Lidl rachète cinq magasins O’Cool | RetailDetail

Lidl rachète cinq magasins O’Cool

Lidl rachète cinq magasins O’Cool

Après Carrefour et Colruyt, cette fois c’est Lidl qui rachète  cinq magasins de la chaîne de produits surgelés O’Cool, actuellement en réorganisation judiciaire. Le syndicat libéral CGSLB menace de mener une journée d’action au mois de janvier si la direction n’entame pas rapidement les concertations avec les syndicats.

Une trentaine de magasins repris et cinq fermetures

Après Carrefour, qui a repris treize points de vente et le groupe Colruyt qui en a racheté sept, à présent c’est le discounter Lidl qui acquiert cinq magasins O’Cool. Il s’agit des points de vente situés à Alost (Aelbrechtstraat), Dison, Herentals, Houthalen et Nijlen. « L’affaire est quasiment conclue », commente le syndicat CGSLB.


Lidl pour sa part a confirmé la nouvelle : « Nous entamerons les travaux de rénovation aussi vite que possible et espérons pouvoir ouvrir les nouveaux magasins dans la deuxième moitié de 2013 », indique-t-on u siège central de Merelbeke.


Selon le syndicat libéral, des discussions seraient en cours avec Colruyt en vue de  l’acquisition de six magasins supplémentaires : à  Aubel, Boussu, Lanaken, Nivelles, Oosterzele et Sprimont. Colruyt pour sa part confirme être en pourparlers avec O’Cool, sans préciser pour autant le nombre, ni les emplacements des magasins. D’autre part cinq magasins (sur les  106 au total) auraient fermé leurs portes à Bouge, Deinze, Houthalen, Jodoigne et Tamise.


Journée d’action au mois de janvier

A présent les syndicats mettent la pression sur la direction d’O’Cool et menace de mener une journée d’action au mois de janvier si le management ne se met pas rapidement autour de la table pour négocier avec les syndicats. « Nous avons demandé une concertation par lettre recommandée, car par simple courrier nous n’obtenons pas de réponse », affirme le CGSLB.  « Nous avons fait référence à la règlementation qui les oblige à négocier dans un délai de deux semaines, mais selon eux cette règlementation  n’est pas d’application. »


La direction d’O’Cool ne souhaite pas de concertation avant le 15 janvier, précise le CGSLB. Le syndicat craint que d’ici là d’autres magasins seront repris « sans que nous puissions obtenir suffisamment de garanties pour le personnel. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carrefour lance le personal shopper et la livraison en 90 minutes

19/07/2018

La chaîne de supermarchés Carrefour innove. Un personal shopper choisit vos produits, un triporteur les livre à domicile dans les 90 minutes. « Les retailers doivent se différencier au niveau du service, ce n’est que le début », explique Jorg Snoek, fondateur de RetailDetail.

Le ministre Peeters approuve finalement le plan de prépension chez Carrefour

18/07/2018

Comme prévu, le ministre de l’économie Kris Peeters a approuvé le plan de restructuration de Carrefour, y compris le plan de prépension. Le ministre a déclaré qu’il préférait la sécurité des travailleurs à la lutte contre « un mauvais signal ».

La viande in vitro dans les magasins dès 2021 ?

18/07/2018

La commercialisation de la viande in vitro accomplit de grandes avancées. Le pionnier Mosa Meat a levé 7,5 millions d’euros pour construire une usine qui mettra sur le marché un produit abordable d’ici trois ans.

Aldi mise sur l’énergie renouvelable

17/07/2018

Aldi Nord vient de publier une ambitieuse politique climatique internationale. Le retailer veut réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40% d’ici 2021 et révèle quelques chiffres révélateurs dans son second rapport de développement durable.

Un potentiel de croissance considérable pour les discounters en Europe de l’Ouest

16/07/2018

Malgré une surenchère sur de nombreux marchés européens, les discounters prévoient dix millions de m² supplémentaires de surface de vente sur le continent d’ici 2023. LZ Retailytics estime qu’il existe également de bonnes opportunités de croissance sur des marchés dits saturés comme l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Greenyard en difficultés suite à une contamination à la listéria

16/07/2018

Le producteur de légumes Greenyard est sous pression suite à une contamination à la listéria dans son usine hongroise. L’entreprise affirme prendre toutes les mesures nécessaires, mais le cours boursier est en chute libre.