Mondelez fait mieux que prévu

Mondelez fait mieux que prévu

Au second trimestre, Mondelez International a réussi à limiter sa continue perte de chiffre d’affaires : des prix plus élevés et des coûts en baisse ont (légèrement) aidé l’entreprise à résister à l’impact du dollar fort.

Une chute quand même importante

Au second trimestre, le chiffre d’affaires de Mondelez a quand même chuté de 9% par rapport à l’année dernière. Il est passé de 8,44 à 7,66 milliards de dollars (juste pas les sept milliards d’euros). Cela fait déjà sept trimestres de suite que le chiffre d’affaires est en baisse. Les analystes avaient prévu un chiffre d’affaires de 7,49 milliards de dollars (6,8 milliards d’euros) au cours de second trimestre. En Europe qui est le principal marché de Mondelez, le chiffre d’affaires a diminué de 16,7% à 2,82 milliards de dollars (2,5 milliards d’euros).

 

Le bénéfice a été encore plus durement frappé que le chiffre d’affaires : le bénéfice total de l’entreprise a diminué de 35%, de 622 à 406 millions de dollars (370 millions d’euros).

 

Sur toute l’année, Mondelez s’attend à une croissance du chiffre d’affaires comparable d’au moins 3%. L’entreprise avait prévu auparavant une croissance du chiffre d’affaires de seulement 1%. Des prix plus élevés et davantage d’investissements en marketing doivent faire grossir le chiffre d’affaires.  

 

Début mai, la fusion entre la division café de Mondelez et DE Master Blenders avait été approuvée. Ensemble, ils forment la nouvelle société Jacobs Douwe Egberts. Mondelez précise que les résultats de sa division café ne seront plus ajoutés aux résultats de l’entreprise à partir du trimestre prochain.

Tags: