Lidl agrandit son centre de distribution à Genk pour 10 millions d’euros

Lidl agrandit son centre de distribution à Genk pour 10 millions d’euros

Le partenaire logistique belge du discounter Lidl, LDM (Limburgse Distributie Maatschappij), entamera des travaux d’extension sur son site de Genk dès l’automne prochain. La grande nouveauté est l’ajout d’un département destiné aux produits surgelés, ce qui génèrera cinq à dix jobs supplémentaires.

Une unité spéciale pour les surgelés et davantage d’espace pour les produits frais

D’ici le printemps 2014, le centre de distribution LDM assurera également le suivi logistique des produits surgelés de Lidl. « La distribution des produits surgelés depuis notre centre à Genk, contribuera à une plus grande flexibilité dans notre chaîne logistique ; ce qui permettra un réapprovisionnement plus rapide aux moments de pointe. Par ailleurs  cet investissement s’inscrit dans le cadre de l’extension continue de notre assortiment de viande fraîche et de produits ‘bake-off’, qui nécessite davantage d’espace », commente Pieterjan Rynwalt, porte-parole de Lidl.


Le coût du nouveau département pour surgelés à Genk est estimé à plus de 10 millions d’euros et occupera une surface de 2.200 m². Au programme également l’extension et le réaménagement du la chambre froide. Au total le centre de distribution s’agrandira de 5.675 m² supplémentaires.


Demande de permis pour éolienne

Pour le discounter cette extension de son centre de distribution à Genk s’imposait, explique le porte-parole : “Depuis deux ans environ, nous nous concentrons sur les produits frais : pour approvisionner quotidiennement nos magasins en fruits et légumes frais, viande et pain à cuire sur place, il faut une chaîne logistique rapide et efficace. Cette espace de réfrigération supplémentaire pour le stockage à court terme de produits frais était donc absolument nécessaire, pour garantir notre nouvelle stratégie. »


Par ailleurs l’installation d’une éolienne sur le site de Genk fait également partie des projets de la chaîne de supermarchés : « Le fait d’avoir notre propre éolienne contribuerait certainement au bon fonctionnement de notre centre de distribution et à notre souci de durabilité. Nous pourrions en tirer plus de la moitié de notre consommation énergétique. » La demande de permis pour l’installation d’une éolienne est encore en cours.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Images hallucinantes ? Une seule adresse !

15/12/2017

Jef Colruyt est un modèle de sérénité imperturbable et le jambon pata negra est le bitcoin de la charcuterie. Deux conclusions instructives parmi d’autres, à découvrir dans votre rubrique FMCG hebdomadaire, assaisonnée par RetailDetail Food !

RetailDetail Food #26 staat online

15/12/2017

Les représentants commerciaux sont-ils encore les bienvenus chez les retailers ? Le point sur cette question, avec des réponses très divergentes,  dans ce 26ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé pour les exploitants de supermarchés.

Analyse : Comment Colruyt Group s’arme-t-il  contre une éventuelle guerre des prix ?

14/12/2017

Malgré des marges en baisse, Colruyt ne renoncera pas à sa garantie du meilleur prix : afin de financer une éventuelle guerre des prix le retailer mise sur l’automatisation, le gain de productivité et des magasins de format un peu plus réduit.

Carrefour continue de perdre des parts de marché en France

13/12/2017

Alexandre Bompard, CEO de Carrefour, est confronté à un énorme défi. C’est ce que confirment une fois de plus les derniers chiffres de Kantar Worldpanel, selon lesquels le groupe serait le plus grand perdant en termes de parts de marché en France.

Metro : après la scission les Pays-Bas et la Belgique restent les maillons faibles

13/12/2017

Un an après s’être séparé de ses activités non-food, le groupe alimentaire allemand Metro dit avoir posé de solides bases pour une future croissance. Néanmoins le Benelux continue de freiner cette croissance.

AB InBev : 70 emplois supprimés au siège principal de Louvain

12/12/2017

Suite à la décision de déménager son service mondial d’achats vers la Suisse, où était déjà basé le service d’achats de SABMiller, le brasseur AB InBev supprimera 70 emplois au siège principal de Louvain.

Back to top