L'instauration d’une consigne au plus tôt en 2018

L'instauration d’une consigne au plus tôt en 2018

A partir de 2016, les fabricants de boissons et le secteur de la distribution mettront chaque année 9 millions d’euros sur table pour lutter contre les déchets sauvages, et plus précisément contre les emballages de boissons.  Un système de consigne sur les cannettes et les bouteilles devrait voir le jour en juillet 2018.

 

17.500 tonnes de déchets sauvages

En Flandre, 17.500 tonnes de déchets sauvages sont récoltées chaque année.  60% de ces ordures sont des cannettes et des bouteilles et coûtent plus de 60 millions d’euros aux autorités.  Puisque les campagnes de sensibilisation ne sont pas suffisamment efficaces, le ministre flamand de l’environnement Joke Schauvliege (CD&V) a changé son fusil d’épaule : les communes qui instaurent une politique de gestion de déchets sauvages reçoivent de l’argent supplémentaire pour, par exemple, installer des caméras mobiles aux points stratégiques.  La ministre va également débloquer plus de 2 millions d’euros par an en faveur des organisations et des associations qui aident à récolter ces déchets sauvages.

 

Les producteurs de boissons et le secteur de la distribution mettront 9 millions d’euros sur table.  La ministre souhaite instaurer cette consigne, dont on parle déjà depuis longtemps, en juillet 2018, mais il faudra d’abord entamer des négociations avec Bruxelles et la Wallonie, ainsi qu’avec le secteur de la distribution.  Schauvliege prévoit un montant de 25 cents par cannette ou par bouteille.

 

La semaine dernière, Unizo avait déjà annoncé être en train de réfléchir à l’instauration d’une consigne qui, selon l’organisation des entrepreneurs, devrait coûter 40.000 euros à chaque commerçant.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carrefour supprime des milliers d’emplois au profit du e-commerce

23/01/2018

Carrefour va supprimer quelques milliers d’emplois, a annoncé aujourd’hui le CEO Alexandre Bompard. Grâce à un nouveau plan de transformation, avec l’accent sur l’e-commerce, Carrefour entend devenir « le leader mondial dans la transition alimentaire ».

Unilever supprime des emplois au sein de son équipe de vente

22/01/2018

Unilever Belgium réorganise son équipe de représentants commerciaux. Ceci entraînera la perte de onze emplois, confirme l’entreprise à la rédaction de RetailDetail.

Forte croissance d’Amazon dans le secteur alimentaire

22/01/2018

Les ventes alimentaires ne représentent toujours qu’une part limitée du e-commerce, mais les chiffres de croissance d’Amazon aux Etats-Unis et en Europe pour l’année 2017 semblent impressionnants.  Le point de basculement est-il en vue ?

Amazon ouvre le premier magasin sans caisses accessible au grand public

22/01/2018

Amazon ouvre le premier magasin sans caisses accessible au grand public.  Il est situé à Seattle, près du siège social de l’entreprise qui a testé ce type de magasin auprès de son propre personnel.  L’accès est ouvert à tous dès aujourd’hui.

Unilever va-t-il reprendre la marque de tonic Fever-Tree ?

19/01/2018

La marque de tonic Fever-Tree a désigné un nouvel administrateur: Kevin Havelock, responsable de la division des boissons rafraîchissantes d’Unilever. Cette nomination laisse à penser qu’Unilever souhaite reprendre la maison-mère Fevertree Drinks. Ces spéculations ont fait grimper l’action.

Filet Pur : Un cheveux dans la soupe plastique

19/01/2018

Les retailers sont-ils des querelleurs et des escrocs? Les boissons énergisantes doivent-elles être interdites? Carrefour est-il à l’aube d’un assainissement et Delhaize va-t-il se hollandiser? Une semaine mouvementée que vous résume RetailDetail Food.

Back to top