Les ventes de bière à nouveau en baisse

Les ventes de bière à nouveau en baisse
http://www.shutterstock.com/pic-263923439/

En 2015 les Belges ont consommé environ 3,2 milliards de verres de bière, soit un milliard en moins en dix en de temps. Et la fédération sectorielle Belgian Brewers ne s’attend pas à un inversement de la tendance cette année.

Le segment des pils à la peine

Les chiffres annuels pour 2015 annoncés par les brasseurs belges ne sont pas particulièrement réjouissants. L’an dernier le marché brassicole belge a reculé de 1,8%. En 20 ans la consommation de bière dans notre pays a baissé d’un quart (-24%) : de 10,5 millions d’hectolitres en 1995 à 7,9 millions d’hectolitres en 2015.


Le segment des pils surtout est à la peine, avec un nouveau recul de 3% de 2013 à 2015. En revanche les bières dites de ‘dégustation’ – notamment les bières fortes et régionales – ont la cote (+12% durant cette même période), bien que ce segment ne représente qu’une partie plus limitée de la consommation totale de bière. L’horeca en particulier est lourdement touché : alors qu’en 2007 le secteur a servi 4,7 millions d’hectolitres de bière, en 2015 le volume s’est limité à 3,5 millions d’hectolitres, soit une baisse d’un quart.


Heureusement pour nos brasseurs, l’exportation se porte bien. Les pays de l’Union européenne affichent le plus gros volume, avec 8,9 millions d’hectolitres (+11% par rapport à 2008). Ailleurs la croissance est encore plus impressionnante : +116% durant cette même période ( de 1,9 à 4,1 millions d’hectolitres).


Croisons les doigts pour les Diables Rouges

Un inversement de cette tendance à la baisse ne semble pas encore en vue. « Durant les quatre premiers mois de cette année la consommation de bière dans notre pays a diminué de 6% », précise Jean-Louis Van de Perre, président des Belgian Brewers, dans le journal De Tijd.


Pour expliquer ce recul il évoque la menace terroriste et les attentats, ainsi que le tax shift et l’augmentation des accises qui en découle. « Soyons clairs : en ce qui concerne ce dernier point nous avons atteint un maximum. Aujourd’hui les accises en Belgique sont supérieures de 60% à celles pratiquées en Allemagne, l’autre grand pays européen de la bière. »