Les exploitants de Delhaize fatigués des problèmes de livraison demandent une compensation

Shutterstock.com

Plusieurs supermarchés indépendants Delhaize affichent des rayons vides en raison d'une pénurie de café et de chips, entre autres. Par l'intermédiaire de la fédération sectorielle Buurtsuper.be, les exploitants réclament une compensation financière.

 

Incident technique

Certains magasins Delhaize sont confrontés à des problèmes d'approvisionnement : les succursales concernées subissent principalement une pénurie de café, de chocolat, de céréales, de biscuits et de chips. Delhaize ne nie pas l’existence de ces problèmes, les attribuant à un incident technique survenu dans le centre logistique au début du mois.

 

Selon Luc Ardies, de Buurtsuper.be, ces difficultés ont émergé il y a déjà deux ans, lorsque Delhaize a commencé à utiliser un entrepôt automatique à Ninove. « En particulier pendant les pics, par exemple lors de longs week-ends, Delhaize ne parvient pas à approvisionner les magasins correctement. Dans plusieurs magasins, des rayons étaient même vides la dernière semaine. En général, nous essayons de résoudre ce genre d’incidents discrètement avec la direction, mais aujourd'hui la situation semble se détériorer et des images de rayons vides sont même partagées sur les réseaux sociaux », indique-t-il dans De Standaard.

 

Collecte de preuves

Buurtsuper.be réclame désormais une compensation financière pour la perte de chiffre d'affaires subie par les exploitants indépendants. La fédération sectorielle avait déjà ouvert un site Web spécial sur lequel les exploitants peuvent signaler les produits concernés par des problèmes d'approvisionnement.

 

Le porte-parole de Delhaize, Roel Dekelver, indique dans De Tijd ne pas souhaiter une bataille ouverte dans la presse. « Nous poursuivons le dialogue avec nos exploitants indépendants cette semaine »