Lidl élargit son service de livraison à domicile à vélo

Retailer Lidl breidt bezorging met de fiets in Gent uit

Ces derniers mois les Gantois avaient la possibilité de se faire livrer leurs courses commandées chez Lidl par un coursier à vélo. Le discounter a décidé d’élargir ce projet pilote, mais augmente les frais de livraison.


750 produits et des frais de livraison fixes

La livraison à vélo, c’est branché ! A l’heure où Delhaize et Coolblue, entre autres, s’en vont conquérir Bruxelles à vélo, Lidl poursuit son projet pilote de coursiers à vélo – lancé au mois d’octobre –, en élargissant la gamme de produits proposés.


Au cours des six derniers mois Lidl dit avoir effectué environ 25.000 livraisons à vélo à Gand. Pour ce faire le discounter a créé l’an dernier un nouveau webshop, baptisé Simpl, dédié à ce nouveau service et proposant une sélection de 400 produits. Les commandes sont livrées à domicile endéans les 2 heures par des coursiers de Cargo Velo depuis le point de vente de la Frans van Rijhovelaan dans le centre-ville de Gand.


A présent Lidl étend la gamme à 750 produits, tout en augmentant les frais de livraison : désormais les Gantois paieront 3,99 euros par commande. Auparavant la livraison était gratuite pour une commande supérieure à 25 euros, pour toute commande inférieure à ce montant les frais de livraisons s’élevaient à 2,99 euros. Lidl assure que les prix de Simpl sont identiques à ceux pratiqués en magasin – probablement en réaction à l’info selon laquelle les prix Collect&Go de Colruyt différaient parfois des prix en magasin.


La livraison à domicile devient un modèle d’entreprise à part entière

Selon une enquête de Lidl, le nouveau service séduit avant tout les jeunes ménages avec enfants : ils commandent généralement dimanche soir ou lundi midi ; la plage horaire de livraison la plus populaire est lundi après-midi ou lundi soir. Quant au contenu des colis, un sur trois comportait des fruits et légumes, 28% des produits réfrigérés et 12% de la viande, du poulet et du poisson, précise le discounter du frais. Lidl dit avoir opté pour la livraison à vélo pour des raisons écologiques, entre autres : jusqu’à présent ce mode de livraison a déjà permis d’éviter 1700 kilos d’émissions de CO2, l’équivalent des émissions d’environ 132 voitures.


« Nous sommes époustouflés par l’énorme succès de notre service de coursiers à vélo. Le projet pilote a été si bien accueilli que nous ne pouvions faire autrement que de l’élargir. Nous examinons également les possibilités dans d’autres villes. Nous comprenons qu’en tant que jeune parent il n’est pas toujours évident de trouver le temps de faire ses courses », commente la porte-parole Isabelle Colbrandt.


Visiblement la livraison à vélo est bien plus qu’un coup marketing. Ce mode de livraison devient en effet un véritable service à part entière, pour lequel les retailers se permettent de facturer des frais. Dernièrement Colruyt a annoncé des frais de livraison de 9,50 euros pour une livraison à domicile avec des véhicules non polluants dans la région bruxelloise : « Nous voulons proposer ce service de livraison à domicile de manière responsable et pensons qu’avec ce montant réaliste, nous pouvons créer un modèle économique viable », argumentait le discounter de Hal.
.