Lidl rachète cinq magasins O’Cool | RetailDetail

Lidl rachète cinq magasins O’Cool

Lidl rachète cinq magasins O’Cool

Après Carrefour et Colruyt, cette fois c’est Lidl qui rachète  cinq magasins de la chaîne de produits surgelés O’Cool, actuellement en réorganisation judiciaire. Le syndicat libéral CGSLB menace de mener une journée d’action au mois de janvier si la direction n’entame pas rapidement les concertations avec les syndicats.

Une trentaine de magasins repris et cinq fermetures

Après Carrefour, qui a repris treize points de vente et le groupe Colruyt qui en a racheté sept, à présent c’est le discounter Lidl qui acquiert cinq magasins O’Cool. Il s’agit des points de vente situés à Alost (Aelbrechtstraat), Dison, Herentals, Houthalen et Nijlen. « L’affaire est quasiment conclue », commente le syndicat CGSLB.


Lidl pour sa part a confirmé la nouvelle : « Nous entamerons les travaux de rénovation aussi vite que possible et espérons pouvoir ouvrir les nouveaux magasins dans la deuxième moitié de 2013 », indique-t-on u siège central de Merelbeke.


Selon le syndicat libéral, des discussions seraient en cours avec Colruyt en vue de  l’acquisition de six magasins supplémentaires : à  Aubel, Boussu, Lanaken, Nivelles, Oosterzele et Sprimont. Colruyt pour sa part confirme être en pourparlers avec O’Cool, sans préciser pour autant le nombre, ni les emplacements des magasins. D’autre part cinq magasins (sur les  106 au total) auraient fermé leurs portes à Bouge, Deinze, Houthalen, Jodoigne et Tamise.


Journée d’action au mois de janvier

A présent les syndicats mettent la pression sur la direction d’O’Cool et menace de mener une journée d’action au mois de janvier si le management ne se met pas rapidement autour de la table pour négocier avec les syndicats. « Nous avons demandé une concertation par lettre recommandée, car par simple courrier nous n’obtenons pas de réponse », affirme le CGSLB.  « Nous avons fait référence à la règlementation qui les oblige à négocier dans un délai de deux semaines, mais selon eux cette règlementation  n’est pas d’application. »


La direction d’O’Cool ne souhaite pas de concertation avant le 15 janvier, précise le CGSLB. Le syndicat craint que d’ici là d’autres magasins seront repris « sans que nous puissions obtenir suffisamment de garanties pour le personnel. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Par ici les friandises !

18/05/2018

Comment Colruyt parvient à rester si bon marché, que manigance Albert Heijn dans son rayon frais, pourquoi Delhaize mise sur le sans gluten et quelle est cette folle ambiance chez Aldi? Réponse dans le résumé hebdomadaire de RetailDetail Food.

Holland & Barrett envisage l’ouverture de magasins végans

17/05/2018

La chaîne britannique Holland & Barrett (anciennement Essenza au Benelux), spécialisée dans les produits de santé, projette l’ouverture de magasins entièrement végans. Une tendance que doit suivre l’enseigne, estime le CEO Peter Aldis.

Analyse : Six raisons pour lesquelles les grandes marques sont sous pression

17/05/2018

Les marques mondiales subissent de plus en plus la concurrence de petits acteurs locaux. Selon certains observateurs, l’âge d’or des marques est révolu. Une conclusion un peu prématurée peut-être, mais quelques tendances s’ébauchent néanmoins.

Coca-Cola reste la marque mondiale favorite, tandis que les marques locales gagnent du terrain

17/05/2018

Coca-Cola, Colgate et Maggi sont les marques FMCG les plus populaires au monde, selon le dernier rapport de Kantar Worldpanel. Néanmoins les marques locales grignotent des parts de marché aux grands acteurs.

« Dans la catégorie des snacks la consommation est élastique » (Yannick Engelen, Mondelez)

17/05/2018

Dans les catégories impulsives comme les snacks ce ne sont pas tant les promotions qui assurent une croissance durable, mais plutôt une approche trade marketing judicieuse où fabricants et retailers se fixent les bonnes priorités, estime Mondelez.

Réduction supplémentaire chez Whole Foods pour les membres d’Amazon Prime

17/05/2018

Désormais les membres Amazon Prime bénéficient d’une réduction de 10% sur de nombreux produits chez Whole Foods, la chaîne de supermarchés rachetée l’an dernier par l’e-tailer américain. Les experts voient dans ce rapprochement une double stratégie.