Les syndicats insatisfaits des négociations avec la direction de Lunch Garden | RetailDetail

Les syndicats insatisfaits des négociations avec la direction de Lunch Garden

Les syndicats insatisfaits des négociations avec la direction de Lunch Garden

Les négociations qui ont eu lieu hier entre les syndicats  et la direction de Lunch Garden n’ont pas été très fructueuses. Aussi de nombreux établissements resteront fermés ce samedi. La direction parle pourtant de discussions « constructives ».

A nouveau autour de la table des négociations

Début avril les syndicats ont déposé un préavis de grève auprès de la direction de Lunch Garden, afin de protester contre les hautes exigences de flexibilité, qu’impose la direction à son personnel. Les syndicats contestent également l’intention de la direction de supprimer une série d’avantages, dont bénéficient certains membres du personnel travaillant encore sous le statut de l’ancien GB.


La direction a réagi à ses protestations en affirmant qu’au travers de ce plan elle entendait se positionner « conformément au marché », mais finalement elle a fait marche arrière la semaine dernière en renonçant à résilier les CCT existantes et invitant ainsi les syndicats à reprendre les négociations. Une première entrevue a donc eu lieu hier.


« Tout à fait insuffisant »

Pour Rudi Schwartz de l’ACV ce premier entretien s’est avéré décevant, car selon lui  le plan de relance proposé par la direction est quasiment une copie de la proposition précédente. « Pour nous ceci est tout à fait insuffisant et il n’est donc pas question de réelles négociations », explique le syndicaliste. « La seule notre positive est qu’il y ait eu une tentative de rapprochement et que la direction ait renoncé à résilier les CCT existantes. Nous sommes donc à nouveau ouverts à la discussion. »


Les syndicats ont l’intention de fermer « autant de Lunch Gardens que possible » ce samedi , mais promettent de ne pas perturber l’ouverture le dimanche. Début mai les syndicats consulteront leurs membres. Ils se disent prêts à poursuivre les négociations afin de garantir l’avenir de Lunch Garden.


De son côté la direction estime que les discussions de mercredi ont été « constructives » et dit vouloir poursuivre les négociations « selon un timing concret ». La direction n’a voulu faire commentaire quant à ce timing, ni quant au contenu de ses plans.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La marque de lait Joyvalle intégrée à Campina

19/06/2018

Le fabricant de produits laitiers FrieslandCampina veut se concentrer sur une marque de lait forte : Joyvalle sera désormais intégré sous le parapluie de Campina.

Un nouveau plan commercial pour réanimer Makro

18/06/2018

Grâce à une offre professionnelle et de grands emballages, Makro entend inciter plus de clients à acheter davantage. En outre, le service envers la clientèle locale sera amélioré. Mais le temps presse : fin 2019 le redressement devra être visible.

L'ex-dirigeant de Carrefour renonce finalement à sa prime royale de départ

18/06/2018

Georges Plassat, l’ancien PDG de Carrefour, renonce à la généreuse indemnité de départ qui était prévue pour lui. Une décision qu’il a prise sous la pression de l’opinion publique.

Le supermarché en ligne Wink.be jette l’éponge

18/06/2018

Le groupe Louis Delhaize met un terme à son webshop Wink.be. Depuis sa création en 2013, le spécialiste des courses en ligne n’a jamais eu la moindre perspective de rentabilité.

Un protocole d’accord concernant le plan de transformation chez Carrefour

15/06/2018

La direction de Carrefour Belgique a conclu un protocole d’accord avec les syndicats concernant le plan de transformation de la chaîne de supermarchés. Quelque 250 emplois seront sauvés.

Filet Pur : Un estomac rempli d’angoisses

15/06/2018

Au menu de ce résumé hebdomadaire de RetailDetail Food : qui est le vrai patron de Carrefour Belgium, pourquoi manger sain n’est pas si sain que ça, pourquoi l’alcool nous remonte le moral et que manigance Jumbo. Bon appétit !