Mondelez et Campbell’s sont proches d’un accord

Mondelez heeft bijna akkoord met Campbell’s
Shutterstock.com

Mondelez International, connu notamment pour les marques Oreo et Côte d'Or, est le principal candidat au rachat des marques de biscuits internationales de Campbell's.

 
La pression des actionnaires

Mondelez négocie les conditions définitives quant au rachat des biscuits australiens Arnott's Biscuits et du fabricant de biscuits au beurre danois Kelsen Group. Les deux sociétés font actuellement partie de Campbell's. Le montant de la vente tournerait autour des 2,5 milliards de dollars (2,2 milliards d'euros).

 

Campbell's traverse une période difficile. L'ex-PDG Denise Morrison a démissionné brusquement l’an dernier. Le fonds de couverture activiste de Daniel Loeb, Third Point, a acquis une participation de 300 millions de dollars (267 millions d'euros) dans la société. C’est en partie sous la pression de Loeb que Campbell's a annoncé son intention de vendre ses activités internationales.

 

C’est en tant que boulangerie qu’Arnott's Biscuits a vu le jour en 1865 au nord de Sydney. L’entreprise fabrique les biscuits Tim Tam et est le principal acteur sur le marché australien des biscuits. Le Groupe Kelsen est propriétaire des marques Royal Dansk et Kjeldens.

 

Un accord final n'a pas encore été conclu, mais les initiés estiment que cela ne pourrait pas tarder. Ferrero (Nutella) et un consortium dirigé par la société d'investissement KKR avaient également exprimé leur intérêt.