Lidl lance l’action ‘Mangez malin!’ pour les étudiants | RetailDetail

Lidl lance l’action ‘Mangez malin!’ pour les étudiants

Lidl lance l’action ‘Mangez malin!’ pour les étudiants

Afin d’être au mieux de leur forme durant le blocus et les examens, les étudiants doivent changer leurs habitudes alimentaires. Grâce à l’action ‘Mangez malin!’, le discounter Lidl, en collaboration avec le professeur Patrick Mullie, compte les y aider.

« Une alimentation saine est essentielle »

« Les examens c’est du sport de haut niveau, comparable à un décathlon pour un athlète », explique le professeur de la VUB et expert alimentaire Partick Mullie. « Chaque examen, chaque compétition, que vous ayez 8, 18 ou 24 ans, nécessitent un entraînement intensif, afin d’atteindre une performance optimale. Pour ce faire, une alimentation saine est essentielle. Vous n’allez tout de même pas vous gaver de frites et de fricadelles avant de courir un 1500 m ? Il en va de même pour les examens. »


A la demande de Lidl, le professeur Mullie a interrogé quelque 350 étudiants (de 18 à 21 ans) sur leurs habitudes alimentaires. Cette enquête a révélé que quasi tous les répondants ne mangeaient pas de manière équilibrée. Ainsi 99% des étudiants mangent trop peu de fruits et 94% trop peu de légumes. La plupart des étudiants consomment trop de viande, de sodas, de sucre et d’acides gras saturés.


L’action ‘Mangez malin!’

Le fer, le magnésium, le calcium, les vitamines C et B1 sont essentiels pour l’énergie et la faculté de concentration, afin de réaliser des performances optimales. Or ce sont précisément ces micronutriments qui semblent insuffisamment présents dans l’alimentation des étudiants. Il s’agirait surtout d’un manque de magnésium, de calcium et de vitamines B1.


C’est pourquoi le professeur Mullie a sélectionné pour Lidl une série de produits, facilement reconnaissables dans tous les supermarchés de la chaîne grâce au logo spécial ‘Mangez malin!’.


« Au travers de cette action ‘Mangez malin!’ nous démontrons que le choix d’une alimentation saine, pour mieux étudier et optimiser ses chances de réussir ses examens, est simple et ne coûte pas cher. Manger sain et malin durant toute une journée vous coûtera le prix d’un seul repas bon marché au restaurant », explique Pieterjan Rynwalt, porte-parole de Lidl.


« Une étude antérieure du professeur Mullie, pour le compte de Lidl, a démontré que des mesures facilitant l’accès à une alimentation saine, notamment le prix et le choix, motivent les étudiants à manger plus sain. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carrefour lance le personal shopper et la livraison en 90 minutes

19/07/2018

La chaîne de supermarchés Carrefour innove. Un personal shopper choisit vos produits, un triporteur les livre à domicile dans les 90 minutes. « Les retailers doivent se différencier au niveau du service, ce n’est que le début », explique Jorg Snoek, fondateur de RetailDetail.

Le ministre Peeters approuve finalement le plan de prépension chez Carrefour

18/07/2018

Comme prévu, le ministre de l’économie Kris Peeters a approuvé le plan de restructuration de Carrefour, y compris le plan de prépension. Le ministre a déclaré qu’il préférait la sécurité des travailleurs à la lutte contre « un mauvais signal ».

La viande in vitro dans les magasins dès 2021 ?

18/07/2018

La commercialisation de la viande in vitro accomplit de grandes avancées. Le pionnier Mosa Meat a levé 7,5 millions d’euros pour construire une usine qui mettra sur le marché un produit abordable d’ici trois ans.

Aldi mise sur l’énergie renouvelable

17/07/2018

Aldi Nord vient de publier une ambitieuse politique climatique internationale. Le retailer veut réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40% d’ici 2021 et révèle quelques chiffres révélateurs dans son second rapport de développement durable.

Un potentiel de croissance considérable pour les discounters en Europe de l’Ouest

16/07/2018

Malgré une surenchère sur de nombreux marchés européens, les discounters prévoient dix millions de m² supplémentaires de surface de vente sur le continent d’ici 2023. LZ Retailytics estime qu’il existe également de bonnes opportunités de croissance sur des marchés dits saturés comme l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Greenyard en difficultés suite à une contamination à la listéria

16/07/2018

Le producteur de légumes Greenyard est sous pression suite à une contamination à la listéria dans son usine hongroise. L’entreprise affirme prendre toutes les mesures nécessaires, mais le cours boursier est en chute libre.