Lotus ne reconstruira pas son usine incendiée de Meise | RetailDetail

Lotus ne reconstruira pas son usine incendiée de Meise

Lotus ne reconstruira pas son usine incendiée de Meise

Après l’incendie qui a ravagé son unité de production de gaufres à Meise, Lotus Bakeries ne reconstruira pas une nouvelle usine dans la banlieue bruxelloise. La production sera transférée à Courcelles.

71 emplois menacés

Le fabricant de biscuits Lotus ne reconstruira pas son site de Meise, après l’incendie qui a dévasté son unité de production le 3 juin dernier. Avec ses quatre lignes de production, l’usine de Meise fabriquait des gaufres liégeoises, des gaufres vanille et des gaufres Soft.


Il a été décidé de transférer les volumes vers l’usine de Courcelles (près de Charleroi), « en agrandissant les lignes de production au sein du bâtiment existant », indique le groupe. Dans cette optique il a été tenu compte « d’un maximum d’éléments, comme les investissements, les coûts de production, l’impact sur l’organisation et l’emploi, l’évolution du marché, les possibilités de croissance, etc. »


« Cette décision nous obligera à procéder au licenciement collectif de 66 ouvriers et de 5 employés », déplore le groupe.


Réaffectation maximale au sein du groupe

La direction de Lotus souligne qu’elle est disposée à « mener des négociations quant aux mesures d’accompagnement social. Nous pensons tout d’abord à la réaffectation au sein du groupe Lotus Bakeries. Actuellement nous recensons 36 postes vacants à Lembeke et 7 à Oostakker. L’augmentation des capacités de production à  Courcelles, occasionnerait la création de 38 emplois.  La direction serait prête à négocier des mesures de transition à cet égard. »


Un calcul rapide nous apprend donc que Lotus créerait 10 emplois nets supplémentaires. Une maigre consolation pour les 71 employés de l’usine touchée, car tous les autres sites de Lotus se situent loin de Meise (70 à 90 kilomètres). Reste donc à voir s’ils seront nombreux à postuler pour les postes vacants.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un tourbillon de mauvaises nouvelles

22/06/2018

Malgré les tentatives de nombreux retailers alimentaires pour camoufler leur actualité morose, Filet Pur est néanmoins parvenu à la débusquer. Voici le résumé hebdomadaire, quelque peu douloureux mais toujours très instructif, de RetailDetail Food!

Panos remplace la carte client par une app

21/06/2018

La chaîne de sandwicheries Panos a digitalisé son programme client : adieu à la carte en plastique, bienvenue à l’app. « A court terme nous espérons via ce canal atteindre et faire la connaissance de 150.000 clients », indique l’enseigne.

Kellogg’s accusé d’emballage trompeur

21/06/2018

Test-Achats a déposé une plainte auprès du SPF Economie contre Kellogg’s. L’organisation de défense des consommateurs estime que l’information sur les emballages des barres de céréales aux fruits rouges Special K est trompeuse.

La cherté de l’alimentation pousse le consommateur au-delà de la frontière

20/06/2018

Tandis que l’exportation de produits alimentaires belges est en plein boom, la consommation sur le marché intérieur est en baisse vu l’augmentation des prix. Une tendance inquiétante, estime l’industrie : le gouvernement doit intervenir.

Les fans de bière aventureux mettent les petits brasseurs au défi

20/06/2018

La consommation mondiale de ‘craft beer’ continue son ascension, mais pour les amateurs de bières spéciales artisanales la fidélité à la marque est une notion toute relative. De quoi mettre les producteurs au défi.

Albert Frère goûte aux fricandelles Vanreusel

20/06/2018

Ergon, un fonds d’investissement qui fait partie du holding GBL, a pris une participation dans Beltaste, l’entreprise derrière le fabricant de fricandelles Vanreusel. Ce dernier recherchait un partenaire financier depuis un certain temps déjà.