Les substituts de viande ont le vent en poupe

Les substituts de viande ont le vent en poupe
Shutterstock

Ces trois dernières années, la vente de substituts de viande a augmenté de pas moins de 40%.  Depuis, un quart des ménages belges achète de temps en temps un substitut de viande et l’offre de ces produits s’est fortement diversifiée.

Une offre accrue

 « L’offre de produits végétariens a énormément progressé ces dernières années », confirme Nena Baeyens de l’organisation végétarienne EVA au journal De Standaard.  « L’espace que les supermarchés y consacrent, est en croissance rapide.  Les grandes entreprises prennent également le train en marche, comme le producteur de viande Aoste qui est le premier à lancer une gamme de charcuterie végétarienne. »


Il n’est donc pas étonnant que les supermarchés veuillent consacrer davantage d’espace commercial aux substituts de viande : l’année dernière, le chiffre d’affaires de l’alimentation végétarienne chez Carrefour a augmenté de 25%.  Cette année, le groupe s’attend également à une forte croissance dans ce domaine.  « Parce que les gens sont de plus en plus nombreux à remplacer la viande et le poisson par des produits végétariens.  Il y a quelques années, nous pensions que ce n’était que les végétariens qui achetaient les produits végétariens.  Aujourd’hui, nous misons sur tout le monde », explique le porte-parole Baptiste Van Outryve.  Même son de cloche chez Delhaize : le chiffre d’affaires des produits végétariens y a progressé de 10%, les produits végétaliens y ont même enregistré une croissance de 20%.


D’autre part, les petites entreprises profitent également de cette montée en puissance du végétarisme.  Le bénéfice de De Hobbit, une entreprise qui produit de l’alimentation végétale, a triplé au cours des six dernières années.  Chez Vers et Veggie, des entreprises qui produisent des repas végétariens, le bénéfice a même été multiplié par vingt en quelques années.
 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Rémy Cointreau : forte croissance grâce à la demande accrue de cognac de luxe en Asie

23/11/2017

Au premier semestre de son exercice décalé, le groupe français de spiritueux Rémy Cointreau a enregistré d’excellents résultats. Son cognac de luxe s’est particulièrement bien vendu, surtout en Chine, au Japon et à Singapour.

Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize investit dans la start-up YouMeal

23/11/2017

YouMeal, une start-up qui aide les exploitations de restaurants à informer leurs clients de la composition de leurs plats, a levé 800.000 euros. L’un des investisseurs est Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize et actuellement président du COIB.

Hausse des ventes en ligne dans le secteur FMCG

22/11/2017

Les courses online sont en hausse de 30%, alors que le marché dans son ensemble n’a progressé que de 1,3%. Actuellement l’e-commerce représente 4,6% dans le segment FMCG. D’ici 2025 ce pourcentage devrait atteindre 10%, soit 145 milliards d’euros.

Nestlé envisage la reprise de Hain Celestial

22/11/2017

Nestlé serait intéressé par la reprise de Hain Celestial, une entreprise alimentaire américaine spécialisée dans la production d’aliments naturels et végétariens. La valeur de l’entreprise est estimée à 3,5 milliards d’euros.

L’Ecosse réalise une première : un prix plancher pour l’alcool

21/11/2017

L’Ecosse réalise une première mondiale : enfin la région a obtenu la permission d’installer un prix plancher pour l’alcool. La loi avait déjà été passé en 2012, mais a été bloqué depuis par des distillateurs de whisky. 

Carrefour accepte les sacs et les boîtes réutilisables aux comptoirs

20/11/2017

Après un projet pilote réussi à l’Hypermarché Carrefour de Bierges, tous les Hypermarchés Carrefour et les Carrefour Market en gestion propre acceptent désormais les sacs à vrac et boîtes réutilisables des clients aux comptoirs en service.

Back to top