Lidl rappelé à l’ordre par le gendarme de la publicité | RetailDetail

Lidl rappelé à l’ordre par le gendarme de la publicité

Lidl rappelé à l’ordre par le gendarme de la publicité

Le Jury d’Ethique Publicitaire (JEP) a demandé à Lidl de retirer un spot radio qui « contribuerait à la persistance d’un stéréotype allant à l’encontre de l’évolution sociétale ». La chaîne de supermarchés s’est dit surprise de cette décision.

« Pour votre mari, cuisinez de bons plats sains »

Dans le spot Lidl parodie les hommes qui au stade de football se goinfrent d’hamburgers. Après quoi la chaîne s’adresse aux femmes en leur donnant les conseils suivants : « Choisissez les produits frais de Lidl pour votre mari » ou encore « Pour votre mari cuisinez de bons plats sains. »


Mais apparemment tout le monde n’a apprécié pas l’humour de Lidl. Le JEP a reçu une plainte concernant le spot et vient de donner raison au plaignant : « Ce n’est pas la tâche de la femme de cuisiner pour l’homme. C’est revenir en arrière de plus d’un demi-siècle », indique le gendarme de la publicité. Le JEP y voit des « éléments clichés » et estime que « le spot dans son ensemble donne effectivement l’impression qu’il est du devoir de la femme de cuisiner (sain) pour son mari. »


« Malbouffe versus frais »

Dans une réaction à l’agence de presse Belga la chaîne de supermarchés se dit surprise de la décision du JEP. « Notre intention n’était aucunement de prendre position en ce qui concerne les rôles qui incombent à la femme  ou l’homme. Le spot évoque une situation drôle dans un stade de foot. Au travers de ce persiflage nous avons voulu mettre en avant les produits frais de Lidl par opposition à la malbouffe », commente le porte-parole Pieterjan Rynwalt. « Le spot en question avait déjà été arrêté et il n’était pas prévu de le rediffuser, mais bien entendu nous respecterons cette décision. »


Lidl a d’ores et déjà tiré les leçons de cette plainte : « Pour les plaisanteries futures nous examinerons avec soin si celles-ci doivent être modifiées, notamment concernant les rôles hommes et femmes. Si certaines personnes ont été indignées, nous le regrettons vivement. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Des poses torrides dans le rayon des produits frais

20/04/2018

Les experts météorologiques de RetailDetail Food prévoient déjà un été torride pour le secteur des FMCG.  Pourquoi ?  C’est ce que dévoile sans détours notre aperçu hebdomadaire sérieusement épicé.

L’UE vote une loi pour de meilleurs labels bio

20/04/2018

Le Parlement européen a adopté une loi règlementant le secteur bio de manière plus stricte, mais aussi plus juste et plus claire.  C’est notamment via un label bio et des règles d’importation que l’Europe veut soutenir la production bio nationale.

Heineken et Bavaria cherchent leur bonheur hors Europe

19/04/2018

Les groupes brassicoles Heineken et Bavaria enregistrent des chiffres de vente en hausse sur un marché européen de la bière pourtant en difficulté.  Bavaria a réalisé un CA record l’an dernier, tandis que le volume de Heineken a augmenté de 4,3% au trimestre précédent.

Danone enregistre la plus forte croissance de chiffre d'affaires comparable en 5 ans

19/04/2018

Le géant français de l’alimentation Danone a connu un excellent premier trimestre.  Le chiffre d’affaires a progressé de 4,9% sur base comparable, soit la meilleure performance de ces cinq dernières années.

Des produits pour bébés viennent élargir l’assortiment de marques distributeur chez Lidl

19/04/2018

Lidl peut tout doucement échanger son rôle de discounter contre celui de retailer complet.  La chaîne de supermarchés lance sa propre gamme de produits pour bébés de marques distributeur Lupilu et Cien, déjà fortement appréciées par la clientèle.

Unilever affecté par la faiblesse du dollar

19/04/2018

 

Unilever a vu son chiffre d’affaires baisser de plus de 5% suite aux effets de change négatifs.  Sans cet impact, le chiffre d’affaires du groupe de produits alimentaires et de soins personnels aurait progressé de 3,4%.