Menace de grève nationale chez Lidl

Menace de grève nationale chez Lidl

Le syndicat LBC-NVK a déposé un préavis de grève nationale, après l'échec de la concertation sociale avec la direction de Lidl. La semaine dernière le Lidl à Oostkamp était resté fermé en guise de protestation contre la charge de travail.

 

La grève pourrait s'étendre

La grève du Lidl à Oostkamp, organisée la semaine dernière par le syndicat LBC-NVK, aura probablement une suite : le syndicat est déçu de la concertation de ce mardi avec la direction de Lidl et a déposé un préavis de grève nationale. "Le management a écouté nos revendications concernant la charge de travail trop élevée, mais n'a pas proposé de solutions concrètes", déplore le secrétaire syndical Johan Lippens, qui au moyen d'une grève nationale espère maintenir la pression sur Lildl lors des négociations.

 

Le conflit social chez Lidl a été déclenché par le licenciement d'un travailleur qui ne parvenait plus a suivre la cadence de travail, affirme Lippens : " La direction a instauré un régime de terreur et menace de licencier le personnel qui ne donne pas satisfaction." Après la grève à Oostkamp Lidl s'est montré disposé à négocier et reste ouvert à la concertation après les négociations d'hier.

 

Pour l'instant seul le syndicat chrétien flamand LBC-NVK a déposé un préavis de grève, mais si le pendant wallon et d'autres syndicats rejoignent le mouvement, une grève nationale menace Lidl dans les jours prochains.

 

Tags: