Les effets de change affectent les résultats de Danone

Les effets de change affectent les résultats de Danone

Au cours du premier trimestre 2014 Danone a vu son chiffre d’affaires chuter de 5,2% ; une baisse attribuable entre autres aux effets de change défavorables. En données comparables par contre le groupe affiche une croissance de 2,2%.

Un chiffre d’affaires de 5,06 millions d’euros

Durant la période de janvier à mars le fabricant français de yaourt, d’eau, de nutrition infantile et de nutrition médicale a vu son chiffre d’affaires régresser de 5,2% à 5,06 millions d’euros. Ce résultat a été impacté par des effets de change défavorables de -8,9%, et ce principalement en Argentine, en Russie, au Brésil et en Indonésie. Néanmoins en données comparables le chiffre d’affaires progresse de 2,2%, un résultat légèrement en-deçà des attentes des analystes (2,30%)


Le directeur financier Pierre André Térisse indique par ailleurs que « l’inflation du prix du lait s’est maintenue au-delà des 10% » et que le groupe s’est vu contraint d’augmenter ses prix, ce qui a pesé sur les volumes vendus.


La nutrition infantile seule dans le rouge

Au niveau des divisions, seule la branche de la nutrition infantile est en recul en données comparables (-7,7%), toujours suite à l’affaire Fonterra. L’été dernier le fournisseur zélandais avait signalé un problème de botulisme ; ce qui après coup s’est avéré une fausse alerte, mais a néanmoins entraîné l’effondrement des ventes de lait en poudre en Chine.


Toutes les autres branches sont en progression : les produits laitiers frais +3,9% (malgré une baisse de volume de -3,7%), les eaux +8,9% (+5,4% en volume) et la nutrition médicale +5,2% (+4,3% en volume). Danone confirme ses prévisions pour l’ensemble de l’année 2014 et table sur une croissance du chiffre d’affaires comparable comprise entre 4,5% et  5,5% et une marge stable.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rémy Cointreau : forte croissance grâce à la demande accrue de cognac de luxe en Asie

23/11/2017

Au premier semestre de son exercice décalé, le groupe français de spiritueux Rémy Cointreau a enregistré d’excellents résultats. Son cognac de luxe s’est particulièrement bien vendu, surtout en Chine, au Japon et à Singapour.

Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize investit dans la start-up YouMeal

23/11/2017

YouMeal, une start-up qui aide les exploitations de restaurants à informer leurs clients de la composition de leurs plats, a levé 800.000 euros. L’un des investisseurs est Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize et actuellement président du COIB.

Hausse des ventes en ligne dans le secteur FMCG

22/11/2017

Les courses online sont en hausse de 30%, alors que le marché dans son ensemble n’a progressé que de 1,3%. Actuellement l’e-commerce représente 4,6% dans le segment FMCG. D’ici 2025 ce pourcentage devrait atteindre 10%, soit 145 milliards d’euros.

Nestlé envisage la reprise de Hain Celestial

22/11/2017

Nestlé serait intéressé par la reprise de Hain Celestial, une entreprise alimentaire américaine spécialisée dans la production d’aliments naturels et végétariens. La valeur de l’entreprise est estimée à 3,5 milliards d’euros.

L’Ecosse réalise une première : un prix plancher pour l’alcool

21/11/2017

L’Ecosse réalise une première mondiale : enfin la région a obtenu la permission d’installer un prix plancher pour l’alcool. La loi avait déjà été passé en 2012, mais a été bloqué depuis par des distillateurs de whisky. 

Carrefour accepte les sacs et les boîtes réutilisables aux comptoirs

20/11/2017

Après un projet pilote réussi à l’Hypermarché Carrefour de Bierges, tous les Hypermarchés Carrefour et les Carrefour Market en gestion propre acceptent désormais les sacs à vrac et boîtes réutilisables des clients aux comptoirs en service.

Back to top