés utilisées pour le calcul de l’indice des prix

Les données de scanners des supermarchés utilisées pour le calcul de l’indice des prix

Fin janvier la Direction générale Statistique du SPF Economie utilisera pour la première fois des données de scanners des supermarchés pour déterminer l’indice des prix à la consommation.

Colruyt, Delhaize et Carrefour

A partir du 29 janvier le SPF Economie utilisera pour la première des données de scanners des ventes alimentaires chez Colruyt, Delhaize et Carrefour lors du calcul de l’indice des prix à la consommation. Le ministre fédéral de l’Economie Kris Peeters vient de confirmer l’accord conclu avec les partenaires sociaux concernant les adaptations relatives au calcul de l’indice, a fait savoir le cabinet.


Pour l’instant il est question de neuf groupes de produits qui représentent 3% du panier de l’indice : riz, farine, pâtes, produits de boulangerie, lait entier, lait demi-écrémé/écrémé, fromage, œufs et sucre. Grâce aux données de scanners les autorités pourront déterminer avec exactitude le prix demandé par groupe de produits : des observations de prix ou affichages erronés pourront ainsi être exclus.


« La nouvelle méthode donnera un indice basé sur des sources objectives, authentiques et fiables pour le calcul de l’évolution des prix », indique Peeters. Le ministre souligne également que l’utilisation de données de scanners ne sera pas influencée en cas de changement de comportement du consommateur : « La Direction générale Statistique utilise les chiffres de vente uniquement afin de mesurer la représentativité des produits dans un même panier ou afin de calculer un seul prix pour différentes sortes de produits appartenant à un même groupe. Les poids qui sont d’application restent les mêmes. C’est pourquoi les données de scanners mesurent uniquement l’évolution des prix et non pas les changements dans le comportement d’achat. »


Le vélo électrique dans le panier de l’indice, le lecteur mp3 supprimé

Par ailleurs la composition du panier de l’indice a été modifiée : certains produits moins révélateurs ont été supprimés (parce que nous les achetons moins) et remplacés pour une série de nouveaux venus. Parmi ceux-ci le très populaire vélo électrique, mais également la laine à tricoter, les écouteurs (casques), les puzzles, les Playmobil, la pâte à modeler et même des services pour chien, notamment la vaccination contre la rage ou l’implantation d’une puce électronique.


En revanche d’autres produits disparaissent du panier : le tissu pour robes (apparemment nous délaissons de plus en plus la couture), les lecteurs mp3, les modems wifi et routeurs, la location de châteaux gonflables, l’impression de photos digitales chez le photographe et les photocopies.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les multinationales recalées en matière d’alimentation saine

24/05/2018

Les multinationales alimentaires ne fournissent pas suffisamment d’efforts pour rendre leurs produits plus sains, affirme la Access to Nutrition Foundation. Nestlé, Unilever et Danone sont les meilleurs élèves de la classe.

Bientôt la vente de cigarettes interdite dans les supermarchés ?

23/05/2018

La ministre wallonne de la Santé veut interdire la vente de cigarettes dans les supermarchés. Le nouveau plan anti-tabac wallon insiste surtout sur la prévention, mais la ministre appelle également les supermarchés à retirer le tabac de leurs rayons.

Ahold Delhaize lance un laboratoire digital aux Etats-Unis

22/05/2018

Ahold Delhaize USA crée une nouvelle entité dédiée à l’innovation digitale : Peapod Digital Labs est un laboratoire où seront développées de nouvelles stratégies dans le domaine de la digitalisation, du e-commerce et de la personnalisation.

Lidl ouvre un restaurant pour les étudiants en blocus

22/05/2018

Lidl soutient les étudiants en blocus : pour les aider à manger sain durant la période d’examens la chaîne de supermarchés ouvre un restaurant pop-up à Gand, accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Carrefour se voit contraint de fermer des centaines de magasins Dia

22/05/2018

Carrefour ne trouve pas de repreneurs pour des centaines de ses anciens magasins Dia en France.  Près de 230 points de vente devront probablement fermer leurs portes.

Carrefour et Tencent ouvrent un magasin high-tech à Shanghai

22/05/2018

Dans le concept de magasin ‘Le Marché’ qui vient d’ouvrir ses portes, le premier résultat d’un récent partenariat entre Carrefour et Tencent, les clients peuvent payer par reconnaissance faciale aux check-out sans personnel.