Mamma Roma exporte ses ‘pizzas branchées’ en France | RetailDetail

Mamma Roma exporte ses ‘pizzas branchées’ en France

Mamma Roma exporte ses ‘pizzas branchées’ en France

Mamma Roma, la chaîne bruxelloise de « pizzas artisanales aux goûts audacieux », ouvrira  le mois prochain son premier établissement à l’étranger,  à Paris plus précisément. A terme l’enseigne vise une soixantaine de restaurants, dont la moitié en gestion propre, l’autre moitié en franchise.

Des projets d’expansion ambitieux

C’est en 2005 que Mamma Roma ouvre son premier restaurant à la place Flagey à Bruxelles. Aujourd’hui  la pizzeria est devenue un incontournable  pour  ‘les bobos de la capitale’ et dispose de sept restaurants : six à Bruxelles et un à Waterloo. Avec ses 52 employés l’enseigne accueille quelque 10.000 clients par semaine.


« Nous souhaitons trouver rapidement des partenaires en Flandre et en Wallonie pour étendre notre réseau », déclare l’administrateur délégué Carmelo Cennamo. « D’ici cinq ans nous voulons ouvrir 20 à 30 points de vente en gestion propre. A terme nous visons une soixantaine de restaurants, dont la moitié en franchise. »


D’abord Paris, puis Londres

En novembre Mamma Roma ouvrira son premier restaurant à l’étranger, à Paris, rue du Cherche-Midi, un quartier branché du 6ème arrondissement. Pour son établissement parisien Cennamo prévoit cinq employés (ETP) et table sur un chiffre d’affaires de 800.000 euros. En 2014 Mamma Roma envisage de traverser la Manche à la conquête de Londres.


« Dans un premier temps nous allons approvisionner ce point de vente depuis notre atelier à Bruxelles », explique Cennamo. «Quand sa capacité sera dépassée, nous ouvrirons un centre de production local en région parisienne».

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La cherté de l’alimentation pousse le consommateur au-delà de la frontière

20/06/2018

Tandis que l’exportation de produits alimentaires belges est en plein boom, la consommation sur le marché intérieur est en baisse vu l’augmentation des prix. Une tendance inquiétante, estime l’industrie : le gouvernement doit intervenir.

Les fans de bière aventureux mettent les petits brasseurs au défi

20/06/2018

La consommation mondiale de ‘craft beer’ continue son ascension, mais pour les amateurs de bières spéciales artisanales la fidélité à la marque est une notion toute relative. De quoi mettre les producteurs au défi.

Albert Frère goûte aux fricandelles Vanreusel

20/06/2018

Ergon, un fonds d’investissement qui fait partie du holding GBL, a pris une participation dans Beltaste, l’entreprise derrière le fabricant de fricandelles Vanreusel. Ce dernier recherchait un partenaire financier depuis un certain temps déjà.

Colruyt Group dépasse les attentes

19/06/2018

Grâce notamment à une fin d’année tonique, Colruyt Group est parvenu à augmenter sa part de marché durant l’exercice écoulé. Contre toute attente les marges se sont maintenues. Les activités en ligne aussi affichent de bonnes performances.

La marque de lait Joyvalle intégrée à Campina

19/06/2018

Le fabricant de produits laitiers FrieslandCampina veut se concentrer sur une marque de lait forte : Joyvalle sera désormais intégré sous le parapluie de Campina.

Un nouveau plan commercial pour réanimer Makro

18/06/2018

Grâce à une offre professionnelle et de grands emballages, Makro entend inciter plus de clients à acheter davantage. En outre, le service envers la clientèle locale sera amélioré. Mais le temps presse : fin 2019 le redressement devra être visible.