Lotus ne reconstruira pas son usine incendiée de Meise

Lotus ne reconstruira pas son usine incendiée de Meise

Après l’incendie qui a ravagé son unité de production de gaufres à Meise, Lotus Bakeries ne reconstruira pas une nouvelle usine dans la banlieue bruxelloise. La production sera transférée à Courcelles.

71 emplois menacés

Le fabricant de biscuits Lotus ne reconstruira pas son site de Meise, après l’incendie qui a dévasté son unité de production le 3 juin dernier. Avec ses quatre lignes de production, l’usine de Meise fabriquait des gaufres liégeoises, des gaufres vanille et des gaufres Soft.


Il a été décidé de transférer les volumes vers l’usine de Courcelles (près de Charleroi), « en agrandissant les lignes de production au sein du bâtiment existant », indique le groupe. Dans cette optique il a été tenu compte « d’un maximum d’éléments, comme les investissements, les coûts de production, l’impact sur l’organisation et l’emploi, l’évolution du marché, les possibilités de croissance, etc. »


« Cette décision nous obligera à procéder au licenciement collectif de 66 ouvriers et de 5 employés », déplore le groupe.


Réaffectation maximale au sein du groupe

La direction de Lotus souligne qu’elle est disposée à « mener des négociations quant aux mesures d’accompagnement social. Nous pensons tout d’abord à la réaffectation au sein du groupe Lotus Bakeries. Actuellement nous recensons 36 postes vacants à Lembeke et 7 à Oostakker. L’augmentation des capacités de production à  Courcelles, occasionnerait la création de 38 emplois.  La direction serait prête à négocier des mesures de transition à cet égard. »


Un calcul rapide nous apprend donc que Lotus créerait 10 emplois nets supplémentaires. Une maigre consolation pour les 71 employés de l’usine touchée, car tous les autres sites de Lotus se situent loin de Meise (70 à 90 kilomètres). Reste donc à voir s’ils seront nombreux à postuler pour les postes vacants.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


FrieslandCampina se sépare de sa division jus de fruits

17/08/2017

Le groupe de produits laitiers FrieslandCampina a cédé sa division de jus de fruits – dont fait partie notamment la marque Appelsientje – à la société d’investissement néerlandaise Standard Investment.

Dick Boer : « Delhaize perdra un peu de sa liberté »

17/08/2017

Un an après la fusion entre Ahold et Delhaize, le CEO Dick Boer revient sur l’année écoulée. « Nous avons accompli énormément de choses », confie-t-il au journal néerlandais FD, mais « Delhaize perdra un peu de sa liberté. »

Carlsberg augmente son CA, malgré la baisse des volumes

16/08/2017

Durant la première moitié de l’année le CA du brasseur danois Carlsberg a progressé de 2% à 31,8 milliards de couronnes (4,3 milliards d’euros). Cette croissance s’explique par l’augmentation des ventes de bières plus chères, comme la Grimbergen.

Les pertes continuent de s’accumuler chez HelloFresh

14/08/2017

Malgré une hausse spectaculaire du chiffre d’affaires durant les six premiers mois de l’année,  les pertes du livreur de box repas HelloFresh continuent d’augmenter.

La glace italienne, leader du marché en Europe

11/08/2017

Qui dit cuisine italienne pense inévitablement aux pâtes et aux pizzas, mais les Italiens jouissent également d’une solide réputation pour leurs glaces. Au niveau de la producton ils sont leader du marché européen. 

Le personnel du magasin Albert Heijn à Anvers malade d’inquiétude

11/08/2017

La moitié du personnel du supermarché Albert Heijn à la Groenplaats à Anvers est malade ou absent en raison de l’inquiétude qui règne concernant l’avenir du magasin. Celui-ci doit être cédé suite à la fusion, mais il ne trouve pas acquéreur.

Back to top