Les premiers AH To Go sans caisses prévus pour l’an prochain

Les premiers AH To Go sans caisses prévus pour l’an prochain
Shutterstock

Wouter Kolk, CEO de la chaîne de supermarchés Albert Heijn, espère tester les premiers magasins AH To Go sans caisses dès l’an prochain, donc plus tôt qu’annoncé il y a quelques mois.

Visite à Silicon Valley

En février Kolk avait laissé entendre qu’Albert Heijn, à l’exemple d’Amazon, préparait un supermarché sans caisses. Les premiers tests étaient prévus « d’ici quelques années ».  A présent le CEO semble vouloir accélérer les choses : « J’espère que nous pourrons tester les premiers magasins AH To Go sans caisses dès l’an prochain », précise Kolk dans le journal De Telegraaf. « Nous effectuons sciemment les tests dans des magasins AH To Go, car c’est là  que la rapidité de paiement est la plus importante. En cas de succès, le concept sera également déployé dans d’autres magasins Albert Heijn. »


Afin de découvrir d’autres innovations, Kolk s’est récemment rendu à Silicon Valley, où il a visité Facebook, Google, LinkedIn et quelques start-ups. « Nous discutons régulièrement de toutes sortes de choses avec ces entreprises. Il est intéressant de s’y rendre et de s’entretenir avec des experts concernant la manière d’organiser le renouvellement et l’innovation au sein de son entreprise par exemple. »


Le supermarché du futur

Cette année Albert Heijn fêtera son 130ème anniversaire. A cette occasion l’enseigne se projette dans l’avenir et imagine le supermarché de 2025. Pour ce faire Albert Heijn a fait appel à de nombreux experts, mais a également demandé l’avis des consommateurs. « En 2025 les supermarchés seront davantage différenciés », explique Kolk. « Ils différeront selon les quartiers et selon qu’ils se situent en ville ou à la campagne. L’expérience client, la commodité et la rapidité seront les principales tendances. A l’avenir les choses se feront comme vous le voulez. La technologie y jouera un grand rôle. »


Les attentes vis-à-vis du supermarché du futur sont très différentes en fonction des générations. Pour les Millennials le supermarché doit être avant tout un endroit où vivre une expérience, un lieu de rencontre. Les plus de 65 ans par contre recherchent davantage un petit supermarché de proximité, répondant aux besoins locaux en produits frais. Par contre les deux groupes s’accordent à dire que le supermarché du futur devra accorder une grande attention à la durabilité et un mode de vie sain.


Kolk estime que le frais continuera de gagner en importance et que de plus en plus les produits frais seront cultivés localement. La distance entre le lieu de culture et le magasin s’en trouvera écourtée. « L’alimentation provenant de pays lointains sera moins courante. » Bien évidemment le canal online jouera un rôle toujours plus importants. « Quant à savoir dans quelle mesure l’online  progressera, je n’ose le dire. Toujours est-il que les clients continueront de se rendre au magasin. Je pense que le supermarché de 2025 sera une source de conseils et d’inspiration dans le domaine alimentaire », conclut-il.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Filet Pur: Une question d’indigestion

17/11/2017

Dans certains quartiers généraux la tension monte a vue d’œil, mais pour les gourmets la semaine s’est plutôt bien déroulée. Vous avez raté quelque chose ? Voici le résumé hebdomadaire joyeusement gratiné de RetailDetail Food !

« De gardienne d’enfants à commerçante »

17/11/2017

Marieke Vermeire exploite le Carrefour Express de la Luikersteenweg à Hasselt aux côtés de son mari. « Le hasard a voulu que Carrefour recherche des franchisés pour exploiter ce magasin juste au moment où nous envisagions de nous lancer. »

RetailDetail Food #25 est disponible en ligne

17/11/2017

Comment les commerçants gèrent-ils les clients agressifs en magasin ? Voilà l’un des thèmes abordés dans le 25ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé des exploitants de supermarchés.

Le CEO d’Alpro, Bernard Deryckere, démissionne

16/11/2017

Bernard Deryckere, l’architecte du succès international de l’entreprise de produits laitiers belge Alpro, démissionne après 16 années passées au sein de l’entreprise. Des différends avec le nouveau propriétaire Danone seraient à l’origine de ce départ.

Tesco obtient le feu vert pour « la fusion de l’année » avec Booker

15/11/2017

Ça bouge dans le retail au Royaume-Uni : après l’absorbation de Nisa par Co-op, le leader du marché Tesco va lui aussi augmenter sa part de marché en rachetant le grossiste Booker pour la modique somme de 4,52 milliards d’euros !

L’Inde, terre promise pour les pommes et les poires belges

14/11/2017

Les fruiticulteurs belges s’en vont conquérir l’Inde : pour l’instant ce pays est déjà le principal marché d’exportation hors Europe pour les pommes belges et les poires belges y sont également fortement promues. 

Back to top