Les prix des marques A en Belgique montent en flèche

Les prix des marques A en Belgique montent en flèche

Les prix des marques A en Belgique montent en flèche
Shutterstock

L’an dernier en Belgique les prix des dix principales marques ont augmenté de 4,2%. Une hausse nettement supérieure à celle de nos pays voisins. En outre, la différence de prix entre les MDD et les marques A est la plus élevée dans notre pays.

Indexation

Durant la période de 2005 à 2017 les prix des produits de marques dans le segment de l’alimentation et des boissons non-alcoolisées ont bondi de pas moins de 31,2%  en Belgique ; une augmentation des prix nettement supérieure à celle de nos pays voisins, voire même le double par rapport à la France, où les prix n’ont augmenté que de 16,4%. « Chez nous, bon nombre de hausses de prix sont automatiques, comme l’indexation des loyers et des salaires, ce qui à son tour fait grimper les prix », explique l’analyste Tom Penninckx au journal De Standaard.


« Etant donné que les entreprises savent d’avance à quel rythme les salaires et les loyers augmenteront, elles peuvent plus rapidement compenser par des prix plus élevés afin de maintenir leurs marges. L’an dernier la hausse des prix des dix principales marques a été la plus forte, avec une moyenne de 4,2%. Parmi ces dix marques figurent notamment Coca-Cola, Douwe Egberts et Côte d’Or. Cette année la hausse est moins marquée. »


Aldi met la pression

La hausse de prix moins marquée cette année s’explique d’une part par la forte hausse de l’an dernier et d’autre part par la pression exercée par Aldi. Depuis peu le discounter propose davantage de produits de marques dans ses magasins, d’où une pression sur les prix. Colruyt par exemple est obligé de suivre cette tendance s’il veut garantir sa politique  du meilleur prix et, selon Nielsen, Delhaize aussi se lance dans les prix bas.


L’augmentation des prix des produits de marques a également son effet sur le comportement d’achat du client : 46% d’entre eux disent acheter des produits de marques uniquement s’ils sont en promotion ou s’il s’agit de produits essentiels. Pour le reste ils optent plutôt pour les marques maison.

 

Croissance des MDD

Rien d’étonnant à cela, sachant que la différence de prix entre les marques A et les MDD est la plus élevée en Belgique. Actuellement les MDD représentent 36% du chiffre d’affaires et 50% du volume. « Les marques maison progressent de 0,3 à 04% par an et gagnent progressivement en part de marché », précise Penninckx, bien que cette croissance commence à s’atténuer.


Les produits de marques par contre font face à une baisse de volume : l’an dernier le chiffre d’affaires des marques A a augmenté de 343 millions d’euros grâce aux hausses de prix, mais en contrepartie il y a eu un recul de 272 millions d’euros suite à la baisse des volumes. De ce fait le chiffre d’affaires a progressé d’à peine 71 millions d’euros, passant de 10,25 milliards d’euros à 10,32 milliards d’euros.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

The Belgian Chocolate House ouvre son premier magasin urbain belge

19/07/2018

The Belgian Chocolate House (le plus grand retailer chocolatier au monde avec pas moins de 1.000 de tonnes de chocolat par an) ouvre sa première boutique située dans une rue commerçante belge. Les clients peuvent également y consommer sur place.

Carrefour lance le personal shopper et la livraison en 90 minutes

19/07/2018

La chaîne de supermarchés Carrefour innove. Un personal shopper choisit vos produits, un triporteur les livre à domicile dans les 90 minutes. « Les retailers doivent se différencier au niveau du service, ce n’est que le début », explique Jorg Snoek, fondateur de RetailDetail.

Le ministre Peeters approuve finalement le plan de prépension chez Carrefour

18/07/2018

Comme prévu, le ministre de l’économie Kris Peeters a approuvé le plan de restructuration de Carrefour, y compris le plan de prépension. Le ministre a déclaré qu’il préférait la sécurité des travailleurs à la lutte contre « un mauvais signal ».

Illy est courtisé par Douwe Egberts et Nestlé

18/07/2018

Pour l’instant, la fin des mouvements de consolidation dans le secteur du café n’est pas en vue. Tant JAB que Nestlé s’intéressent à l’entreprise italienne Illycaffè, mais il n’est pas certain que la famille veuille vendre la société.

La viande in vitro dans les magasins dès 2021 ?

18/07/2018

La commercialisation de la viande in vitro accomplit de grandes avancées. Le pionnier Mosa Meat a levé 7,5 millions d’euros pour construire une usine qui mettra sur le marché un produit abordable d’ici trois ans.

Aldi mise sur l’énergie renouvelable

17/07/2018

Aldi Nord vient de publier une ambitieuse politique climatique internationale. Le retailer veut réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40% d’ici 2021 et révèle quelques chiffres révélateurs dans son second rapport de développement durable.