Les ventes de Spadel en recul, suite au ‘boycott’ de Superunie

Les ventes de Spadel en recul, suite au ‘boycott’ de Superunie

Le producteur de boissons Spadel a clôturé le premier trimestre de cette année avec un chiffre d’affaires de 3% inférieur par rapport à la même période l’année dernière. Le groupe attribue ce recul d’une part au mauvais temps, mais d’autre part au « boycott d’un grand distributeur néerlandais. » Le distributeur en question semblerait être l’organisation d’achats Superunie.

Le boycott de Superunie affecte la croissance

Suite à la décision unilatérale de Spadel d’une augmentation de prix de 15% en avril 2012, les supermarchés affiliés à l’organisation d’achats Superunie lançaient une contre-offensive.


Si une telle augmentation de prix n’était pas répercutée sur le consommateur, les supermarchés préféraient proposer leurs marques maison. Ainsi les chaînes de supermarchés Albert Heijn et Plus ont menacé de retirer les boissons Spa de leurs rayons. La situation n’est revenue à la normale qu’au mois d’avril de cette année.


La polémique s’étant prolongée si longtemps, Spadel a connu aux Pays-Bas une régression de 2,8% en valeur, tout en enregistrant une croissance en volume de 10%. Le recul en parts de marché résulte principalement du succès des marques de distributeurs et des marques premiers prix.


Stabilité en Belgique, progression en France

Contrairement aux Pays-Bas, le marché de l’eau minérale naturelle en Belgique a progressé de 1,5% en valeur et de 1,6% en volume. Malgré un léger recul de Bru, Spadel est parvenu à y maintenir une part de marché stable.


Sur le marché français, Spadel a visiblement le vent en poupe : la vente de Wattwiller au mois de mars y a atteint une croissance de pas moins de 20%. En revanche au Pays de Galles la marque Brecon Carreg est en repli.


Spadel n’a émis aucun pronostic pour la suite de l’année 2013, mais a laissé entendre qu’il était important de « rester vigilant face à la forte pression concurrentielle des marques de distributeurs et la guerre des prix dans le secteur de la grande distribution. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Solides performances pour Albert Heijn, stabilité pour Delhaize au 4ème trimestre

24/01/2018

Ahold Delhaize a réalisé un quatrième trimestre satisfaisant, grâce aux solides performances d’Albert Heijn et Bol.com. En Belgique Delhaize continue de stagner.

Carrefour supprime des milliers d’emplois au profit du e-commerce

23/01/2018

Carrefour va supprimer quelques milliers d’emplois, a annoncé aujourd’hui le CEO Alexandre Bompard. Grâce à un nouveau plan de transformation, avec l’accent sur l’e-commerce, Carrefour entend devenir « le leader mondial dans la transition alimentaire ».

Unilever supprime des emplois au sein de son équipe de vente

22/01/2018

Unilever Belgium réorganise son équipe de représentants commerciaux. Ceci entraînera la perte de onze emplois, confirme l’entreprise à la rédaction de RetailDetail.

Forte croissance d’Amazon dans le secteur alimentaire

22/01/2018

Les ventes alimentaires ne représentent toujours qu’une part limitée du e-commerce, mais les chiffres de croissance d’Amazon aux Etats-Unis et en Europe pour l’année 2017 semblent impressionnants.  Le point de basculement est-il en vue ?

Amazon ouvre le premier magasin sans caisses accessible au grand public

22/01/2018

Amazon ouvre le premier magasin sans caisses accessible au grand public.  Il est situé à Seattle, près du siège social de l’entreprise qui a testé ce type de magasin auprès de son propre personnel.  L’accès est ouvert à tous dès aujourd’hui.

Unilever va-t-il reprendre la marque de tonic Fever-Tree ?

19/01/2018

La marque de tonic Fever-Tree a désigné un nouvel administrateur: Kevin Havelock, responsable de la division des boissons rafraîchissantes d’Unilever. Cette nomination laisse à penser qu’Unilever souhaite reprendre la maison-mère Fevertree Drinks. Ces spéculations ont fait grimper l’action.

Back to top