Les pralines Daskalidès passent pour moitié en mains allemandes | RetailDetail

Les pralines Daskalidès passent pour moitié en mains allemandes

Les pralines Daskalidès passent pour moitié en mains allemandes

Le chocolatier allemand Halloren Schokoladenfabrik reprend 50% de Bouchard Daskalidès, propriétaire gantois de la marque de pralines Daskalidès. Cette transaction s’inscrit dans la stratégie internationale de Halloren qui vise à exporter davantage vers l’Amérique du Nord et l’Asie.

Le plus ancien fabricant de chocolat d’Allemagne

La participation de Halloren au capital du chocolatier gantois a été communiquée hier par le groupe allemand. Les deux entreprises ont également annoncé un partenariat stratégique.


Halloren, fondé il y a plus de 200 ans, dit être le plus ancien fabricant de chocolat en Allemagne. Aujourd’hui l’entreprise compte 630 collaborateurs à Halle, Delitzsch, Cremlingen. En 2011 le groupe a racheté la chocolaterie  néerlandaise Steenland. L’année dernière Halloren a réalisé un chiffre d’affaires de 90 millions d’euros.


Daskalidès: une histoire gantoise

Bouchard, qui  produit à la fois sa marque maison sous son propre nom ‘Bouchard’ et fournit également ses produits à des labels privés, est propriétaire des célèbres pralines Daskalidès depuis 2004.

 

En 1931 le père Daskalidès ouvre une pâtisserie à la Veldstraat à Gand (endroit où se situe actuellement la Fnac) et y crée ses pralines. La marque Daskalides continue à se développer grâce à son fils Jean, qui en 1970 prend les commandes de  Leonidas (dont il se séparera ensuite). Dès 1979  il renforce la position de Daskalidès sur le marché national et international et finit par vendre la marque au chocolatier gantois Bouchard en 2004.


Aujourd’hui Bouchard-Daskalidès  réalise un chiffre d’affaires d’environ 18 millions d’euros avec ses quelque 70 collaborateurs et exporte ses produits dans 50 pays. Le holding familial belge Sea-Invest est propriétaire de l’entreprise.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un tourbillon de mauvaises nouvelles

22/06/2018

Malgré les tentatives de nombreux retailers alimentaires pour camoufler leur actualité morose, Filet Pur est néanmoins parvenu à la débusquer. Voici le résumé hebdomadaire, quelque peu douloureux mais toujours très instructif, de RetailDetail Food!

Panos remplace la carte client par une app

21/06/2018

La chaîne de sandwicheries Panos a digitalisé son programme client : adieu à la carte en plastique, bienvenue à l’app. « A court terme nous espérons via ce canal atteindre et faire la connaissance de 150.000 clients », indique l’enseigne.

Kellogg’s accusé d’emballage trompeur

21/06/2018

Test-Achats a déposé une plainte auprès du SPF Economie contre Kellogg’s. L’organisation de défense des consommateurs estime que l’information sur les emballages des barres de céréales aux fruits rouges Special K est trompeuse.

La cherté de l’alimentation pousse le consommateur au-delà de la frontière

20/06/2018

Tandis que l’exportation de produits alimentaires belges est en plein boom, la consommation sur le marché intérieur est en baisse vu l’augmentation des prix. Une tendance inquiétante, estime l’industrie : le gouvernement doit intervenir.

Les fans de bière aventureux mettent les petits brasseurs au défi

20/06/2018

La consommation mondiale de ‘craft beer’ continue son ascension, mais pour les amateurs de bières spéciales artisanales la fidélité à la marque est une notion toute relative. De quoi mettre les producteurs au défi.

Albert Frère goûte aux fricandelles Vanreusel

20/06/2018

Ergon, un fonds d’investissement qui fait partie du holding GBL, a pris une participation dans Beltaste, l’entreprise derrière le fabricant de fricandelles Vanreusel. Ce dernier recherchait un partenaire financier depuis un certain temps déjà.