Lidl introduit du cacao fairtrade dans ses céréales pour petit-déjeuner

Lidl introduit du cacao fairtrade dans ses céréales pour petit-déjeuner

Désormais toutes les céréales au chocolat pour petit-déjeuner de la marque maison de Lidl, Crownfield, contiendront 100% de cacao certifié fairtrade. Le discounter du frais dit être la première chaîne de supermarchés de notre pays à faire ce pas.

Bon pour le consommateur ét le paysan

« En utilisant uniquement du cacao 100% fairtrade dans notre gamme très populaire de céréales pour petit-déjeuner, nous voulons introduire progressivement des produits ou des ingrédients fairtrade dans notre assortiment et faire en sorte que petit à petit notre offre courante devienne de plus en plus durable », explique Philippe Weiler, responsable du développement durable chez Lidl Belgium. « Et ce à petit prix, bien entendu. Cela profitera tant à nos clients qu’aux paysans chez qui nous nous approvisionnons soit en direct, soit indirectement. »


« Vu que Lidl achète et vend à grande échelle, notre décision de promouvoir les ingrédients fairtrade peut faire une grande différence. Le Fairtrade ne peut être fructueux qui si la quantité de produits cultivés et vendus aux consommateurs est suffisamment importante », poursuit Weiler.


La gamme fairtrade s’étoffe d’année en année

L’introduction de cacao fairtrade dans ses céréales pour petit-déjeuner n’est pas la première initiative du genre chez Lidl : en 2005 la chaîne s’est lancée dans la vente de bananes certifiées faitraide et depuis 2008 l’offre fairtrade s’est enrichie de huit produits, dont du chocolat, du café et du thé.


« Nous sommes heureux de constater que Lidl renforce son engagement en matière de fairtrade », se félicite Nicolas Lambert, directeur de Fairtrade Belgium. « L’introduction de céréales pour petit-déjeuner qui soutiennent notre programme ‘cacao’ et qui complètent l’offre fairtrade existante de Lidl, représente un pas supplémentaires dans le cadre du commerce équitable. Le programme ‘cacao’ offre de nouvelles perspectives aux petits cultivateurs de cacao. Cela leur permet de vendre une plus grande partie de leur production à un prix équitable. En outre le programme contribue à l’amélioration des conditions de travail et à un meilleur respect de l’environnement. »