Marleen Vaesen nommée CEO de PinguinLutosa | RetailDetail

Marleen Vaesen nommée CEO de PinguinLutosa

Marleen Vaesen nommée CEO de PinguinLutosa

Le 1er novembre, Marleen Vaesen, autrefois active chez P&G et Sara Lee, succèdera à Hein Deprez en tant que CEO de l’entreprise de transformation de légumes et de pommes de terre PinguinLutosa Food Group. Deprez continuera à exercer la fonction de président du comité stratégique et d'actionnaire de contrôle du groupe, qui – pour rappel – est  sur le point de revendre sa division pommes de terre.

Fonction de haut niveau dans le secteur alimentaire

Marleen Vaesen, économiste de formation (Université Catholique de Louvain, Chicago University, Harvard Business School), avait quitté en mars de l’année dernière le groupe agroalimentaire Sara Lee dans le cadre de la scission de la division café et thé Douwe Egberts. Elle prendra les commandes chez PinguinLutosa à partir du 1er novembre.


« La désignation de Marleen Vaesen est importante pour renforcer la position de PinguinLutosa sur le marché par la poursuite de la consolidation des acquisitions de Scana Noliko / l'Activité de CECAB, d'une part, et par la création d'une croissance organique par le biais d'initiatives commerciales et du développement de produit, d'autre part, l'accent étant résolument mis sur les marchés internationaux », explique PinguinLutosa dans un communiqué de presse.


Une énorme expérience internationale

Et ce n’est pas l’expérience qui manque à Marleen Vaesen. Elle a démarré sa carrière chez Procter & Gamble en 1982 et a gravi les échelons jusqu’à devenir directrice marketing Europe. En 1999 elle devient General Manager de Douwe Egberts Belgique. En 2004 elle est nommée au poste de ‘senior vice president global brand coffee & tea’. De 2006 au mois de mars de cette année elle a occupé la fonction de ‘regional senior vice president’ chez Sara Lee Coffee & Tea.


Par ailleurs Marleen Vaesen est également administratrice chez Roularta Media Group et siège depuis la fin du mois d’août au conseil d’administration du fabricant de lingerie Van de Velde.


Un lien éventuel entre l’arrivée de Marleen Vaesen et la cession possible de la division pomme de terre Lutosa à l’entreprise américaine Lamb Weston, n’a pas été établi. Le communiqué indique toutefois que les négociations sont en cours et seront probablement bouclées d’ici la fin de l’année.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Albert Frère goûte aux fricadelles Vanreusel

20/06/2018

Ergon, un fonds d’investissement qui fait partie du holding GBL, a pris une participation dans Beltaste, l’entreprise derrière le fabricant de fricadelles Vanreusel. Ce dernier recherchait un partenaire financier depuis un certain temps déjà.

Colruyt Group dépasse les attentes

19/06/2018

Grâce notamment à une fin d’année tonique, Colruyt Group est parvenu à augmenter sa part de marché durant l’exercice écoulé. Contre toute attente les marges se sont maintenues. Les activités en ligne aussi affichent de bonnes performances.

La marque de lait Joyvalle intégrée à Campina

19/06/2018

Le fabricant de produits laitiers FrieslandCampina veut se concentrer sur une marque de lait forte : Joyvalle sera désormais intégré sous le parapluie de Campina.

Un nouveau plan commercial pour réanimer Makro

18/06/2018

Grâce à une offre professionnelle et de grands emballages, Makro entend inciter plus de clients à acheter davantage. En outre, le service envers la clientèle locale sera amélioré. Mais le temps presse : fin 2019 le redressement devra être visible.

L'ex-dirigeant de Carrefour renonce finalement à sa prime royale de départ

18/06/2018

Georges Plassat, l’ancien PDG de Carrefour, renonce à la généreuse indemnité de départ qui était prévue pour lui. Une décision qu’il a prise sous la pression de l’opinion publique.

Le supermarché en ligne Wink.be jette l’éponge

18/06/2018

Le groupe Louis Delhaize met un terme à son webshop Wink.be. Depuis sa création en 2013, le spécialiste des courses en ligne n’a jamais eu la moindre perspective de rentabilité.