Les investisseurs thaïlandais convoitent-ils Carrefour? | RetailDetail

Les investisseurs thaïlandais convoitent-ils Carrefour?

Les investisseurs thaïlandais convoitent-ils Carrefour?

Le plus grand conglomérat agro-alimentaire thaïlandais, Charoen Pokphand Group, a jeté son dévolu sur Carrefour et d’autres entreprises occidentales. Selon le président du groupe, Dhanin Chearavanont, grâce à la récession économique en Europe et aux Etats-Unis, le cours boursier de nombreuses entreprises est très intéressant pour les investisseurs étrangers.

Vaincu par Big C

Il y a deux ans CP Group avait déjà manifesté son intérêt pour Carrefour, en faisant une offre après que la chaîne d’hypermarchés ait annoncé son intention de céder ses implantations en Thaïlande, à Singapour et en Malaisie. Big C, filiale de Casino, avait alors gagné la bataille et acquérait ainsi les 44 magasins Carrefour en Thaïlande.


Teerasak Urunanon, un vice-président de Charoen Pokphand Foods, refuse pour l’instant de dévoiler les noms des entreprises dans lesquelles le groupe souhaite investir, mais il indiquait toutefois que toute reprise devait s’accorder aux activités existantes du groupe. Le CEO, Adirek Sripratak, avait déjà laissé entendre précédemment que l’entreprise était en négociation avec trois entreprises alimentaires internationales et qu’une éventuelle reprise pourrait être finalisée avant la fin de cette année.


L’économie asiatique florissante offre des opportunités

Quant à savoir si ces reprises se concrétiseront réellement, Dhanin ne se prononce pas encore : il souhaite d’abord faire examiner la faisabilité d’une telle opération. Le président semble toutefois plus avancé dans ses projets d’expansion vers la Chine, le pays qui selon lui dans un avenir proche supplantera les Etats-Unis en tant que plus grand marché mondial.


Dans le cadre de ses ambitions chinoises, il vise avant tout  les secteurs de l’immobilier, des prestations de service et de l’agriculture et ajoute que les autorités chinoises fourniront très probablement des efforts supplémentaires afin de stimuler leur économie. Il a d’ailleurs appelé son gouvernement à soutenir les petites et moyennes entreprises thaïlandaises à l’étranger, particulièrement en Chine.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Votre portion d’absurdités spéculatives

23/02/2018

Here we go again : le retail alimentaire n’est autre qu’une guerre de tranchées. Mais qui sortira le consommateur de sa dépression hivernale ? Voilà la tâche ingrate qui incombe à RetailDetail Food dans son résumé hebdomadaire de l’actualité FMCG !

Découvrez les saveurs de demain à Tavola 2018: les 11-12-13 mars 2018 à Kortrijk Xpo

23/02/2018

(publireportage) Des produits gourmets et de qualité font de Tavola un événement incontournable: 450 leaders du marché et producteurs artisanaux, et beaucoup de nouveautés. Découvrez les gagnants du concours Tavola d’Or.

Spar va tester le paiement sans contact et sans caisse ce printemps

22/02/2018

Retail Partners Colruyt Group (RPCG) – la branche d’indépendants de Colruyt Group – prépare une app pour Spar permettant aux clients de scanner eux-mêmes leurs courses et de payer via leur smartphone.

Duvel Moortgat reprend une brasserie italienne

22/02/2018

Duvel Moortgat a augmenté sa participation minoritaire dans la brasserie italienne Birrificio del Ducato à 70%. La brasserie belge, connue également pour sa bière Vedett, est entré au capital de la brasserie de Soragna (près de Parme) en 2016.

Colruyt retire des produits Nestlé des rayons

21/02/2018

Colruyt a retiré au moins 18 produits de Nestlé de ses rayons. Les deux parties ne sont pas parvenues à un accord sur les prix, par conséquent le retailer suspend temporairement la vente de ces produits dans ses magasins.

Les supermarchés opposés à la proposition européenne en faveur des agriculteurs

20/02/2018

Certains distributeurs des Pays-Bas, d'Allemagne et d'Autriche s’opposent à la proposition de la Commission européenne visant à accorder des prix plus élevés aux agriculteurs. Ils estiment que cela entraînera des hausses de prix pour le consommateur.

Back to top