Les données de scanners des supermarchés utilisées pour le calcul de l’indice des prix

Les données de scanners des supermarchés utilisées pour le calcul de l’indice des prix

Fin janvier la Direction générale Statistique du SPF Economie utilisera pour la première fois des données de scanners des supermarchés pour déterminer l’indice des prix à la consommation.

Colruyt, Delhaize et Carrefour

A partir du 29 janvier le SPF Economie utilisera pour la première des données de scanners des ventes alimentaires chez Colruyt, Delhaize et Carrefour lors du calcul de l’indice des prix à la consommation. Le ministre fédéral de l’Economie Kris Peeters vient de confirmer l’accord conclu avec les partenaires sociaux concernant les adaptations relatives au calcul de l’indice, a fait savoir le cabinet.


Pour l’instant il est question de neuf groupes de produits qui représentent 3% du panier de l’indice : riz, farine, pâtes, produits de boulangerie, lait entier, lait demi-écrémé/écrémé, fromage, œufs et sucre. Grâce aux données de scanners les autorités pourront déterminer avec exactitude le prix demandé par groupe de produits : des observations de prix ou affichages erronés pourront ainsi être exclus.


« La nouvelle méthode donnera un indice basé sur des sources objectives, authentiques et fiables pour le calcul de l’évolution des prix », indique Peeters. Le ministre souligne également que l’utilisation de données de scanners ne sera pas influencée en cas de changement de comportement du consommateur : « La Direction générale Statistique utilise les chiffres de vente uniquement afin de mesurer la représentativité des produits dans un même panier ou afin de calculer un seul prix pour différentes sortes de produits appartenant à un même groupe. Les poids qui sont d’application restent les mêmes. C’est pourquoi les données de scanners mesurent uniquement l’évolution des prix et non pas les changements dans le comportement d’achat. »


Le vélo électrique dans le panier de l’indice, le lecteur mp3 supprimé

Par ailleurs la composition du panier de l’indice a été modifiée : certains produits moins révélateurs ont été supprimés (parce que nous les achetons moins) et remplacés pour une série de nouveaux venus. Parmi ceux-ci le très populaire vélo électrique, mais également la laine à tricoter, les écouteurs (casques), les puzzles, les Playmobil, la pâte à modeler et même des services pour chien, notamment la vaccination contre la rage ou l’implantation d’une puce électronique.


En revanche d’autres produits disparaissent du panier : le tissu pour robes (apparemment nous délaissons de plus en plus la couture), les lecteurs mp3, les modems wifi et routeurs, la location de châteaux gonflables, l’impression de photos digitales chez le photographe et les photocopies.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La glace italienne, leader du marché en Europe

11/08/2017

Qui dit cuisine italienne pense inévitablement aux pâtes et aux pizzas, mais les Italiens jouissent également d’une solide réputation pour leurs glaces. Au niveau de la producton ils sont leader du marché européen. 

Le personnel du magasin Albert Heijn à Anvers malade d’inquiétude

11/08/2017

La moitié du personnel du supermarché Albert Heijn à la Groenplaats à Anvers est malade ou absent en raison de l’inquiétude qui règne concernant l’avenir du magasin. Celui-ci doit être cédé suite à la fusion, mais il ne trouve pas acquéreur.

Oprah Winfrey s’associe à Kraft Heinz

10/08/2017

La star américaine de la télé Oprah Winfrey, en collaboration avec Kraft Heinz, a développé une gamme de « potages et plats sains et nourrissants ». Ces produits doivent permettre au groupe de stimuler la croissance du chiffre d’affaires.

« Un seul magasin anversois bloque la fusion Albert Heijn-Delhaize en Belgique »

10/08/2017

La fusion d’Albert Heijn et Delhaize en Belgique n’est toujours pas accomplie. En cause : un seul magasin anversois, que le groupe ne parvient pas à vendre, écrit le journal De Standaard. Et ce un an après la finalisation de la fusion au niveau du groupe.

La Belgique toujours à la peine au sein du groupe Ahold Delhaize

09/08/2017

L’entreprise de supermarchés Ahold Delhaize a réalisé un solide deuxième trimestre et pense même pouvoir économiser davantage que prévu grâce à la fusion. Par contre au sein du groupe la Belgique reste à la traîne.

Une erreur à l’origine de super réductions sur le webshop de Carrefour

08/08/2017

La semaine derrière une erreur s’est produite sur le webshop de Carrefour, entraînant le doublement des réductions. Carrefour accordera néanmoins la plupart des réductions aux nombreux clients qui s’étaient précipités pour profiter de l’aubaine.

Back to top