Lidl ouvre des points de livraison dans 3 magasins

Lidl ouvre des points de livraison dans 3 magasins

Lidl ouvre des points de livraison dans 3 magasins

La chaîne de supermarchés Lidl a ouvert un point de livraison dans 3 de ses magasins.  Les clients pourront aller chercher leurs commandes placées en ligne dans les points de vente d’Ekeren, d’Evere et de Hamme.  Le test sera évalué dans un an.


 « Rapide et efficace »


En matière de point de livraison, Lidl utilise le système Cubee-locker.  Cela permet aux utilisateurs de recevoir ou d’envoyer des produits d’autres webshops.  L’objectif est de pouvoir livrer les commandes placées online sur Lidl-Shop dans d’autres points de livraison Cubee.


 « Nous avons opté pour une méthode de livraison simple, rapide et efficace.  Après avoir placé sa commande et après l’avoir payée sur Lidl-shop.be, le client reçoit un numéro de commande », précise Isabelle Colbrandt, porte-parole de Lidl Belgique.  « A la livraison de la commande, ce même client  sera prévenu par email.  Ensuite, il n’aura qu’à présenter le code de réservation de sa commande au terminal du point de livraison. »


Les trois points de livraison se trouvent sur le parking des magasins et contiennent chacun 58 casiers qui sont adaptés à 90% des produits en vente sur le webshop de Lidl.  Le délai de livraison et les coûts de livraison sont les mêmes que ceux des livraisons à domicile.


Le tout nouveau service sera testé durant une année.  Après analyse, on décidera s’il sera étendu à l’avenir.  « Nos clients d’Evere, de Hamme et d’Ekeren peuvent ainsi déjà s’habituer à ce système de points de livraison.  Sur base de leur feedback, nous allons ensuite pouvoir poursuivre son développement. »
 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Comment Polette souhaite devenir le Zara des lunettes

25/06/2018

Des montures design excentriques abordables, commandées en ligne et livrées directement depuis l’usine située en Chine : Polette opte pour la disruption dans le monde des opticiens. La marque de lunettes fast-fashion souhaite conquérir le monde.

Filet Pur : Un tourbillon de mauvaises nouvelles

22/06/2018

Malgré les tentatives de nombreux retailers alimentaires pour camoufler leur actualité morose, Filet Pur est néanmoins parvenu à la débusquer. Voici le résumé hebdomadaire, quelque peu douloureux mais toujours très instructif, de RetailDetail Food!

Panos remplace la carte client par une app

21/06/2018

La chaîne de sandwicheries Panos a digitalisé son programme client : adieu à la carte en plastique, bienvenue à l’app. « A court terme nous espérons via ce canal atteindre et faire la connaissance de 150.000 clients », indique l’enseigne.

Kellogg’s accusé d’emballage trompeur

21/06/2018

Test-Achats a déposé une plainte auprès du SPF Economie contre Kellogg’s. L’organisation de défense des consommateurs estime que l’information sur les emballages des barres de céréales aux fruits rouges Special K est trompeuse.

La France envisage une taxe sur l’e-commerce

21/06/2018

A l’avenir les commandes en ligne pourraient devenir plus chères pour les consommateurs français : une nouvelle proposition de loi prévoit une taxe de 1 à 2% sur le prix de vente, en fonction de la distance de livraison.

La cherté de l’alimentation pousse le consommateur au-delà de la frontière

20/06/2018

Tandis que l’exportation de produits alimentaires belges est en plein boom, la consommation sur le marché intérieur est en baisse vu l’augmentation des prix. Une tendance inquiétante, estime l’industrie : le gouvernement doit intervenir.