Les Pays-Bas contestent la suppression des chèques-repas belges | RetailDetail

Les Pays-Bas contestent la suppression des chèques-repas belges

Les Pays-Bas contestent la suppression des chèques-repas belges

L’organisation sectorielle néerlandaise Vakcentrum Levensmiddelen examine si les émetteurs belges de chèques-repas ont le droit de supprimer les chèques pour les supermarchés hollandais. La résiliation unilatérale du contrat ne serait pas légale.

Contraire au droit européen ?

Ceci pourrait avoir d’importantes conséquences pour les supermarchés de la région frontalière, qui ont parmi leurs clients des Hollandais travaillant en Belgique et recevant donc des chèques-repas. Aujourd’hui les chèques  dépensés aux Pays-Bas ne sont plus remboursés par les émetteurs belges de chèques-repas.


A présent le Vakcentrum examine s’il est légal d’interdire que des chèques-repas belges soient utilisés aux Pays-Bas. Selon l’organisation, la résiliation unilatérale du contrat serait contraire au droit européen.


Par ailleurs le Vakcentrum évoque les pertes potentielles pour les supermarchés néerlandais situés dans la région frontalière. « Les courses – et il s’agit de bien plus que la valeur des chèques-repas – ne se font plus aux Pays-Bas. La liberté du consommateur de faire ses courses dans le supermarché de son choix s'en trouve limitée », explique Theo Ursulmann à BN De Stem.


« Stipulé dans les conditions »

Depuis la mi-janvier les chèques-repas belges ne sont plus acceptés aux Pays-Bas. Une décision prise par les émetteurs de chèques Sodexo et Edenred. Outre les supermarchés néerlandais, le contrat avec les supermarchés français a lui aussi été résilié.

 

« En fait il est déjà stipulé dans les conditions que les chèques-repas ne peuvent être utilisés à l’étranger », indique Sodexo. « Ces dernières années nous avons été assez souples à cet égard et nous avons remboursé les magasins situés juste au-delà de la frontière belge. Mais lorsque le ministre de l’économie Johan Vande Lanotte (sp.a) a proposé de supprimer les chèques-repas, nous avons immédiatement décidé de ne plus accepter les chèques dépensés à l’étranger. »


A l’époque la légalité de cette suppression avait déjà été mise doute, mais selon l’avocat Filip Tilleman cette mesure est tout à fait légale : « L’euro est le seul moyen de paiement légal au travers des frontières européennes », affirme-t-il dans le journal Het Laatste Nieuws. « Les chèques-repas sont liés à des contrats conclus avec des magasins. Sans contrat les chèques ne doivent pas être remboursés. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Par ici les friandises !

18/05/2018

Comment Colruyt parvient à rester si bon marché, que manigance Albert Heijn dans son rayon frais, pourquoi Delhaize mise sur le sans gluten et quelle est cette folle ambiance chez Aldi? Réponse dans le résumé hebdomadaire de RetailDetail Food.

Holland & Barrett envisage l’ouverture de magasins végans

17/05/2018

La chaîne britannique Holland & Barrett (anciennement Essenza au Benelux), spécialisée dans les produits de santé, projette l’ouverture de magasins entièrement végans. Une tendance que doit suivre l’enseigne, estime le CEO Peter Aldis.

Analyse : Six raisons pour lesquelles les grandes marques sont sous pression

17/05/2018

Les marques mondiales subissent de plus en plus la concurrence de petits acteurs locaux. Selon certains observateurs, l’âge d’or des marques est révolu. Une conclusion un peu prématurée peut-être, mais quelques tendances s’ébauchent néanmoins.

Coca-Cola reste la marque mondiale favorite, tandis que les marques locales gagnent du terrain

17/05/2018

Coca-Cola, Colgate et Maggi sont les marques FMCG les plus populaires au monde, selon le dernier rapport de Kantar Worldpanel. Néanmoins les marques locales grignotent des parts de marché aux grands acteurs.

« Dans la catégorie des snacks la consommation est élastique » (Yannick Engelen, Mondelez)

17/05/2018

Dans les catégories impulsives comme les snacks ce ne sont pas tant les promotions qui assurent une croissance durable, mais plutôt une approche trade marketing judicieuse où fabricants et retailers se fixent les bonnes priorités, estime Mondelez.

Réduction supplémentaire chez Whole Foods pour les membres d’Amazon Prime

17/05/2018

Désormais les membres Amazon Prime bénéficient d’une réduction de 10% sur de nombreux produits chez Whole Foods, la chaîne de supermarchés rachetée l’an dernier par l’e-tailer américain. Les experts voient dans ce rapprochement une double stratégie.