Lidl rappelé à l’ordre par le gendarme de la publicité | RetailDetail

Lidl rappelé à l’ordre par le gendarme de la publicité

Lidl rappelé à l’ordre par le gendarme de la publicité

Le Jury d’Ethique Publicitaire (JEP) a demandé à Lidl de retirer un spot radio qui « contribuerait à la persistance d’un stéréotype allant à l’encontre de l’évolution sociétale ». La chaîne de supermarchés s’est dit surprise de cette décision.

« Pour votre mari, cuisinez de bons plats sains »

Dans le spot Lidl parodie les hommes qui au stade de football se goinfrent d’hamburgers. Après quoi la chaîne s’adresse aux femmes en leur donnant les conseils suivants : « Choisissez les produits frais de Lidl pour votre mari » ou encore « Pour votre mari cuisinez de bons plats sains. »


Mais apparemment tout le monde n’a apprécié pas l’humour de Lidl. Le JEP a reçu une plainte concernant le spot et vient de donner raison au plaignant : « Ce n’est pas la tâche de la femme de cuisiner pour l’homme. C’est revenir en arrière de plus d’un demi-siècle », indique le gendarme de la publicité. Le JEP y voit des « éléments clichés » et estime que « le spot dans son ensemble donne effectivement l’impression qu’il est du devoir de la femme de cuisiner (sain) pour son mari. »


« Malbouffe versus frais »

Dans une réaction à l’agence de presse Belga la chaîne de supermarchés se dit surprise de la décision du JEP. « Notre intention n’était aucunement de prendre position en ce qui concerne les rôles qui incombent à la femme  ou l’homme. Le spot évoque une situation drôle dans un stade de foot. Au travers de ce persiflage nous avons voulu mettre en avant les produits frais de Lidl par opposition à la malbouffe », commente le porte-parole Pieterjan Rynwalt. « Le spot en question avait déjà été arrêté et il n’était pas prévu de le rediffuser, mais bien entendu nous respecterons cette décision. »


Lidl a d’ores et déjà tiré les leçons de cette plainte : « Pour les plaisanteries futures nous examinerons avec soin si celles-ci doivent être modifiées, notamment concernant les rôles hommes et femmes. Si certaines personnes ont été indignées, nous le regrettons vivement. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La chaîne de restaurants belge Umamido s’en va conquérir les pays voisins

20/02/2018

La chaîne de restaurants belge Umamido, spécialisée dans les plats à base de nouilles, envisage une expansion internationale l’an prochain et l’ouverture de nouveaux établissements en Belgique. Umamido  sert des rāmen, une soupe à base nouilles d’inspiration japonaise.

La Jupiler disparaît des rayons durant quelques mois

20/02/2018

AB InBev lance un coup de pub étonnant : sa marque phare Jupiler disparaîtra des rayons durant quelques mois. Afin de ‘soutenir’ les Diables Rouges lors de la Coupe du Monde (ou pour en tirer profit) la marque s’appellera temporairement ‘Belgium’.

Colruyt participe au service de courses de PostNL

20/02/2018

Aux Pays-Bas le nouveau service Stockon, en collaboration avec PostNL, livrera désormais les courses à domicile toutes les deux semaines. A noter que les marques maison portent le label Boni, la marque propre de la chaîne de supermarchés belge Colruyt.

Carrefour : choisissez vous-même le prix du lait ‘équitable’

19/02/2018

A l’exemple de la France, Carrefour lance le lait « La marque du consommateur », une nouvelle marque dont le prix est fixé par les consommateurs eux-mêmes. Le lait coûtera 1,05 €, afin que les agriculteurs obtiennent une marge plus importante.

La ministre De Block souhaite des codes santé sur les emballages

19/02/2018

La ministre de la Santé Maggie De Block examine s’il est possible d’apposer des étiquettes simples sur les emballages de produits alimentaires pour que les consommateurs puissent vérifier en un seul coup d’œil si un produit est mauvais pour la santé.

Le groupe d’achat européen Agecore met la pression sur Nestlé

16/02/2018

Le groupe d’achat européen Agecore menace de retirer 160 produits Nestlé de sa liste à moins que l’entreprise suisse n’octroie de meilleures conditions. Colruyt, Coop et Edeka, entre autres, font partie du groupe Agecore. 

Back to top