Lotus : forte croissance grâce aux investissements

Lotus : forte croissance grâce aux investissements

Grâce aux biscuits Dinosaurus et à son programme d’investissements, Lotus Bakeries a réalisé d’excellentes performances au cours du premier semestre de cette année, avec à la clé un bénéfice d’exploitation nettement plus élevé.

Les gaufres et le spéculoos également très prisés

Durant les six premiers mois de 2014, le chiffre d’affaires du fabricant de biscuits a augmenté de 5 % pour atteindre 167,8 millions d’euros.  L’entreprise attribue cette hausse à la croissance de quelques marques au sein du groupe.  Les biscuits Dinosaurus surtout se sont très bien vendus.


Lotus avait déjà acquis les droits du fameux biscuit pour enfants en 2012, mais n’a été autorisé à le commercialiser qu’en juillet 2013, date à laquelle expirait la licence de son concurrent LU. Ensuite, une vaste campagne publicitaire a été lancée en Belgique et en France.  Bien que LU ait tenté de riposter avec sa gamme de biscuits Aztec, cela n’aura pas suffi à freiner l’ascension des biscuits Dinosaurus.


A noter également les belles performances dans d’autres segments : durant l’année écoulée, les ventes de pâte à tartiner à base de spéculoos ont quintuplé au Royaume-Uni. En France, aux  Etats-Unis et aux Pays-Bas, les ventes de spéculoos et de pâte à tartiner à base de spéculoos ont également augmenté.  Par ailleurs le nouveau format des gaufres de Liège, qui existent maintenant en format mini, a permis une belle progression de la gamme des gaufres.

 

Augmentation du bénéfice

Et enfin, le programme d’investissements de ces dernières années a lui aussi eu un effet favorable sur les résultats.  Ce  programme comprenait notamment la restructuration des usines néerlandaises de pain d’épice, le déménagement de la production de frangipanes de Lembeke vers Oostakker et la création de nouvelles lignes de production de spéculoos à Lembeke.


Tout ceci a permis de générer un bénéfice d’exploitation récurrent de 22 millions d’euros, 16,9% de plus que l’année dernière.  Le bénéfice net, lui aussi,  a fortement augmenté de 19,4%, pour atteindre 16 millions d’euros.  « Le management est ravi de constater que, sous l’impulsion de ces investissements, la rentabilité du groupe a considérablement progressé durant l’année comptable en cours », précise Lotus dans un communiqué de presse.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Gratuité synonyme de cherté

22/09/2017

Quelle semaine ! Les retailers les uns après les autres sont placés sous curatelle et un triangle inversé mais le secteur food sens dessus dessous.  Mystérieux non ? Voici votre résumé hebdomadaire de l’actualité FMCG par RetailDetail Food.

Spar Good Food associe retail et horeca

22/09/2017

L’expérience de magasin est essentielle au succès d’un supermarché de proximité. Ce constat a inspiré à Spar Lambrechts un concept inédit et original : Spar Good Food, une formule qui associe retail et horeca.

RetailDetail Food #22 est disponible en ligne

22/09/2017

Le nouveau numéro de RetailDetail Food fait le point avec quelques formules de franchise. Quelles sont les préoccupations de Spar Colruyt Group, Lambrechts, Delhaize, Carrefour et Alvo ? 

Passendale. Goûtez à la tradition de chez nous.

22/09/2017

(publireportage) Passendale, un fromage belge, élaboré de manière traditionelle selon sa recette originale. Chaque fromage bénéficie du savoir faire de nos maîtres fromagers. 

Breaking : François-Melchior de Polignac quitte Carrefour Belgium

22/09/2017

Notre rédaction apprend de sources bien informées que le CEO de Carrefour Belgium quitte l’entreprise. Guillaume de Colonges, qui vient d’être nommé Directeur Exécutif Europe du Nord et de l’Est, assurera directement la direction de Carrefour Belgium.

Louis Delhaize lance la marque maison ‘Louis’

22/09/2017

Dans le segment en pleine croissance des magasins de proximité et des petrol shops, Delfood mise sur la différenciation. La nouvelle marque maison Louis se veut une marque à échelle humaine, au caractère belge prononcé.

Back to top