Maison Dandoy veut s’étendre hors Bruxelles

Maison Dandoy veut s’étendre hors Bruxelles

Mi-septembre Maison Dandoy ouvrait sa 8ème boutique à Bruxelles, la première selon un tout nouveau concept branché, grâce auquel l’entreprise familiale bruxelloise espère conquérir la Flandre et la Wallonie.

Expansion en gestion propre

La biscuiterie familiale bruxelloise Maison Dandoy, fondée en 1829, souhaite s’étendre hors Bruxelles et conquérir la Flandre et la Wallonie, grâce à son nouveau concept : un magasin de biscuits ‘épuré’ avec un bar à café, dont le premier a ouvert ses portes mi-septembre à la place Stéphanie à Bruxelles, non loin de l’avenue Louise). C’est ce qu’explique Alexandre Helson, fils du grand patron Bernard Helson et descendant de la septième génération, dans le magazine Trends.


C’est un rêve qu’Alexandre Helson veut réaliser depuis longtemps : il a clôturé ses études à Solvay avec une thèse sur la stratégie d’expansion de l’entreprise familiale, dans laquelle il s’était notamment penché sur le franchising comme option. Toutefois l’expansion ne se fera certainement pas par le biais de la franchise, affirme-t-il aujourd’hui : « Nous préférons ouvrir moins de magasins, mais des magasins en gestion de propre », afin de surveiller le concept de près. Pour l’instant il préfère ne pas (encore) donner de nombre précis.


L’entreprise familiale n’envisage pas l’ouverture de magasins à l’étranger, bien qu’en 2012 Maison Dandoy ait ouvert une boutique dans un centre commercial à Tokyo, en collaboration avec un partenaire local. Mais les choses en resteront là,  précise Alexandre Helson. « Nous sommes déjà présents à Paris, Londres et New York au travers de corners dans des grands magasins ». C’est cette stratégie que Maison Dandoy compte poursuivre, mais « l’expansion belge reste prioritaire ».


Maison Dandoy, qui depuis le 7 novembre a ouvert un popup-store dans la Stadsfeestzaal à Anvers, a réalisé un chiffre d’affaires de 5,6 millions d’euros en 2014, soit une croissance de 20% par rapport à l’année précédente. Le groupe emploie une soixantaine de personnes.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

Rewe teste la teneur minimale en sucre avec des puddings au chocolat

18/01/2018

Quelle est la quantité minimale de sucre jugée nécessaire par le consommateur ?  Rewe mène l’enquête auprès de ses clients. L’enseigne allemande  veut diminuer la teneur en sucre de ses produits maison, mais le client décide de la dose minimale.

Lidl tempère ses ambitions américaines

18/01/2018

Lidl  visait une centaine de magasins aux Etats-Unis durant la première année, mais se voit contraint de tempérer ses ambitions. Depuis sa traversée outre-Atlantique il y a environ six mois le discounter allemand y a ouvert 49 points de vente.

Carrefour clôture une année difficile

17/01/2018

Malgré une amélioration au 4ème trimestre, Carrefour termine une année particulièrement difficile, aussi en Belgique, où la croissance est négligeable. Attendons de voir quelles seront les mesures annoncées la semaine prochaine par le CEO Bompard.

L’enseigne britannique Iceland bannit le plastique

17/01/2018

L’enseigne de surgelés britannique Iceland est la première chaîne à supprimer tous les emballages plastiques de ses produits sous marques propres. D’ici 2023 tous seront emballés dans des matières plus durables, comme le carton ou le papier.

AB InBev cède deux marques de bière allemandes

17/01/2018

Le groupe brassicole AB InBev cède deux marques de bière allemandes – Diebels et Hasseröder –, ainsi que leurs brasseries au fonds d’investissement CKCF. Ce dernier souhaite investir dans le deux bières afin de leur donner un nouveau souffle.

Back to top