Les moules bio chez Carrefour suscitent la colère des éleveurs zélandais

Les moules bio chez Carrefour suscitent la colère des éleveurs zélandais

La campagne Carrefour concernant les moules irlandaises bio – « les premières au monde à recevoir ce label » – n’est pas pour plaire aux mytiliculteurs néerlandais. « Comme si nos moules n’étaient pas écologiques … », réagit-on indigné en Zélande.

« Moules Bio Premium »

Hier Carrefour lançait la vente de Moules Bio Premium, selon ses propres dires « les seules moules d’élevage à plat biologiques, cultivées dans des eaux limpides le long des côtes irlandaises. Pour obtenir ce label, l’éleveur doit respecter un cahier des charges très strict et démontrer notamment que les mollusques  ont été élevés et cultivés dans le plus grand respect de la nature à chaque phase de la production », commente Caroline Hanssens, Group Manager Sea Products chez Carrefour.


Ainsi les éleveurs doivent pouvoir prouver non seulement qu’ils limitent au minimum l’impact écologique de la mytiliculture, mais également que leur processus de production durable offre le maximum de garanties d’exploitation pour les générations futures. « En ne perturbant pas l’équilibre naturel, en renouvelant les parcs en permanence et en utilisant des navires et des emballages non polluants », explique Carrefour.


« Des moules bio ? Quelle absurdité ! »

Tout ceci suscite la colère  des éleveurs de moules zélandais. « Une moule bio ? Quelle absurdité !” s’exclame Jos van Damme, éleveur de moules, dans le journal Het Nieuwsblad. « Toutes les moules sont bio ? Elles proviennent de la nature et on les vend. Point à la ligne. A présent ils ont l’air d’insinuer que nos moules ne seraient pas écologiques, alors que nous les cultivons exactement de la même manière. Les bateaux qu’ils utilisent là-bas sont les mêmes qu’ici, tout comme les emballages. C’est une tactique de vente, ni plus ni moins. »


Hans van Geesbergen de la fédération des mytiliculteurs néerlandais indique que les moules zélandaises ont obtenu l’année dernière le label international MSC de pêche durable : « Cela me semble tout de même la meilleure preuve que nous agissons de manière écologique. Tout le monde a le droit de vendre son produit de manière originale, mais pas au détriment des autres. »


Une tempête dans un verre d’eau (de mer)

Krijn Verwijs, l’entreprise néerlandaise qui livre les moules bio à Carrefour, indique qu’il n’est  nullement question de nuire à l’image des moules zélandaises. « Ce label ne signifie pas que les moules irlandaises sont meilleures », explique Danielle Westerweel. « Nous vendons aussi des moules zélandaises, cela jouerait en notre désavantage. Nous voulons tout simplement mettre en avant le procédé écologique et celui-ci est en partie différent du procédé néerlandais. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Faible premier trimestre pour General Mills

21/09/2017

Le  premier trimestre du fabricant alimentaire américain General Mills, qui détient notamment les marques Yoplait, Cheerios et Häagen-Dazs, s’est avéré décevant : tant le chiffre d’affaires que le bénéfice ont reculé.

Le Carrefour Market de la Groenplaats à Anvers livre à domicile endéans l’heure

21/09/2017

Le Carrefour Market à la Groenplaats à Anvers a été entièrement rénové, avec une attention particulière pour l’environnement et le confort du client. A noter également que le magasin assure désormais des livraisons à domicile endéans l’heure.

Carrefour Express mise sur le ‘blurring’

21/09/2017

La formule de proximité explore les possibilités de la vente à emporter et de la consommation sur place. La nouvelle génération de magasins ajoute des services et la restauration à son offre. La frontière entre retail et horeca se brouille.

Le nouveau PDG de Carrefour envisage l’ouverture dominicale des hypers

21/09/2017

Selon l’un des syndicats français du groupe Carrefour, le nouveau PDG Alexandre Bompard aurait l’intention d’ouvrir les hypermarchés le dimanche, mais également d’en fermer certains.

Le Belge Olivier Van den Bossche nommé à un poste clé chez Metro

21/09/2017

Le Belge Olivier Van den Bossche rejoint l’allemand Metro et y occupera un poste clé. En tant qu‘operating partner chez Metro Cash & Carry il sera responsable de certains pays où l’enseigne est active.

Les prix des marques A en Belgique montent en flèche

20/09/2017

L’an dernier en Belgique les prix des dix principales marques ont augmenté de 4,2%. Une hausse nettement supérieure à celle de nos pays voisins. En outre, la différence de prix entre les MDD et les marques A est la plus élevée dans notre pays.

Back to top