Les pralines Daskalidès passent pour moitié en mains allemandes

Les pralines Daskalidès passent pour moitié en mains allemandes

Le chocolatier allemand Halloren Schokoladenfabrik reprend 50% de Bouchard Daskalidès, propriétaire gantois de la marque de pralines Daskalidès. Cette transaction s’inscrit dans la stratégie internationale de Halloren qui vise à exporter davantage vers l’Amérique du Nord et l’Asie.

Le plus ancien fabricant de chocolat d’Allemagne

La participation de Halloren au capital du chocolatier gantois a été communiquée hier par le groupe allemand. Les deux entreprises ont également annoncé un partenariat stratégique.


Halloren, fondé il y a plus de 200 ans, dit être le plus ancien fabricant de chocolat en Allemagne. Aujourd’hui l’entreprise compte 630 collaborateurs à Halle, Delitzsch, Cremlingen. En 2011 le groupe a racheté la chocolaterie  néerlandaise Steenland. L’année dernière Halloren a réalisé un chiffre d’affaires de 90 millions d’euros.


Daskalidès: une histoire gantoise

Bouchard, qui  produit à la fois sa marque maison sous son propre nom ‘Bouchard’ et fournit également ses produits à des labels privés, est propriétaire des célèbres pralines Daskalidès depuis 2004.

 

En 1931 le père Daskalidès ouvre une pâtisserie à la Veldstraat à Gand (endroit où se situe actuellement la Fnac) et y crée ses pralines. La marque Daskalides continue à se développer grâce à son fils Jean, qui en 1970 prend les commandes de  Leonidas (dont il se séparera ensuite). Dès 1979  il renforce la position de Daskalidès sur le marché national et international et finit par vendre la marque au chocolatier gantois Bouchard en 2004.


Aujourd’hui Bouchard-Daskalidès  réalise un chiffre d’affaires d’environ 18 millions d’euros avec ses quelque 70 collaborateurs et exporte ses produits dans 50 pays. Le holding familial belge Sea-Invest est propriétaire de l’entreprise.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


FrieslandCampina se sépare de sa division jus de fruits

17/08/2017

Le groupe de produits laitiers FrieslandCampina a cédé sa division de jus de fruits – dont fait partie notamment la marque Appelsientje – à la société d’investissement néerlandaise Standard Investment.

Dick Boer : « Delhaize perdra un peu de sa liberté »

17/08/2017

Un an après la fusion entre Ahold et Delhaize, le CEO Dick Boer revient sur l’année écoulée. « Nous avons accompli énormément de choses », confie-t-il au journal néerlandais FD, mais « Delhaize perdra un peu de sa liberté. »

Carlsberg augmente son CA, malgré la baisse des volumes

16/08/2017

Durant la première moitié de l’année le CA du brasseur danois Carlsberg a progressé de 2% à 31,8 milliards de couronnes (4,3 milliards d’euros). Cette croissance s’explique par l’augmentation des ventes de bières plus chères, comme la Grimbergen.

Les pertes continuent de s’accumuler chez HelloFresh

14/08/2017

Malgré une hausse spectaculaire du chiffre d’affaires durant les six premiers mois de l’année,  les pertes du livreur de box repas HelloFresh continuent d’augmenter.

La glace italienne, leader du marché en Europe

11/08/2017

Qui dit cuisine italienne pense inévitablement aux pâtes et aux pizzas, mais les Italiens jouissent également d’une solide réputation pour leurs glaces. Au niveau de la producton ils sont leader du marché européen. 

Le personnel du magasin Albert Heijn à Anvers malade d’inquiétude

11/08/2017

La moitié du personnel du supermarché Albert Heijn à la Groenplaats à Anvers est malade ou absent en raison de l’inquiétude qui règne concernant l’avenir du magasin. Celui-ci doit être cédé suite à la fusion, mais il ne trouve pas acquéreur.

Back to top