Lidl élargit ses horaires dès le mois de février

Lidl élargit ses horaires dès le mois de février

A partir du 20 février le hard discounter Lidl élargira les heures d’ouverture de ses 300 magasins en Belgique. Cette mesure s’adresse avant tout aux ménages à deux revenus qui ont souvent un timing très serré : « Les Belges travaillent souvent  jusqu’ à 18 heures. S’ils veulent encore faire leurs courses après, ils ne viennent pas chez Lidl » explique la chaîne de  distribution. Les syndicats et la direction avait déjà dégagé un accord fin novembre concernant les modalités, mais la nouvelle n’a été annoncée qu’aujourd’hui.

65 magasins urbains pour commencer

Dans une première phase 65 magasins urbains étendront leur grille horaire. Ils ouvriront leurs portes une demi-heure plus tôt le matin, à 8.30 heures et fermeront à 20 heures, soit une heure et demie plus tard qu’actuellement. L’heure de fermeture le samedi passe à 19 heures au lieu de 18 heures. Initialement la direction souhaitait ouvrir  dès 8 heures du matin jusqu’à 21 heures le vendredi et jusqu’à 20 heures le samedi, mais les syndicats ont refusé.


Lidl souhaite appliquer ces nouveaux horaires dès cette année « dans la grande majorité » de ces 300 supermarchés en Belgique, ce qui à terme devrait générer 300 emplois, soit un collaborateur supplémentaire par magasin. La direction s’engage à  privilégier  les solutions internes par l’accroissement des horaires contractuels des employés à temps partiel avant d’éventuels recrutements externes.


Les syndicats parlent d’un « accord équilibré »

En échange de l’élargissement des horaires, les syndicats ont exigé une compensation pour cette plus grande flexibilité : « Le fait d’accroître les heures ouverture comme la concurrence, implique également un alignement des conditions de travail et des salaires à cette même concurrence » estiment les syndicats. « Ce fut un exercice difficile, qui a duré six mois » avoue Jan De Weghe du syndicat socialiste des employés BBTK. « Les syndicats estiment qu’il s’agit d’un accord équilibré, qui répond à nos objectifs, à savoir  un accroissement du pouvoir d’achat et davantage d’heures de travail ».


Dans les 65 magasins qui étendront leur grille horaire dès les 20 février, le personnel bénéficiera d’une prime de 50% pour les heures prestées après 18 heures en semaine et de 100% pour les heures supplémentaires le samedi. Pour les magasins qui adapteront leurs horaires plus tard dans l’année, la prime s’élèvera  respectivement à 20% et 40%. « De plus les primes maximales existantes liées à des objectifs seront converties en salaire brut mensuel. Il y aura également  une augmentation des chèques repas et un bonus est prévu pour le personnel ayant 10 ans d’ancienneté. Et enfin, le personnel en magasin sera rémunéré sur base de barèmes plus élevés », précise le syndicaliste avec satisfaction. Lidl Belgique compte actuellement 4.050 collaborateurs.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carrefour supprime des milliers d’emplois au profit du e-commerce

23/01/2018

Carrefour va supprimer quelques milliers d’emplois, a annoncé aujourd’hui le CEO Alexandre Bompard. Grâce à un nouveau plan de transformation, avec l’accent sur l’e-commerce, Carrefour entend devenir « le leader mondial dans la transition alimentaire ».

Unilever supprime des emplois au sein de son équipe de vente

22/01/2018

Unilever Belgium réorganise son équipe de représentants commerciaux. Ceci entraînera la perte de onze emplois, confirme l’entreprise à la rédaction de RetailDetail.

Forte croissance d’Amazon dans le secteur alimentaire

22/01/2018

Les ventes alimentaires ne représentent toujours qu’une part limitée du e-commerce, mais les chiffres de croissance d’Amazon aux Etats-Unis et en Europe pour l’année 2017 semblent impressionnants.  Le point de basculement est-il en vue ?

Amazon ouvre le premier magasin sans caisses accessible au grand public

22/01/2018

Amazon ouvre le premier magasin sans caisses accessible au grand public.  Il est situé à Seattle, près du siège social de l’entreprise qui a testé ce type de magasin auprès de son propre personnel.  L’accès est ouvert à tous dès aujourd’hui.

Unilever va-t-il reprendre la marque de tonic Fever-Tree ?

19/01/2018

La marque de tonic Fever-Tree a désigné un nouvel administrateur: Kevin Havelock, responsable de la division des boissons rafraîchissantes d’Unilever. Cette nomination laisse à penser qu’Unilever souhaite reprendre la maison-mère Fevertree Drinks. Ces spéculations ont fait grimper l’action.

Filet Pur : Un cheveux dans la soupe plastique

19/01/2018

Les retailers sont-ils des querelleurs et des escrocs? Les boissons énergisantes doivent-elles être interdites? Carrefour est-il à l’aube d’un assainissement et Delhaize va-t-il se hollandiser? Une semaine mouvementée que vous résume RetailDetail Food.

Back to top