Les mauvaises récoltes pourraient faire exploser le prix des burgers végétariens

Les mauvaises récoltes pourraient faire exploser le prix des burgers végétariens
Shutterstock

Petits pois, soja et pois chiches sont les ingrédients de base de nombreuses alternatives végétariennes à la viande. Or les récoltes mondiales ont été très décevantes cette année. Et des répercussions sont les prix des hamburgers végétariens et produits similaires sont inévitables. 

 

Sécheresse au Canada, inondations en France

La situation est particulièrement délicate pour les pois jaunes, rapporte De Standaard. Ce légume est considéré comme une alternative plus durable au soja, souvent associé à l’abattage des forêts tropicales et aux variétés génétiquement modifiées, et n’a cessé de gagner en popularité ces dernières années.

Le problème est particulièrement aigu au Canada, premier producteur mondial de pois jaunes. La pire sécheresse depuis un siècle y a eu un impact catastrophique sur les récoltes. En France, autre grand producteur de pois jaunes, la récolte a été littéralement emportée par de fortes pluies.

Pression sur les négociations avec les supermarchés

Logiquement, les prix ont explosé. La tonne de pois jaunes a plus que doublé en un an, passant de 200 à 450 dollars. Si l’on y ajoute la forte augmentation des coûts de transport – de nombreuses usines de transformation sont situées en Chine –, il est inévitable que de grands acteurs comme Beyond Meat ou Nestlé se retrouvent dans de sales draps.

Chez Delhaize, on prêche cependant le calme. Roel Dekelver, le porte-parole de la chaîne de supermarchés, indique que les prix n’augmenteront pas dans l’immédiat, car des contrats d’un an sont en passe d’être conclus avec les fournisseurs. Mais la situation du marché tend les négociations en cours. Roel Dekelver reconnaît d’ailleurs que l’augmentation des matières premières pourrait peser sur les prix qui seront convenus pour l’année prochaine, mais même dans ce cas, il n’est pas acquis pour Delhaize que les clients seront confrontés à des prix plus élevés.