Lidl tempère ses ambitions américaines

Lidl tempère ses ambitions américaines

Lidl tempère ses ambitions américaines
Shutterstock

Lidl  visait une centaine de magasins aux Etats-Unis durant la première année, mais se voit contraint de tempérer ses ambitions. Depuis sa traversée outre-Atlantique il y a environ six mois le discounter allemand y a ouvert 49 points de vente.

Sous-estimation de la compétitivité du marché

Pourtant durant les premiers mois l’expansion américaine de Lidl était en avance sur le planning, mais à présent des politiciens et agents immobiliers locaux ont laissé entendre qu’un certain nombre d’implantations prévues seraient suspendues, voire même annulées. Jusqu’à présent Lidl a investi plus deux milliards d’euros dans son aventure outre-Atlantique, écrit le journal allemand Handelsblatt.


Lidl a très probablement sous-estimé la compétitivité du marché américain. Actuellement il y règne une véritable guerre des prix et la reprise de Whole Foods par Amazon n’a fait que l'attiser.


Magasins de plus petit format

C’est pourquoi Lidl a adapté ses projets : alors qu’au début la chaîne visait des magasins d’une surface d’environ 2.000 m², désormais elle se limite à des formats plus réduits de 1 .400 m². Le type d’emplacement aussi a changé : auparavant le discounter recherchait des endroits en périphérie facilement accessibles, tandis qu’aujourd’hui il opte pour des centres-villes à population dense.


De plus, Lidl a du mal à convaincre les clients américains, qui ne sont pas particulièrement friands de chaînes discount vendant essentiellement des marques maison. Pourtant la concurrence craint la présence de Lidl : ainsi Walmart a fortement baissé ses prix là où Lidl a ouvert des magasins. Dans certains cas les prix ont diminué de plus de 50% par rapport aux prix pratiqués avant l’arrivée de l’enseigne allemande.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Filet Pur : Le supermarché le plus cher d’Europe de l’Ouest

25/05/2018

Carrefour domine l’actu, Colruyt au bord de la faillite, les multinationales sont mauvaises en calcul et bientôt l’industrie alimentaire 3.0. Le point sur ces sujets dans le résumé hebdomadaire, moyennement conforme au GDPR,  de RetailDetail Food!

Les multinationales recalées en matière d’alimentation saine

24/05/2018

Les multinationales alimentaires ne fournissent pas suffisamment d’efforts pour rendre leurs produits plus sains, affirme la Access to Nutrition Foundation. Nestlé, Unilever et Danone sont les meilleurs élèves de la classe.

Bientôt la vente de cigarettes interdite dans les supermarchés ?

23/05/2018

La ministre wallonne de la Santé veut interdire la vente de cigarettes dans les supermarchés. Le nouveau plan anti-tabac wallon insiste surtout sur la prévention, mais la ministre appelle également les supermarchés à retirer le tabac de leurs rayons.

Ahold Delhaize lance un laboratoire digital aux Etats-Unis

22/05/2018

Ahold Delhaize USA crée une nouvelle entité dédiée à l’innovation digitale : Peapod Digital Labs est un laboratoire où seront développées de nouvelles stratégies dans le domaine de la digitalisation, du e-commerce et de la personnalisation.

Lidl ouvre un restaurant pour les étudiants en blocus

22/05/2018

Lidl soutient les étudiants en blocus : pour les aider à manger sain durant la période d’examens la chaîne de supermarchés ouvre un restaurant pop-up à Gand, accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Carrefour se voit contraint de fermer des centaines de magasins Dia

22/05/2018

Carrefour ne trouve pas de repreneurs pour des centaines de ses anciens magasins Dia en France.  Près de 230 points de vente devront probablement fermer leurs portes.