Lutti abondonne tout projet de reconstruction de son usine à Manage

Lutti abondonne tout projet de reconstruction de son usine à Manage

Le 11 octobre dernier un incendie ravageait l’usine de Lutti à Manage, avec pour conséquence l’arrêt complet de la production. Après une analyse de différents scénarios de relance du site, le fabricant de confiserie a finalement annoncé que « tout projet de reconstruction était abandonné. »

Coûts trop élevés, perte de volume

Après une analyses de différents facteurs – notamment le coût et la durée des travaux (de 15 à 21 mois), les subsides éventuels et l’impact de l’arrêt de la production durant la construction de la nouvelle usine – il s’est avéré qu’aucun scénario n’était favorable à la construction d’une nouvelle usine sur le site.


Par ailleurs le volume produit dans la nouvelle usine aurait été trop limité, estime Lutti, car les clients n’attendront pas la reprise de la production à Manage et opteront  par conséquent pour un autre producteur.


Suite à cette décision de la direction les 152 travailleurs de l’usine, qui depuis octobre 2013 étaient en chômage temporaire pour cause de force majeur, perdront leur emploi. Aussi Lutti souhaite rencontrer au plus vite les partenaires sociaux afin de rechercher une manière d’indemniser les employés.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: