Lidl soutient les banques alimentaires et suscite la colère du Boerenbond | RetailDetail

Lidl soutient les banques alimentaires et suscite la colère du Boerenbond

Lidl soutient les banques alimentaires et suscite la colère du Boerenbond

La chaîne de supermarchés Lidl a promis de soutenir les banques alimentaires par une coopération contractuelle et structurelle. Mais le distributeur ne fait pas que des heureux : il s’est mis le Boerenbond à dos en bradant sa viande de porc et de bœuf.

#Luxepourtous

Au mois de décembre dernier Lidl organisait la campagne #Luxepourtous, visant à attirer l’attention du consommateur sur le problème de la pauvreté :  à chaque fois qu'une personne mentionnait le hashtag "luxepourtous" sur Twitter, Lidl offrait 5 repas d’une valeur de 20 euros chacun aux banques alimentaires. Toutefois le distributeur avait quelque peu sous-estimé l’impact des réseaux sociaux.  En en rien de temps le compteur affichait déjà 1536 tweets. Lidl avait alors décidé d’interrompre l’action et d’arrondir le nombre de tweets vers le haut.


Finalement le distributeur a offert aux banques alimentaires 148 palettes de colis alimentaires en plus des 700 colis de Noël, pour un montant total de 200.000 euros. Outre la nourriture, les colis contiennent également des produits de lessive, des brosses à dents ou encore des couches. A présent Lidl a annoncé vouloir renforcer son soutien aux banques alimentaires par une coopération  structurelle et contractuelle.


Le Boerenbond en colère

Le moins qu’on puisse dire, c’est que les actions de Lidl ne laissent pas indifférent. Ainsi le distributeur a suscité la colère du Boerenbond (Ligue paysanne) par sa nouvelle promotion : à l’achat d’un paquet de viande de porc ou de veau, Lidl offre un paquet gratuit. L’organisation estime que cette action est inadmissible, car Lidl  brade sa viande et ce au détriment des agriculteurs.


« Par cette action Lidl enfreint les accords conclus par le secteur agro-alimentaire belge (‘ketenoverleg’) », souligne Piet Vantemsche, président de la ligue. Néanmoins le discounter n’a pas souscrit à ce code de conduite, indiquant qu’il avait son propre code de conduite au sein de l’entreprise.


Lidl déplore les critiques du Boerenbond. « Nous regrettons que le Boerenbond ne nous ait pas concerté avant », déclare le distributeur. « Nous sommes prêts à en discuter. Notre action est tout à fait conforme aux pratiques du marché. Nous ne sommes pas les seuls à faire de telles promotions sur la viande. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Votre portion d’absurdités spéculatives

23/02/2018

Here we go again : le retail alimentaire n’est autre qu’une guerre de tranchées. Mais qui sortira le consommateur de sa dépression hivernale ? Voilà la tâche ingrate qui incombe à RetailDetail Food dans son résumé hebdomadaire de l’actualité FMCG !

Découvrez les saveurs de demain à Tavola 2018: les 11-12-13 mars 2018 à Kortrijk Xpo

23/02/2018

(publireportage) Des produits gourmets et de qualité font de Tavola un événement incontournable: 450 leaders du marché et producteurs artisanaux, et beaucoup de nouveautés. Découvrez les gagnants du concours Tavola d’Or.

Spar va tester le paiement sans contact et sans caisse ce printemps

22/02/2018

Retail Partners Colruyt Group (RPCG) – la branche d’indépendants de Colruyt Group – prépare une app pour Spar permettant aux clients de scanner eux-mêmes leurs courses et de payer via leur smartphone.

Duvel Moortgat reprend une brasserie italienne

22/02/2018

Duvel Moortgat a augmenté sa participation minoritaire dans la brasserie italienne Birrificio del Ducato à 70%. La brasserie belge, connue également pour sa bière Vedett, est entré au capital de la brasserie de Soragna (près de Parme) en 2016.

Colruyt retire des produits Nestlé des rayons

21/02/2018

Colruyt a retiré au moins 18 produits de Nestlé de ses rayons. Les deux parties ne sont pas parvenues à un accord sur les prix, par conséquent le retailer suspend temporairement la vente de ces produits dans ses magasins.

Les supermarchés opposés à la proposition européenne en faveur des agriculteurs

20/02/2018

Certains distributeurs des Pays-Bas, d'Allemagne et d'Autriche s’opposent à la proposition de la Commission européenne visant à accorder des prix plus élevés aux agriculteurs. Ils estiment que cela entraînera des hausses de prix pour le consommateur.

Back to top