Milcobel désigne Eddy de Mûelenaere comme nouveau CEO | RetailDetail

Milcobel désigne Eddy de Mûelenaere comme nouveau CEO

Milcobel désigne Eddy de Mûelenaere comme nouveau CEO

A partir du 18 mars 2013 Eddy de Mûelenaere deviendra le nouveau CEO de Milcobel. Il succèdera à Patric Buggenhout, qui depuis plus de 15 ans est à la tête de la plus grande coopérative laitière belge.

Ex-Vandemoortele

« Cette succession s’est faite en concertation mutuelle et en bonne entente, car Patric Buggenhout  initiera le nouveau CEO », souligne Guido Veys, président du conseil d’administration : « Eddy de Mûelenaere remplacera Buggenhout à partir du 18 mars. Buggenhout continuera à représenter l’entreprise en externe jusqu’au 14 juin. »


Eddy de Mûelenaere n’est pas le premier venu dans le secteur alimentaire. Cet ingénieur chimiste de 59 ans s’est bâti un solide expérience internationale dans la vie d’entreprise. La plus grande partie de sa carrière s’est déroulée chez Vandemoortele, où il a occupé diverses fonctions de direction dans les divisions margarines, lipides et boulangerie. L’année dernière en avril, il a quitté le groupe Vandemoortele suite aux résultats décevants de la branche française.


« Le nouveau CEO utilisera sa riche expérience pour renforcer la position de Milcobel en tant que coopérative laitière compétitive et solidement ancrée dans notre pays. L’objectif de Milcobel est de garantir l’accès au marché à ses membres. Le fait d’avoir un centre décisionnel dans son propre pays est d’une importance capitale pour l’avenir des producteurs laitiers et l’emploi dans le secteur laitier », estime le conseil d’administration.


3.000 producteurs laitiers

Milcobel est une coopérative réunissant 3.000 producteurs laitiers et chapeautant quatre sociétés de travail : Belgomilk (avec entre autres Brugge Kaas et Incolac), Inza (avec notamment Choco!Choco et Yogho!Yogho!), le fabricant de glaces Ysco et les fromagers Jan Dupont et Camal. Par ailleurs le groupe fournit également de la poudre de lait et des ingrédients laitiers à l’industrie alimentaire internationale.


L’année dernière Milcobel a traité plus de 1,1 milliard de litres de lait – l’équivalent d’un tiers de l’ensemble de la production laitière belge – et a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 900 millions d’euros.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Le shopping sans caisse également disponible chez OKay

13/08/2018

Après les magasins Spar de Colruyt Group, l'enseigne OKay (Compact) adopte à son tour le shopping sans caisse. Avec l'app ‘Scan. Pay. Go.’ les clients n'ont plus besoin de faire la file à la caisse.

AB InBev veut enivrer l'Afrique

09/08/2018

Pour AB InBev l'Afrique est le marché de l'avenir. Le brasseur nourrit de hautes ambitions sur le continent : la prospérité et la population, qui de plus en plus appricie la bière, y augmentent rapidement.

Lidl met des voitures à disposition des shoppers

08/08/2018

"Votre propre voiture pour faire vos courses", voilà comment Lidl présente son nouveau service d'autopartage sur les parkings de ses supermarchés. Pour ce projet le discounter collabore avec Mazda Carsharing.

Ahold Delhaize : CA en baisse, bénéfice en hausse

08/08/2018

Alors qu'aux USA le CA d'Ahold Delhaize est sous pression, Delhaize Belgique confirme la tendance positive déjà perceptible au 1er trimestre, grâce aux 'légumes magiques'. Sur le plan online le groupe est sur la bonne voie.

Chez Walmart des robots préparent les commandes

07/08/2018

Le géant américain de la grande distribution Walmart teste des robots capables de préparer les commandes en ligne : ils collectent les produits secs, réfrigérés et surgelés dans l'entrepôt, tandis que le personnel se charge de choisir les produits frais.

Le groupe Ahold Delhaize perd-il pied aux USA ?

07/08/2018

Ahold Delhaize a du pain sur la planche aux Etats-Unis, affirme le courtier Berenberg. Selon les analystes, le groupe a 'gravement sous-investi' dans ses activités américaines, tandis que la concurrence augmente à vue d'oeil. De gros investissements s'imposent.