Les employés d’IJsboerke manifestent à Charleroi | RetailDetail

Les employés d’IJsboerke manifestent à Charleroi

Les employés d’IJsboerke manifestent à Charleroi

Les travailleurs de Belgian Icecream Group, menacé de faillite, ont manifesté hier à Charleroi, où est basée la CNP d’Albert Frère, propriétaire du groupe. Après une assemblée générale, les manifestants ont distribué des glaces dans un centre commercial et se sont ensuite rendus aux bureaux de la CNP.

Dans la fosse au Lion

Belgian Icecream Group (BIG) – maison-mère d’IJsboerke, Mio et Artic – est en situation précaire depuis un certain temps déjà. Début janvier l’entreprise a obtenu du tribunal de commerce de Turnhout une protection contre ses créanciers. Aujourd’hui – selon les syndicats – les employés sont toujours dans le doute quant à leur avenir.


C’est pourquoi à bord de leurs camionnettes frigorifiques ils se sont mis en route vers Charleroi, où se trouvent les bureaux du propriétaire, la Compagnie Nationale à Portefeuille (CNP) d’Albert Frère. Lors de l’assemblée générale, qui a eu lieu symboliquement à Charleroi, les travailleurs ont autorisé leurs représentants syndicaux  à entamer le cas échéant des négociations avec un repreneur potentiel. Les employés sont ensuite allés distribuer des glaces dans un centre commercial des alentours, sous le slogan : « Monsieur le Baron, tout le monde aime nos glaces. Et vous, est-ce que vous nous aimez ? »


« Baron Frère, ne laissez pas fondre IJsboerke ! »

Après la distribution des glaces, les travailleurs inquiets ont rejoint les bureaux de la CNP, arborant une banderole qui en dit long : « Baron Frère, ne laissez pas fondre IJsboerke ! » Selon les syndicats BIG aurait une dette de trente millions d’euros et la CNP aurait refusé d’injecter de nouvelles sommes d’argent dans la société.


Pour l’heure on ignore si les travailleurs ont pu s’entretenir avec Albert Frère personnellement ou avec un membre de la direction. Chez Belgian Icecream Group 365 emplois sont menacés.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


HelloFresh augmente ses investissements au détriment du bénéfice

14/08/2018

Malgré la promesse d'un bénéfice pour la fin de l'année, le livreur de box repas HelloFresh opte finalement pour de nouveaux investissements. Après un solide 2ème trimestre, l'entreprise mise sur la croissance aux Etats-Unis.

Le shopping sans caisse également disponible chez OKay

13/08/2018

Après les magasins Spar de Colruyt Group, l'enseigne OKay (Compact) adopte à son tour le shopping sans caisse. Avec l'app ‘Scan. Pay. Go.’ les clients n'ont plus besoin de faire la file à la caisse.

AB InBev veut enivrer l'Afrique

09/08/2018

Pour AB InBev l'Afrique est le marché de l'avenir. Le brasseur nourrit de hautes ambitions sur le continent : la prospérité et la population, qui de plus en plus appricie la bière, y augmentent rapidement.

Lidl met des voitures à disposition des shoppers

08/08/2018

"Votre propre voiture pour faire vos courses", voilà comment Lidl présente son nouveau service d'autopartage sur les parkings de ses supermarchés. Pour ce projet le discounter collabore avec Mazda Carsharing.

Ahold Delhaize : CA en baisse, bénéfice en hausse

08/08/2018

Alors qu'aux USA le CA d'Ahold Delhaize est sous pression, Delhaize Belgique confirme la tendance positive déjà perceptible au 1er trimestre, grâce aux 'légumes magiques'. Sur le plan online le groupe est sur la bonne voie.

Chez Walmart des robots préparent les commandes

07/08/2018

Le géant américain de la grande distribution Walmart teste des robots capables de préparer les commandes en ligne : ils collectent les produits secs, réfrigérés et surgelés dans l'entrepôt, tandis que le personnel se charge de choisir les produits frais.