Les ventes de Spadel en recul, suite au ‘boycott’ de Superunie

Les ventes de Spadel en recul, suite au ‘boycott’ de Superunie

Le producteur de boissons Spadel a clôturé le premier trimestre de cette année avec un chiffre d’affaires de 3% inférieur par rapport à la même période l’année dernière. Le groupe attribue ce recul d’une part au mauvais temps, mais d’autre part au « boycott d’un grand distributeur néerlandais. » Le distributeur en question semblerait être l’organisation d’achats Superunie.

Le boycott de Superunie affecte la croissance

Suite à la décision unilatérale de Spadel d’une augmentation de prix de 15% en avril 2012, les supermarchés affiliés à l’organisation d’achats Superunie lançaient une contre-offensive.


Si une telle augmentation de prix n’était pas répercutée sur le consommateur, les supermarchés préféraient proposer leurs marques maison. Ainsi les chaînes de supermarchés Albert Heijn et Plus ont menacé de retirer les boissons Spa de leurs rayons. La situation n’est revenue à la normale qu’au mois d’avril de cette année.


La polémique s’étant prolongée si longtemps, Spadel a connu aux Pays-Bas une régression de 2,8% en valeur, tout en enregistrant une croissance en volume de 10%. Le recul en parts de marché résulte principalement du succès des marques de distributeurs et des marques premiers prix.


Stabilité en Belgique, progression en France

Contrairement aux Pays-Bas, le marché de l’eau minérale naturelle en Belgique a progressé de 1,5% en valeur et de 1,6% en volume. Malgré un léger recul de Bru, Spadel est parvenu à y maintenir une part de marché stable.


Sur le marché français, Spadel a visiblement le vent en poupe : la vente de Wattwiller au mois de mars y a atteint une croissance de pas moins de 20%. En revanche au Pays de Galles la marque Brecon Carreg est en repli.


Spadel n’a émis aucun pronostic pour la suite de l’année 2013, mais a laissé entendre qu’il était important de « rester vigilant face à la forte pression concurrentielle des marques de distributeurs et la guerre des prix dans le secteur de la grande distribution. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Quel est l'impact de la nouvelle pyramide alimentaire sur l’industrie ?

19/09/2017

Le ‘Vlaams Instituut Gezond Leven’ a présenté une nouvelle pyramide alimentaire, qui correspond mieux aux idées actuelles en matière de nourriture saine. Toutefois l’industrie alimentaire craint des conséquences négatives.

Chute de l’action Heineken après le désengagement partiel des Mexicains

19/09/2017

Le mexicain Fomento Economico Mexicano (Femsa), qui détenait 15% des actions de Heineken, a vendu pour 2,5 milliards d’actions du groupe brassicole néerlandais. D’emblée le cours de l’action a chuté à la bourse.

Le supermarché indépendant n’entend pas rater le train de l’e-commerce

18/09/2017

Dans les conversations à propos du futur de la distribution alimentaire, le mot d’e-commerce conserve quelque chose de magique. Les exploitants indépendants ont-ils franchi le pas ? Si non, qu’attendent-ils ? 

Carrefour ouvre 15 nouveaux drives

18/09/2017

Le 29 septembre, la chaîne de supermarchés Carrefour va ouvrir trois nouveaux points de livraison drive.be, ce qui porte le total à quinze nouveaux ‘drives’ ce mois-ci.  Depuis le début de l’année, 72 points d’enlèvement ont déjà vu le jour.

La plate-forme de bières Beerwulf.com disponible en Belgique

18/09/2017

Beerwulf, la plate-forme en ligne de bières spéciales, est maintenant disponible en Belgique.  Le site internet offre une page unique à chacun des 150 brasseurs affiliés.  Celle-ci leur permet de proposer leurs bières à un public plus large.

Aldi Nord va centraliser l’achat des marques A

15/09/2017

Aldi Nord, la branche de l’entreprise active en Belgique et aux Pays-Bas, souhaite centraliser l’achat des marques A.  Elle veut ainsi proposer une offre semblable dans tous les pays et imposer des prix compétitifs grâce à la grandeur d’échelle.

Back to top