Les premiers AH To Go sans caisses prévus pour l’an prochain

Les premiers AH To Go sans caisses prévus pour l’an prochain
Shutterstock

Wouter Kolk, CEO de la chaîne de supermarchés Albert Heijn, espère tester les premiers magasins AH To Go sans caisses dès l’an prochain, donc plus tôt qu’annoncé il y a quelques mois.

Visite à Silicon Valley

En février Kolk avait laissé entendre qu’Albert Heijn, à l’exemple d’Amazon, préparait un supermarché sans caisses. Les premiers tests étaient prévus « d’ici quelques années ».  A présent le CEO semble vouloir accélérer les choses : « J’espère que nous pourrons tester les premiers magasins AH To Go sans caisses dès l’an prochain », précise Kolk dans le journal De Telegraaf. « Nous effectuons sciemment les tests dans des magasins AH To Go, car c’est là  que la rapidité de paiement est la plus importante. En cas de succès, le concept sera également déployé dans d’autres magasins Albert Heijn. »


Afin de découvrir d’autres innovations, Kolk s’est récemment rendu à Silicon Valley, où il a visité Facebook, Google, LinkedIn et quelques start-ups. « Nous discutons régulièrement de toutes sortes de choses avec ces entreprises. Il est intéressant de s’y rendre et de s’entretenir avec des experts concernant la manière d’organiser le renouvellement et l’innovation au sein de son entreprise par exemple. »


Le supermarché du futur

Cette année Albert Heijn fêtera son 130ème anniversaire. A cette occasion l’enseigne se projette dans l’avenir et imagine le supermarché de 2025. Pour ce faire Albert Heijn a fait appel à de nombreux experts, mais a également demandé l’avis des consommateurs. « En 2025 les supermarchés seront davantage différenciés », explique Kolk. « Ils différeront selon les quartiers et selon qu’ils se situent en ville ou à la campagne. L’expérience client, la commodité et la rapidité seront les principales tendances. A l’avenir les choses se feront comme vous le voulez. La technologie y jouera un grand rôle. »


Les attentes vis-à-vis du supermarché du futur sont très différentes en fonction des générations. Pour les Millennials le supermarché doit être avant tout un endroit où vivre une expérience, un lieu de rencontre. Les plus de 65 ans par contre recherchent davantage un petit supermarché de proximité, répondant aux besoins locaux en produits frais. Par contre les deux groupes s’accordent à dire que le supermarché du futur devra accorder une grande attention à la durabilité et un mode de vie sain.


Kolk estime que le frais continuera de gagner en importance et que de plus en plus les produits frais seront cultivés localement. La distance entre le lieu de culture et le magasin s’en trouvera écourtée. « L’alimentation provenant de pays lointains sera moins courante. » Bien évidemment le canal online jouera un rôle toujours plus importants. « Quant à savoir dans quelle mesure l’online  progressera, je n’ose le dire. Toujours est-il que les clients continueront de se rendre au magasin. Je pense que le supermarché de 2025 sera une source de conseils et d’inspiration dans le domaine alimentaire », conclut-il.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Filet Pur : Un cheveux dans la soupe plastique

19/01/2018

Les retailers sont-ils des querelleurs et des escrocs? Les boissons énergisantes doivent-elles être interdites? Carrefour est-il à l’aube d’un assainissement et Delhaize va-t-il se hollandiser? Une semaine mouvementée que vous résume RetailDetail Food.

Colruyt et PepsiCo enterrent la hache de guerre : Pepsi à nouveau  disponible

19/01/2018

L’assortiment habituel de Pepsi et Lay’s sera à nouveau disponible chez Colruyt. Depuis novembre la chaîne avait retiré 29 produits du fabricant PepsiCo, qui refusait de lui accorder des réductions de prix. A présent le discounter met fin à ce boycott.

Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

Rewe teste la teneur minimale en sucre avec des puddings au chocolat

18/01/2018

Quelle est la quantité minimale de sucre jugée nécessaire par le consommateur ?  Rewe mène l’enquête auprès de ses clients. L’enseigne allemande  veut diminuer la teneur en sucre de ses produits maison, mais le client décide de la dose minimale.

Lidl tempère ses ambitions américaines

18/01/2018

Lidl  visait une centaine de magasins aux Etats-Unis durant la première année, mais se voit contraint de tempérer ses ambitions. Depuis sa traversée outre-Atlantique il y a environ six mois le discounter allemand y a ouvert 49 points de vente.

Carrefour clôture une année difficile

17/01/2018

Malgré une amélioration au 4ème trimestre, Carrefour termine une année particulièrement difficile, aussi en Belgique, où la croissance est négligeable. Attendons de voir quelles seront les mesures annoncées la semaine prochaine par le CEO Bompard.

Back to top