Les effets de change affectent les résultats de Danone

Les effets de change affectent les résultats de Danone

Au cours du premier trimestre 2014 Danone a vu son chiffre d’affaires chuter de 5,2% ; une baisse attribuable entre autres aux effets de change défavorables. En données comparables par contre le groupe affiche une croissance de 2,2%.

Un chiffre d’affaires de 5,06 millions d’euros

Durant la période de janvier à mars le fabricant français de yaourt, d’eau, de nutrition infantile et de nutrition médicale a vu son chiffre d’affaires régresser de 5,2% à 5,06 millions d’euros. Ce résultat a été impacté par des effets de change défavorables de -8,9%, et ce principalement en Argentine, en Russie, au Brésil et en Indonésie. Néanmoins en données comparables le chiffre d’affaires progresse de 2,2%, un résultat légèrement en-deçà des attentes des analystes (2,30%)


Le directeur financier Pierre André Térisse indique par ailleurs que « l’inflation du prix du lait s’est maintenue au-delà des 10% » et que le groupe s’est vu contraint d’augmenter ses prix, ce qui a pesé sur les volumes vendus.


La nutrition infantile seule dans le rouge

Au niveau des divisions, seule la branche de la nutrition infantile est en recul en données comparables (-7,7%), toujours suite à l’affaire Fonterra. L’été dernier le fournisseur zélandais avait signalé un problème de botulisme ; ce qui après coup s’est avéré une fausse alerte, mais a néanmoins entraîné l’effondrement des ventes de lait en poudre en Chine.


Toutes les autres branches sont en progression : les produits laitiers frais +3,9% (malgré une baisse de volume de -3,7%), les eaux +8,9% (+5,4% en volume) et la nutrition médicale +5,2% (+4,3% en volume). Danone confirme ses prévisions pour l’ensemble de l’année 2014 et table sur une croissance du chiffre d’affaires comparable comprise entre 4,5% et  5,5% et une marge stable.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


L’enseigne britannique Iceland bannit le plastique

17/01/2018

L’enseigne de surgelés britannique Iceland est la première chaîne de supermarchés à supprimer tous les emballages plastiques de ses produits sous marques propres. D’ici 2023 tous seront emballés dans des matières plus durables, comme le carton ou le papier.

Le fabricant de Nutella acquiert les activités américaines de confiserie de Nestlé

17/01/2018

Nestlé va céder ses activités américaines de confiserie à l’italien Ferrero pour un montant de 2,4 milliards d’euros. Le fabricant de Nutella devient ainsi le 3ème plus grand chocolatier au monde et le groupe suisse pourra désormais se concentrer sur des produits plus sains aux USA.

Les boissons énergisantes pourraient-elles être interdites aux mineurs ?

16/01/2018

Suite à la demande de l’association néerlandaise de pédiatrie d’interdire la vente de boissons énergisantes aux mineurs, les Pays-Bas initient une étude sur le sujet. En Belgique aussi les médecins signalent les effets nocifs de ce type de boissons.

Le président Macron veut inscrire la baguette au patrimoine mondial

15/01/2018

A l’exemple de la bière belge et la pizza napolitaine, la confédération des boulangers français, soutenue par le président français Macron, souhaite inscrire la baguette a patrimoine mondial immatériel de l’Unesco.

Davantage de supérettes de proximité ouvertes toute la journée le dimanche ?

15/01/2018

Les magasins de proximité avec plus 5 employés doivent avoir la possibilité de rester ouverts dimanche toute la journée, estime le SNI, qui souhaite dès lors rehausser la limite relative au personnel à 10 employés. Mais cela est moins évident qu’il n’y paraît, affirme l’Unizo.

Lactalis rappelle 12 millions de boîtes de lait infantile

15/01/2018

Un énorme scandale a éclaté en France au sujet du lait infantile contaminé à la salmonelle du groupe laitier Lactalis.  L’entreprise va devoir retirer pas moins de 12 millions d’emballages distribués dans 83 pays différents.

Back to top