Les ventes de poires ont doublé en Belgique

Les ventes de poires ont doublé en Belgique

Les consommateurs belges ont répondu en masse à la campagne de promotion incitant à manger plus de fruits, suite aux mesures de boycott prises par le président russe Vladimir Poutine.

Les ‘pearfies’ ont atteint leur objectif

La directrice commerciale de la criée du Limbourg, Petra Wautraets, le confirme au quotidien Het Belang Van Limburg: « Les twittos qui ont posté la semaine dernière des ‘pearfies’ (selfies en mangeant une poire) pour soutenir les producteurs de fruits, ont atteint leur objectif. » Les supermarchés confirment l’importance de la demande.


Cela concerne notamment les ventes de la variété Corina, un type de poires de la famille des poires Conférence et qui est vendue en magasins depuis le début du mois d’août. La criée limbourgeoise est la seule qui peut commercialiser ces poires en Belgique et aux Pays-Bas.


Interdiction totale de produits agroalimentaires en Russie

La Belgique est reconnue pour exporter des poires vers la Russie et occupe d’ailleurs la deuxième place en Europe au classement des principaux producteurs de poires. Environ 90% de la production de poires est exportée. Selon une étude de l’Agence pour le Commerce extérieur datant de septembre 2013, 2 373 entreprises belges exportaient vers la Russie. En outre, 3 033 autres entreprises belges marquaient l’intérêt pour le marché russe.


Pour rappel, la Russie a décrété une « interdiction totale » de la plupart des produits agroalimentaires en provenance des pays d’Europe et des Etats-Unis en réponse aux sanctions occidentales à l’encontre de Moscou. Les produits agricoles représentaient en 2013, près de 10% des exportations de l’Union européenne vers la Russie pour un total de 11,865 milliards d’euros.

Tags: