Les produits laitiers, une affaire de supermarchés par excellence

Les produits laitiers, une affaire de supermarchés par excellence

En 2014 le Belge a mangé en moyenne 1 kg de fromage par mois et a bu près d’un litre de lait par semaine. Le consommateur opte de plus en plus pour les produits laitiers sous marques propres des supermarchés, principalement dans le rayon lait où les marques maison règnent en maître.

Les dépenses en produits laitiers en hausse de 3,3%

Contrairement au marché alimentaire global, qui l’an dernier a reculé de 0,8%, les dépenses en produits laitiers ont augmenté de 3,3%. Une augmentation qui s’explique non seulement par la hausse du prix du lait, mais également par la consommation accrue de lait chocolaté et de yaourt. C’est ce que révèlent les chiffres du VLAM (Office Flamand d'Agro-Marketing), qui fait suivre en permanence les achats pour consommation à domicile d’un panel de 5.000 ménages belges par GfK PanelServices Benelux.


En 2014 le Belge a acheté 50,6 litres de lait et autres boissons à base de lait (+0,2%) et 3,8 litres de boissons végétales (+17%), dont des boissons à base de soja et de riz, pour lesquels il a dépensé respectivement 45,83 euros (+1,3%) et 7,01 euros (+11%).


En outre le consommateur belge l’an dernier a acheté environ 12 kg de fromage (hormis le fromage blanc) pour un montant total de 114 euros. Il s’agit d’une croissance de 0,7% en termes de volume et de 1,4% en termes de prix. Ainsi les dépenses globales ont augmenté de plus de 2%. En Flandre on note une hausse de respectivement 2% et 3,7%.


Le lait des marques de distributeurs très prisé

Pas moins de 86% de la totalité du lait vendu a été acheté dans des emballages d’un litre, bien que les emballages d’un demi-litre gagnent du terrain (de 5,5% en 2008 à 7,2% en 2014). Les briques sont de loin l’emballage le plus populaire avec plus de 76% du volume de lait vendu, alors que les bouteilles en plastique et en verre sont en recul.


La part des marques de distributeurs dans les ventes de lait reste importante avec plus de 79%. Le lait est donc une affaire de supermarchés par excellence, sachant que plus de 94% du lait est acheté en supermarché (‘Dis 1’, hard discount et supermarchés de proximité). Tant le leader du marché ‘Dis 1’ (Carrefour, Delhaize, Colruyt, Cora, Match, Makro, Champion) que le hard discount ont gagné du terrain : ‘Dis 1’ détient 46,9% des ventes de lait, suivi du hard discount avec 38,3%. Les supermarchés de proximité ont reculé de 10% en 2013 à 9,2% en 2014.

 

Tendance à la baisse pour les fromages belges

Dans le segment des fromages le hard discount et Dis 1 sont les vainqueurs de 2014 : le hard discount a atteint une part de marché de 32% et est le grand gagnant à terme, mais Dis 1 reste le leader du marché avec 46,6%. Les supermarchés de proximité ont perdu du terrain sur le marché du fromage, bien qu’on observe une légère hausse dans le segment des fromages belges.


Toutefois les fromages belges ne suivent pas la tendance ascendante du marché : leur part en termes de volume a diminué de 1,1 point de pourcentage à  16,9% et de 1,3 point de pourcentage à 20,7% en termes de valeur. Ceci s’explique en grande partie par le fait que les fromages belges sont sous-représentés dans le hard discount.


Par ailleurs on observe une différence géographique : la part de marché du fromage belge est plus élevée dans le nord que dans le sud du pays. Bien que le Wallon achète plus de fromage que le Flamand, ce dernier proportionnellement est plus friand de fromages belges. En Flandre la part de marché des fromages belges s’élève à 19,7% en termes de volume et à 24% en termes de dépenses. En Wallonie ce pourcentage s’élève à respectivement 15% et 17,5%.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Une question d’indigestion

17/11/2017

Dans certains quartiers généraux la tension monte a vue d’œil, mais pour les gourmets la semaine s’est plutôt bien déroulée. Vous avez raté quelque chose ? Voici le résumé hebdomadaire joyeusement gratiné de RetailDetail Food !

« De gardienne d’enfants à commerçante »

17/11/2017

Marieke Vermeire exploite le Carrefour Express de la Luikersteenweg à Hasselt aux côtés de son mari. « Le hasard a voulu que Carrefour recherche des franchisés pour exploiter ce magasin juste au moment où nous envisagions de nous lancer. »

RetailDetail Food #25 est disponible en ligne

17/11/2017

Comment les commerçants gèrent-ils les clients agressifs en magasin ? Voilà l’un des thèmes abordés dans le 25ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé des exploitants de supermarchés.

Le CEO d’Alpro, Bernard Deryckere, démissionne

16/11/2017

Bernard Deryckere, l’architecte du succès international de l’entreprise de produits laitiers belge Alpro, démissionne après 16 années passées au sein de l’entreprise. Des différends avec le nouveau propriétaire Danone seraient à l’origine de ce départ.

Tesco obtient le feu vert pour « la fusion de l’année » avec Booker

15/11/2017

Ça bouge dans le retail au Royaume-Uni : après l’absorbation de Nisa par Co-op, le leader du marché Tesco va lui aussi augmenter sa part de marché en rachetant le grossiste Booker pour la modique somme de 4,52 milliards d’euros !

L’Inde, terre promise pour les pommes et les poires belges

14/11/2017

Les fruiticulteurs belges s’en vont conquérir l’Inde : pour l’instant ce pays est déjà le principal marché d’exportation hors Europe pour les pommes belges et les poires belges y sont également fortement promues. 

Back to top