Les effets de change affectent les résultats de Danone | RetailDetail

Les effets de change affectent les résultats de Danone

Les effets de change affectent les résultats de Danone

Au cours du premier trimestre 2014 Danone a vu son chiffre d’affaires chuter de 5,2% ; une baisse attribuable entre autres aux effets de change défavorables. En données comparables par contre le groupe affiche une croissance de 2,2%.

Un chiffre d’affaires de 5,06 millions d’euros

Durant la période de janvier à mars le fabricant français de yaourt, d’eau, de nutrition infantile et de nutrition médicale a vu son chiffre d’affaires régresser de 5,2% à 5,06 millions d’euros. Ce résultat a été impacté par des effets de change défavorables de -8,9%, et ce principalement en Argentine, en Russie, au Brésil et en Indonésie. Néanmoins en données comparables le chiffre d’affaires progresse de 2,2%, un résultat légèrement en-deçà des attentes des analystes (2,30%)


Le directeur financier Pierre André Térisse indique par ailleurs que « l’inflation du prix du lait s’est maintenue au-delà des 10% » et que le groupe s’est vu contraint d’augmenter ses prix, ce qui a pesé sur les volumes vendus.


La nutrition infantile seule dans le rouge

Au niveau des divisions, seule la branche de la nutrition infantile est en recul en données comparables (-7,7%), toujours suite à l’affaire Fonterra. L’été dernier le fournisseur zélandais avait signalé un problème de botulisme ; ce qui après coup s’est avéré une fausse alerte, mais a néanmoins entraîné l’effondrement des ventes de lait en poudre en Chine.


Toutes les autres branches sont en progression : les produits laitiers frais +3,9% (malgré une baisse de volume de -3,7%), les eaux +8,9% (+5,4% en volume) et la nutrition médicale +5,2% (+4,3% en volume). Danone confirme ses prévisions pour l’ensemble de l’année 2014 et table sur une croissance du chiffre d’affaires comparable comprise entre 4,5% et  5,5% et une marge stable.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


The Belgian Chocolate House ouvre son premier magasin urbain belge

19/07/2018

The Belgian Chocolate House (le plus grand retailer chocolatier au monde avec pas moins de 1.000 de tonnes de chocolat par an) ouvre sa première boutique située dans une rue commerçante belge. Les clients peuvent également y consommer sur place.

Carrefour lance le personal shopper et la livraison en 90 minutes

19/07/2018

La chaîne de supermarchés Carrefour innove. Un personal shopper choisit vos produits, un triporteur les livre à domicile dans les 90 minutes. « Les retailers doivent se différencier au niveau du service, ce n’est que le début », explique Jorg Snoek, fondateur de RetailDetail.

Le ministre Peeters approuve finalement le plan de prépension chez Carrefour

18/07/2018

Comme prévu, le ministre de l’économie Kris Peeters a approuvé le plan de restructuration de Carrefour, y compris le plan de prépension. Le ministre a déclaré qu’il préférait la sécurité des travailleurs à la lutte contre « un mauvais signal ».

Illy est courtisé par Douwe Egberts et Nestlé

18/07/2018

Pour l’instant, la fin des mouvements de consolidation dans le secteur du café n’est pas en vue. Tant JAB que Nestlé s’intéressent à l’entreprise italienne Illycaffè, mais il n’est pas certain que la famille veuille vendre la société.

La viande in vitro dans les magasins dès 2021 ?

18/07/2018

La commercialisation de la viande in vitro accomplit de grandes avancées. Le pionnier Mosa Meat a levé 7,5 millions d’euros pour construire une usine qui mettra sur le marché un produit abordable d’ici trois ans.

Aldi mise sur l’énergie renouvelable

17/07/2018

Aldi Nord vient de publier une ambitieuse politique climatique internationale. Le retailer veut réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40% d’ici 2021 et révèle quelques chiffres révélateurs dans son second rapport de développement durable.