Lidl Belgique bannit les articles jetables en plastique

Lidl Belgique bannit les articles jetables en plastique

D’ici fin 2019 la chaîne de supermarchés allemande Lidl ne vendra plus d’articles jetables en plastique dans ses points de vente belges. Carrefour aussi se lance dans la lutte contre le plastique.

Réduire la quantité de plastique

Lidl Belgique avait déjà annoncé son intention de réduire sa quantité de plastique de 20% d’ici 2025. A présent le discounter entreprend les premières démarches concrètes en ce sens. D’ici 2019 les 309 points de vente belges de la chaîne banniront tous les articles jetables en plastique de leurs rayons, notamment les gobelets, assiettes, couverts et cotons-tiges en plastique. « Dans le cadre de notre stratégie anti-plastique nous procédons  de manière ciblée : éviter – réduire – recycler. En ne vendant plus de d’articles jetables en plastique, nous évitons l’utilisation de plastique et améliorons notre bilan plastique », explique la porte-parole Isabelle Colbrandt.


Lidl entend remplacer les produits actuels par des versions durables en matériaux recyclables, mais vise également à éliminer les couverts de ses repas prêts à consommer et les pailles de ses briques de boisson. Avant de passer aux alternatives durables, Lidl Belgique écoulera d’abord le stock existant.


Le discounter avait déjà pris diverses initiatives en vue de réduire la quantité de plastique utilisé : ainsi après l’été les sachets en plastique classiques disparaîtront  et seuls des cabas durables seront encore disponibles. Cette mesure permettra une réduction de 20 tonnes de plastique par an. L’emballage en plastique des bananes a lui aussi été supprimé, soit 5 tonnes de plastique en moins par an. Après l’été 2018 Lidl Belgique aura déjà réduit la quantité de plastique de 25 tonnes sur base annuelle.


Carrefour aussi recherche des alternatives

Selon un sondage de la VRT, Carrefour aussi souhaite arrêter la vente d’articles jetables en plastique d’ici le premier trimestre de 2019. Tout comme Lidl, Carrefour remplacera le plastique par des matériaux durables. L’enseigne n’a pas précisé ce qu’il adviendra du stock actuel.


En prenant ces mesures les deux géants de la distribution anticipent l’interdiction d’articles jetables en plastique introduite fin mai par la Commission européenne. Toutefois la date exacte d’entrée en vigueur de cette mesure n’a pas encore été communiquée.