Les prix plus élevés boostent le CA de FrieslandCampina

Les prix plus élevés boostent le CA de FrieslandCampina
Shutterstock

Durant la première moitié de 2017 le chiffre d’affaires de la coopérative laitière FrieslandCampina a bondi de plus de 10%, mais le bénéfice n’a pas suivi ce tempo et n’a augmenté que d’un modeste 1,3% par rapport à l’an dernier.

Hausse des prix

Au cours des six premiers mois de l’année le chiffre d’affaires net de FrieslandCampina a progressé de 10,7% à 6,1 milliards d’euros. Cette croissance est attribuable aux prix plus élevés (+10,3%) et à l’acquisition d’Engro Foods au Pakistan. Les effets de change ont eu un impact négatif de 1%. La croissance limitée du bénéfice à 162 millions d’euros s’explique par une dévaluation de 20 millions d’euros du chinois Huishan Dairy, dont FrieslandCampina détient 1,1% des actions. La rémunération totale aux producteurs laitiers-membres a augmenté de 24,1% à 2,1 milliards d’euros, alors que la production de lait a diminué de 1%.


« Après plusieurs années décevantes, cette année le prix du lait pour les producteurs laitiers-membres s’est rétabli.  Les prix de vente plus élevés du beurre et du fromage en particulier sont à la base de ce redressement. En Europe de l’Ouest nous sommes bien parvenus à répercuter le prix garanti plus élevé sur les prix de vente. Cela se reflète dans la hausse du chiffre d’affaires », explique le CEO Roelof Joosten. « En Indonésie et au Vietnam et pour le beurre et le fromage nous avons réalisé une belle croissance. En Allemagne, aux Philippines et au Nigéria l’évolution des résultats est moins positive, suite aux conditions économiques locales et aux effets de change défavorables, ce dernier facteur étant valable surtout au Nigéria. »


Stabilisation en Chine

En Chine le chiffre d’affaires de FrieslandCampina se stabilise, en raison de la forte concurrence. D’ici peu la réglementation concernant la nutrition infantile y changera. De ce fait bon nombre de marques, actuellement commercialisées à prix bon marché, ne pourront plus y être vendues. Dans les années à venir FrieslandCampina s’attend à une forte croissance en Chine, dont provient 5% de son chiffre d’affaires à l’heure actuelle.


Il y a quelques semaines FrieslandCampina a vendu sa division jus de fruits à une société d’investissement néerlandaise. Cette cession sera reprise dans les résultats du deuxième trimestre.