Lidl ouvre un nouveau centre de distribution à Saint-Nicolas

Lidl ouvre un nouveau centre de distribution à Saint-Nicolas

La chaîne de supermarchés Lidl a inauguré officiellement son centre de distribution au Europark Zuid à Saint-Nicolas. A partir du 21 octobre celui-ci approvisionnera jusqu’ à 80 magasins dans les provinces d’Anvers, de Flandre orientale et une partie du Brabant flamand.

Deux fois plus grand

Le nouveau centre de distribution remplace celui de Bornem, où le distributeur allemand avait installé son premier centre logistique lors de son arrivée sur le marché belge en 1995. L’ancien bâtiment, trop vétuste, n’était pas durable et ne permettait pas d’extensions, ni l’installation d’une chambre froide.


Le nouveau centre de distribution de Saint-Nicolas, beaucoup plus vaste, offre davantage de possibilités.  Au total le complexe occupe une surface de 45.000 m², l’équivalent de six terrains de football et près du double du site de Bornem. Il est constitué de deux bâtiments : le premier s’étend sur 35.000 m², dont 10.000 m² de chambre froide, et est réservé au stockage des produits food ; le deuxième sert d’entrepôt au département non-food.


Di Ruo présent à l’inauguration

Le projet dans son ensemble a nécessité un investissement de 50 millions d’euros ; un projet suffisamment important pour que le premier ministre Elio Di Rupo vienne personnellement inaugurer le site. Outre son centre de distribution, Lidl consacrera 100 millions d’euros supplémentaires au développement de son réseau dans notre pays.


Une fois la vitesse de croisière atteinte, le nouveau centre logistique pourra gérer l’arrivée et le départ de 170 camions par jour. Afin d’éviter toute nuisance, l’entreprise plaide pour l’aménagement rapide de la tangentielle-est à Saint-Nicolas, afin d’orienter immédiatement la circulation venant du Europark Zuid vers l’E17. Un projet qui est programmé pour 2017 ou 2018.


Trente nouveaux jobs

En plus des 100 employés déménageant de Bornem à Saint-Nicolas, le nouveau centre de distribution devrait générer 30 nouveaux jobs. De plus le site dispose de suffisamment d’espace pour des agrandissements futurs. Par ailleurs Lidl a acheté récemment une parcelle de terrain attenante de 25.000 m² en vue d’extensions ultérieures.


D’ici le printemps prochain le distributeur envisage également l’ajout d’un département pour surgelés dans le centre de distribution de Genk.  Un projet qui permettra la création de dix nouveaux emplois.  Jusqu’à présent le distributeur stockait ses produits surgelés en externe.


Outre Saint-Nicolas et Genk, Lidl dispose de deux autres centres de distribution à Courcelles et Gullegem. C’est depuis ces quatre plateformes que le distributeur approvisionne ses 300 magasins en Belgique et au Luxembourg.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Images hallucinantes ? Une seule adresse !

15/12/2017

Jef Colruyt est un modèle de sérénité imperturbable et le jambon pata negra est le bitcoin de la charcuterie. Deux conclusions instructives parmi d’autres, à découvrir dans votre rubrique FMCG hebdomadaire, assaisonnée par RetailDetail Food !

RetailDetail Food #26 staat online

15/12/2017

Les représentants commerciaux sont-ils encore les bienvenus chez les retailers ? Le point sur cette question, avec des réponses très divergentes,  dans ce 26ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé pour les exploitants de supermarchés.

Analyse : Comment Colruyt Group s’arme-t-il  contre une éventuelle guerre des prix ?

14/12/2017

Malgré des marges en baisse, Colruyt ne renoncera pas à sa garantie du meilleur prix : afin de financer une éventuelle guerre des prix le retailer mise sur l’automatisation, le gain de productivité et des magasins de format un peu plus réduit.

Carrefour continue de perdre des parts de marché en France

13/12/2017

Alexandre Bompard, CEO de Carrefour, est confronté à un énorme défi. C’est ce que confirment une fois de plus les derniers chiffres de Kantar Worldpanel, selon lesquels le groupe serait le plus grand perdant en termes de parts de marché en France.

Metro : après la scission les Pays-Bas et la Belgique restent les maillons faibles

13/12/2017

Un an après s’être séparé de ses activités non-food, le groupe alimentaire allemand Metro dit avoir posé de solides bases pour une future croissance. Néanmoins le Benelux continue de freiner cette croissance.

AB InBev : 70 emplois supprimés au siège principal de Louvain

12/12/2017

Suite à la décision de déménager son service mondial d’achats vers la Suisse, où était déjà basé le service d’achats de SABMiller, le brasseur AB InBev supprimera 70 emplois au siège principal de Louvain.

Back to top